Quotidien Fintech, levée de fonds, M&A
Financial Year Financial Year
 
 
Fintech, Blocktech, Greentech, Healthtech, Corporate Finance
              


Mardi 16 Mars 2021

Ce que vous devez savoir avant d’investir dans le Bitcoin


Avertissement : Le texte ci-dessous est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



Le Bitcoin est une monnaie numérique. Ce qui signifie que cette devise ne peut être utilisée qu’en ligne. Ainsi, depuis sa création il y a quelques années, et son entrée en bourse, le Bitcoin a créé un véritable buzz dans le marché financier. Et tout ceci a suscité beaucoup d’intérêt chez bon nombre d’investisseurs. Cependant, le fait qu’il s’agisse d’une monnaie numérique rend certains perplexes. Ainsi, par prudence, certains investisseurs hésitent à investir dans le Bitcoin. Mais si vous n’êtes pas du genre à vous laisser impressionner et que vous souhaitez investir dans le Bitcoin, vous devez vous informer au sujet de ce placement. Dans cet article, nous vous disons ce que vous devez savoir avant d’investir dans le Bitcoin.

Il existe plusieurs crypto monnaies

Vous ne vous en doutiez certainement pas, mais en réalité, il n’existe pas un seule crypto monnaie, mais plusieurs. En fait, le Bitcoin est simplement la crypto monnaie la plus connue, mais aussi celle qui détient la capitalisation en bourse la plus importante. Alors, si vous souhaitez investir dans la crypto, vous devez au préalable en choisir. Ces monnaies numériques sont certes inter connectées, cependant, chacune a une valeur distincte.

- Bitcoin : créée en 2009, cette monnaie détient une capitalisation de plus de 638,500 milliards de dollars. L’année dernière, ce placement a vu sa valeur augmenter de plus de 336 %.
- Ethereum : en abrégé ETH, l’Ethereum est une crypto monnaie crée en 2015. Sa capitalisation boursière est estimée à 129,635 milliards de dollars américains.
- Tether : le cours de l’USDT a connu une dévaluation d -0,03 % de sa valeur l’année dernière. Cette monnaie est donc l’une des moins cotées, malgré une capitalisation boursière d’environ 22,181 milliards.
- Ripple (XRP) : tout comme le Thether, cette monnaie numérique a été créée en 2015. Sa valeur a eu une valorisation de 18 % au cours de l’année dernière. En bourse, cette monnaie pèse 11,399 milliards de dollars.
- Litecoin : depuis son entrée en bourse en 2013 qui marque aussi sa date de création, cette monnaie attire de plus en plus d’investisseurs. Son capital en bourse est estimé à 10, 218 milliards.
- Cardano : créé en 2017, le Cardano, en abrégé ADA, cette devise vaut plus de 9,102 milliards de dollars en bourse. L’année dernière, cette monnaie a subit une valorisation de 705 % de son cours.
- Palkadot : le DOT fait aussi partie des monnaies numériques. Cette devise, créée en 2020 détient un capital en bourse de 8,868 milliards. L’année dernière, son valeur a augmenté de 242 %.
- Bitcoin Cash : cette crypto a été créée en 2017. Et depuis son entrée en bourse, cette devise représente désormais un capital de 8,012 milliards.
- Stellar : l’XLM est une crypto monnaie créée en 2014. Même si elle est plus ancienne que le Palkadot et d’autres monnaies numériques, son capital boursier est moins important. Il est estimé à 6,658 milliards.
- Chainlink : LINK est la monnaie numérique qui détient la capitalisation en bourse la moins importante (6,386 milliards). Cependant, son cours ne cesse d’augmenter. L’année dernière, la devise a connu une hausse de 684 %.

En regardant de plus près la variation du cours des cryptomonnaies au cours des dernières années, en particulier, celle du Bitcoin, on constate une certaine valorisation. En fait, ces devises sont particulièrement instables. Si vous souhaitez investir dans le Bitcoin, vous aurez donc besoin de l’accompagnement d’un expert. En tant que novice dans ce secteur, vous êtes particulièrement exposé au bitcoin profit scam. Il s’agit des escroqueries autour du bitcoin, en l’occurrence, sur la valeur en bourse de ce placement. Les auteurs d’escroquerie profitent en effet de la variabilité du cours des crypto-monnaies pour monter leurs arnaques.


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS