Corporate Finance News
              


Jeudi 28 Octobre 2021

Blockchain : disruption dans les services financiers (Deloitte)


Synthèse du Global Blockchain Survey 2021 (Deloitte).



Alors que l’écosystème Blockchain connait cette année une évolution exponentielle et une adoption massive (la plus importante levée de fonds de l’histoire de la French Tech et de l’écosystème Blockchain avec plus de $680M est signée Sorare en septembre 2021, le « All Time High » du Bitcoin atteint les $66,999 le 20 octobre 2021 et au même moment, la « Total Locked Value » sur les protocoles DeFi atteint les $100Md), nous venons de publier les résultats de notre quatrième rapport « Deloitte’s 2021 Global Blockchain Survey 2021 » dont l’objectif consiste à mesurer chez les acteurs de l’industrie financière, le niveau d’acceptation des actifs numériques et de la technologie Blockchain sous-jacente.

Les services et produits offerts par ces derniers, entraînent une transformation de l’ensemble de l’écosystème financier, de la prise de dépôts aux paiements, en passant par les prêts, les investissements et les transactions. Cette perturbation entraîne un changement rapide sur l’ensemble du marché financier, ainsi que sur chaque organisation et industrie cliente du secteur des services financiers (FSI).

Dans notre rapport 2020 « Global Blockchain Survey », nous avions étudié le rôle et l’évolution des actifs numériques ainsi que la manière avec laquelle, les infrastructures financières basées sur la Blockchain pourraient transformer les marchés bancaires et financiers. Cette année, nous nous sommes concentrés sur les acteurs de l’industrie financière et avons observé que leurs dirigeants au niveau mondial, considèrent les actifs numériques et la technologies Blockchain comme une priorité stratégique. En fait, près de 80 % des répondants affirment que les actifs numériques seront « très/assez importants » pour leurs industries respectives dans les 24 prochains mois.

Alors que le passage aux actifs numériques continue d’entraîner une transformation à l’échelle du secteur, les dirigeants interrogés dans le cadre de l’étude affirment qu’ils estiment que la fin de l’argent conventionnel est proche. Plus de trois quarts des répondants et 94% des entreprises identifiées comme pionnières (1) pensent que les actifs numériques constitueront une alternative solide aux monnaies fiduciaires ou les remplaceront dans les cinq à dix prochaines années.

Le passage aux actifs numériques modifie fondamentalement la banque et ses fondamentaux. Avec ce changement, les organisations y voient de nouvelles opportunités et de nouveaux cas d’usages liés aux actifs numériques :
- La conservation (45%),
- Les nouveaux canaux de paiement (42%),
- La diversification des investissements/portefeuilles (41%).

Par ailleurs, notre rapport suggère que cet optimisme laisse également place à une certaine forme de prudence :
- Près de 70 % des répondants ont identifié la réglementation et la sécurité des données comme nécessitant de grands changements,
- 71% des personnes interrogées ont identifié la cybersécurité comme l’un des principaux obstacles à l’acceptation des actifs numériques.
- Environ six personnes interrogées sur dix considèrent que les obstacles réglementaires constituent le principal obstacle à l’acceptation des actifs numériques.

Pour autant, les répondants ont également souligné les nombreux domaines pour lesquels, les actifs numériques et la blockchain seraient générateurs de nouvelles opportunités :
- Amélioration de la conformité et de la transparence,
- Amélioration de la confiance,
- Création de nouvelles sources de revenus et de financement.

Finalement, notre étude illustre la prise de conscience des dirigeants du monde financier sur le potentiel offert par les actifs numériques et la technologie Blockchain. Ces derniers sont générateurs de nouveaux cas d’usages et d’opportunités à forte valeur ajoutée pour les organisations financières et leurs clients finaux. Si ces chiffres illustrent une dynamique mondiale, cette accélération est moins marquée en France. Il s’agit maintenant de saisir les opportunités offertes et de concrétiser la « Blockchain Nation ».

Téléchargez ci-dessous l’étude : « Global Blockchain Survey 2021 »
(PDF 28 pages en anglais).

Laurent Leloup

"La blockchain n’est pas la révolution tant annoncée, elle n’est que l’outil d’un monde lui-même entré en révolution" (Extrait de Blockchain, la révolution de la confiance).
Blockchain, ICO, STO Advisory



dernières opinions & actus / latest opinions & news