Future Finance, Fintech, Blockchain, DeFi | Daily News
              



BlackBerry et Intel s'associent pour mettre fin aux attaques par cryptojacking


BlackBerry Limited (NYSE : BB ; TSX : BB) annonce la sortie de BlackBerry® Optics v2.5.1100, comprenant des fonctionnalités de détection des attaques par cryptojacking et cryptomining pour les PC professionnels équipés de processeurs Intel.



Pour détecter les logiciels malveillants de cryptojacking avancés, BlackBerry Optics Context Analysis Engine (CAE) exploite la télémétrie du CPU issue de la technologie Intel® Threat Detection Technology (Intel® TDT) afin de fournir aux entreprises et aux PMEs, un système de détection de pointe contre les tentatives d’attaques par cryptojacking. BlackBerry et Intel ont collaboré pour mettre au point une technologie efficace permettant de stopper ce type d’attaque. Facile à configurer et sans impact sur le processeur, la technologie aide les entreprises à détecter et à minimiser l’impact du cryptojacking avec une plus grande précision et de meilleurs résultats pour tous les types de workflow s'exécutant sur les systèmes d'exploitation Windows® 10.

Le cryptojacking consiste à installer un logiciel malveillant sur un appareil afin de détourner la puissance de calcul et ainsi exploiter la crypto-monnaie à l'insu de l'utilisateur. De nombreuses attaques par cryptojacking utilisent de petites quantités de puissance provenant de différentes machines afin de créer un « pool » de puissance de traitement. Cette technique fait des grandes entreprises une cible idéale, car une fois l’accès obtenu, plusieurs machines peuvent être infectées. Selon un récent rapport[1], « environ 10 % des entreprises auraient été victimes (et auraient bloqué) des logiciels malveillants dédiés au vol de crypto-monnaie au cours de l'année ».

« Étant donné le coût associé au cryptomining et la tendance à la baisse des demandes de rançons, le cryptojacking devient une alternative intéressante pour les acteurs malveillants pour générer des revenus », explique Josh Lemos, VP, Research & Intelligence chez BlackBerry. « Grâce à nos nouvelles capacités de détection et de réponse au cryptojacking, nous cherchons à rendre cette pratique obsolète. Ceci, notamment en fournissant aux entreprises et à leurs employés une solution clé en main pour déjouer les tentatives de cryptojacking et s'assurer que leurs capacités logicielles et matérielles ne sont pas détournées. Le temps où l'on exploitait la naïveté des utilisateurs pour obtenir de la puissance processeur gratuite est révolu ».

« Comme les pirates utilisent des tactiques plus sophistiquées pour contourner la détection, il est plus que jamais essentiel de disposer de fonctionnalités de sécurité intégrées au matériel », déclare Stephanie Hallford, Vice President of the Client Computing Group and General Manager of Business Client Platform chez Intel. « En s'appuyant sur la plateforme Intel vPro® mise à disposition par Intel® Hardware Shield et conçue pour les entreprises, BlackBerry profite d’une nouvelle visibilité sur le matériel pour offrir une protection avancée, et nous les félicitons pour le résultat obtenu ».

À propos de BlackBerry
BlackBerry (NYSE: BB; TSX: BB) fournit des logiciels et des services de sécurité intelligents aux entreprises et aux gouvernements du monde entier. La société sécurise aujourd'hui plus de 500 millions de terminaux, dont 150 millions de véhicules actuellement en circulation. Basée à Waterloo, en Ontario, la société utilise l'IA et le Machine Learning pour fournir des solutions innovantes dans les domaines de la cybersécurité, de la sécurité et de la confidentialité des données, et est un leader dans les domaines de la gestion de la sécurité des terminaux, du cryptage et des systèmes embarqués. La vision de BlackBerry est claire : garantir un avenir connecté de confiance.


No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.



Vendredi 19 Juin 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite


Le marché des cryptos




Finyear - Daily News