Corporate Finance News, Hybrid Finance News
              


Dimanche 24 Juillet 2005

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Agility in Enterprise Business Process Management




L'agilité d'une solution web collaborative


Nous vous présentons notre solution en version :
- Web (pour accéder simplement à votre application depuis n'importe où dans le monde grâce à un simple navigateur Web)
- BPM (pour modéliser rapidement et sans programmation vos processus, le tout en quelques jours et avec un très rapide retour sur investissement. BPM = Business Process Management ou Gestion des Processus Métier)
- BAM (pour suivre vos processus métier et notamment à s'assurer de la performance de ces derniers au regard de leur degré de criticité. BAM = Business Activity Monitoring ou Supervision des Activités Métier)

SOLUTION


L’intégration autrement

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Les entreprises dépensent 40% de leur budget informatique pour intégrer les différentes briques logicielles de leur système d'information selon le Gartner Group. Première priorité de dépense informatique des entreprises en 2003, l'intégration est le segment le plus dynamique du marché informatique.

Alternative aux solutions actuelles, notre solution permet de conserver et fédérer simplement les logiciels spécialisés de l'entreprise.


L’innovation apportée par notre solution consiste à décrire, exécuter et faire évoluer graphiquement les processus métiers de l’entreprise et d’y intégrer très facilement les applications existantes. Sans aucun pré-requis technique particulier, l’entreprise peut donc déployer en un temps record un processus métier clé qui va orchestrer les différents applicatifs existants et les interactions avec les utilisateurs. Notre solution rend ainsi l’intégration de logiciels accessibles à tous type d'entreprise.


BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Notre solution accélère les prises de décisions et actions, évite des ressaisies et des redondances d’informations et donc améliore la performance des entreprises dans leur métier. Notre solution vient compléter le périmètre naturel des ERP et des solutions verticales (GPAO, GMAO, GQAO, etc.) en fédérant la totalité des logiciels de l’entreprise.
Cette approche permet d'offrir l'intégration à 1/3 du prix des solutions historiques du marché de l'EAI, de déployer la solution 5 fois plus vite qu'un worflow et surtout une solution 10 fois plus facile à maintenir que les offres classiques ERP.

Positionnement : ni EAI, ni ERP, ni workflow

Notre solution apporte deux bénéfices fondamentaux aux entreprises : la flexibilité dans la conception et l'exécution de leurs processus métiers et la capacité à fédérer un existant applicatif hétérogène.


Plusieurs solutions permettent aux entreprises de couvrir en partie ce besoin. Notre solution est un nouveau type de logiciel unique en Europe apportant à la fois flexibilité, maîtrise des processus métiers et accès aisé aux données des systèmes existants :
- Plus qu'un EAI car gère dynamiquement les processus
- Plus qu'un worflow car accède simplement aux données hétérogènes
- Complémentaire à l'ERP car apporte à la fois la flexibilité des processus et l'accès aux logiciels périphériques

Notre solution offre aux entreprises un outil unique fédérant données et processus métier. Elle leur apporte la capacité à intégrer aisément leurs processus métiers (Credit management) dans leur système d'information.
Les analystes américains mettent en avant que les logiciels de Business Process Management (BPM) ont le plus fort retour sur investissement de toutes les offres logicielles actuelles et décrivent le BPM comme la révolution informatique de cette décennie.

Notre solution créé la 2ème génération du BPM :l'iBPM© où l'accès à la donnée est un clic de souris.

Notre solution offre un logiciel unique en Europe permettant de modéliser, d'intégrer au système d'information et de piloter dynamiquement les business process de l'entreprise. Notre solution propose une innovation technologique, qui ne remet pas en cause l'existant applicatif (logiciels) ni la manière de travailler de l'entreprise, en rupture avec les offres logicielles classiques du marché, qui ont un impact important sur l'environnement existant. Notre solution apporte un outil logiciel accessible qui permet à l'entreprise de définir et piloter ses processus métiers comme elle l'entend, en relation avec son système d'information existant sans imposer de modifications particulières.

Pour accentuer sa différenciation, Notre solution propose une démarche progressive d'acquisition et d'implantation, par étapes, aux antipodes des projets " tunnel " de l'informatique des années 90s. Notre solution redonne le pouvoir au client, en lui proposant un système agile, construit sur la base même de son métier (exprimé sous forme de processus) mis en œuvre à son rythme sans modification de ses applications existantes.

Une nouvelle approche du Système d'Information

La réactivité au cœur de votre système d’information

Pour les industriels et sociétés qui doivent gérer de multiples applications informatiques, notre solution facilite la communication des systèmes existants. Contrairement à une approche " produit unique " trop monolithique et trop coûteuse notre solution permet de conserver vos logiciels hétérogènes pour les faire fonctionner en cohérence avec vos métiers et leurs processus opérationnels.

L’innovation apportée par notre solution consiste à décrire et faire évoluer graphiquement les processus métiers de l’entreprise et d’y intégrer très facilement les applications existantes.

L’alternative agile aux logiciels

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Notre solution propose une nouvelle approche de l’informatique où le processus métier de l’entreprise devient le cœur du système d’information.

- Un logiciel innovant plusieurs fois primé, basé sur des technologies avancées, centré autour du processus métier
- Une description graphique des flux d’informations dans l’entreprise (processus métier), même les plus complexes
- Une capacité d’intégration rapide de l’existant en fédérant tout type de logiciels, d’instruments, de systèmes.

Notre solution, complément naturel des ERP, permet aux entreprises d'orchestrer facilement processus, hommes et logiciels existants pour simplifier, synchroniser, accélérer décisions et actions donc améliorer leur performance dans leur métier.

La solution qui respecte votre métier et votre existant

Construite sur la base de vos processus métier et de vos applicatifs existants, notre solution est le premier logiciel d’intégration " évolutionnaire " et " éco-logique " : Ses trois atouts principaux : Fédérateur, économique et réactif :

- Fédérateur : S’adapte simplement et graphiquement à votre organisation, votre métier, à vos clients, partenaires et fournisseurs : orchestre facilement processus, hommes et logiciels.
- Economique : Permet de conserver vos applications existantes, évitant de lourdes refontes du système d’information, réduit les coûts d’interfaces, supprime les doubles saisies et les collectes fastidieuses d’information, offrant ainsi un retour sur investissement très rapide.
- Réactif : Pilote en temps réel l’activité opérationnelle de l’entreprise pour synchroniser, accélérer décisions et actions.

Un retour sur investissement en 12 mois

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Comment l'estimer ? Comment l'obtenir ?

Longtemps cantonné aux grands comptes, les solutions EAI restent des offres très techniques destinées aux informaticiens uniquement. Seule possibilité offerte jusqu’alors aux entreprises et organisations pour mettre en place leurs processus métiers, les systèmes de workflow qui par nature ne sont pas ouverts sur les applications existantes sont restés cantonné dans l’univers administratif. Notre offre basée sur des technologies récentes combinent les capacités des worflows à décrire des processus métiers adhoc et les capacités d’intégration usuelles des offres EAI. Notre solution permet aux entreprises de 200 personnes et plus de mettre en place aisément les processus opérationnels clés dans leur environnement informatique existant et d’obtenir un retour sur investissement dans l’année.

Les gains :

De fait, les gains potentiels sont de plusieurs ordres :

Un premier type de gain est un gain d’efficacité informatique et notamment en agissant sur un budget « caché » relatif aux coûts d’intégration. Ceux-ci sont estimés par le Gartner Group à un tiers du budget informatique des entreprises et à 40% par IBM Global services. Or ces solutions permettent de réduire des coûts de développement des interfaces mais surtout les coûts de maintenance. Sur une base moyenne plutôt pessimiste de gain de 25% sur le développement et la maintenance d’interfaces, sachant qu’un industriel consacre environ 2% de son CA à l’informatique, le gain potentiel annuel est donc de 0,15% du CA soit un gain 150K€ annuel pour un industriel réalisant 100M€ de CA.

Deuxième type de gain plus spécifique à la situation de l’industriel, ces nouvelles solutions permettent souvent d’économiser l’acquisition de nouveaux logiciels métiers, plus performants que les logiciels existants mais souvent plus coûteux, générant ainsi des économies d’investissement significatives. L’opportunité de faire du neuf avec du vieux est variable selon les industriels mais en moyenne le gain est a minima équivalent au gain réalisé sur les interfaces et souvent très supérieur notamment dans l’hypothèse d’un progiciel tout intégré.

Le troisième type de gain est lié à l’optimisation du/des processus : permettant d’intégrer au système d’informations les processus, les outils d’EAI/BPM permettent d’éliminer les doubles saisies, les reprises d’erreurs, les extractions multiples pour faire des rapports ou des simulations sous Excel. Les gains constatés sur ce point varie de 1 à 2 % de la masse salariale soit environ 0,33 à 0,66 % du CA.


Le quatrième étage du retour sur investissement intervient sur les bénéfices liés au pilotage et à l’amélioration de l’exécution des processus. Sur un processus de type order-to-cash, gagner 15j de besoin en fonds de roulement permet de récupérer 0,2% du CA. Un processus lié à la relation clientèle permettra d’optimiser les ventes et de fidéliser la clientèle tandis que celui associé au flux de fabrication permettra de réduire les encours de production. Les gains sont alors très liés à la situation de l’industriel mais le plus souvent c’est bien dans cette partie métier du projet que l’essentiel des gains se niche.

Les coûts :

Face à ces gains, l’industriel doit estimer les coûts. Ceux-ci sont de deux ordres.

Les coûts directs regroupent les coûts externes de logiciels, infrastructure matérielle, formation et frais d’intégration. Les coûts indirects couvrent la disponibilité des ressources internes informatiques et fonctionnelles. Ce deuxième type de coût est souvent mal appréhendé par les industriels alors que le succès de ce type de projet est intimement lié à la bonne disponibilité des équipes internes. Il est conseillé de prévoir un budget de jours internes équivalent au budget d’intégration.

Au total, l’enjeu pour un industriel réalisant 100M€ de CA est de 0,5 à 1M€. Intégrer l’ensemble des processus coûtera au maximum un tiers de cette somme, sachant que la mise en œuvre peut se faire en outre de manière très progressive, réduisant d’autant les risques pour l’industriel. C’est pourquoi le Gartner Group affirme que le BPM est l’ opportunité informatique procurant le meilleur retour sur investissement de toutes les solutions logicielles actuelles du marché.

Comment obtenir réellement un tel retour sur investissement ?

Bien que les gains globaux soient alléchants, l’industriel a tout intérêt à ne pas se lancer dans un projet global mais de procéder pragmatiquement et de manière itérative. En effet, pour réellement obtenir ces gains, l’industriel devra être très attentif au choix de l’outil et du partenaire fournisseur de la solution tout d’abord et surtout à sa flexibilité et sa capacité à gérer les processus traités ultérieurement. Mais plus important encore, l’industriel doit s’attacher à construire une équipe projet mêlant ressources informatiques et fonctionnelles. Il lui faudra alors identifier quelques processus clés à fort retour sur investissement ou forte visibilité stratégique et mettre en place la solution sur une période de quelques mois. Forte de ce premier succès, l’entreprise sera alors prête à étendre progressivement aux autres processus cette solution. Cette approche permet ainsi de contrôler l’obtention des gains escomptés mais aussi le bon transfert de compétences depuis le fournisseur de la solution vers les équipes de l’industriel, seul garant de l’obtention de gains récurrents significatifs.

Afin de vous aider à appréhender les gains pour votre entreprise, nous vous proposons une liste non exhaustive de sources de gains.


Les sources de gains potentiels :

- Gain en efficacité : calcul de gains de productivité interne
. Elimination des double saisies entre les différents logiciels ( métiers, bureautique…)
. Réduction du taux d’erreur
. Elimination des temps d’édition ou/et de fax
. Traçabilité manuelle ( temps perdu en recherche d’information par exemple à informer un client de l’avancement exact de sa commande )
. Reporting ( extraction de données )
. Diminution des taux de rebut
. Réduction des encours, des stocks
. Économie papier & imprimantes
- Gain sur BFR par réduction du temps de cycle du/des processus traités
. Réactivité, traitement des problèmes clients et des incidents
. Suivi des indicateurs de performances et alarmes temps réels permettant une forte réactivité aux dérives
- Gain sur interfaces spécifiques et leur maintenance
. Réduction des coûts informatiques liés au développement des interfaces point à point
- Gain sur les modifications ultérieures à apporter à ces développements spécifiques
- Gain sur l’acquisition de logiciels intégrés et sur leur mise en œuvre
. En permettant de choisir les logiciels métiers verticaux selon le meilleur ratio fonctions/prix sans tenir compte des technologies utilisées
- Gain lors de fusions & acquisition de sociétés
. Intégration rapide et peu coûteuse de systèmes hétérogènes au lieu de refondre les deux systèmes en un seul
- Gain en maintenance de processus : modification aisée et immédiate des processus
. Gestion des aléas et des modifications conjoncturelles des processus
. Modification rapide des modèles de processus utilisés

Exemple pour un industriel rhônalpin de 40 personnes (en € HT) :

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring
Gains calculés et estimés par l’industriel

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring
Répartition des gains par type de source de gains

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring
Bilan financier sur 3 ans pour cet industriel

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring
OFFRE

Notre métier

Notre solution fournit le système nerveux intégrant les applications existantes et conçu à partir de la description graphique des processus métier, quelque soit leur niveau de complexité.
- Une mise en œuvre modulaire assurée par nous-mêmes ou nos partenaires certifiés
- Une prise en main rapide par l’entreprise
- Un retour sur investissement entre 6 et 18 mois

Notre solution, un partenaire pour orchestrer facilement applications, processus et hommes dans vos projets métiers de la relation financière client :
- Pilotage des activités du crédit clients (scoring, gestion encours, relances, litiges, contentieux, etc…)
- Saisie des affectations des temps projets / services
- Création de données techniques ( articles, nomenclatures... )
- Processus Sarbanes - Oxley, Bâle II, ITIL ...
- Intégration des processus Qualité ( Normes ISO 9001 v2000 )
- Intégration relation financière client ( Customer Relationship Management, portail Extranet )
- Intranet d’entreprise intégré aux applications
- Relation interentreprises ( coproduction, soustraitance, EDI )
- Pilotage de l’activité ( Business Activity Monitoring )
- Elaboration de budget / reporting / consolidation

Des projets rapides et progressifs

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Notre démarche projet s’appuie sur deux principes essentiels :
- Progressivité de la mise en œuvre :
. par applications
. par processus
- Adaptabilité du logiciel :
. Mise au point progressive et à tout moment (selon pilotage et retour d’expérience)
. Prise en compte de l’évolution des applications connectées
. Des projets rapides et progressifs

Ces deux principes fondamentaux sont repris aussi bien dans les caractéristiques techniques et fonctionnelles du produit que dans la politique de prix des licences.

Etape 1

La première étape consiste à mettre en œuvre un processus clef de l’entreprise ( selon besoin fonctionnel, double saisie, ROI, …).
- Cartographie du processus (préalable nécessaire)
- Modélisation graphique du processus
- Intégration avec le système d’information
- Formation et transfert de compétence
- Déploiement, exécution du processus
- Pilotage du processus, administration et optimisation

Etapes suivantes

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Cette première étape étant faite, il est ensuite possible d’étendre l’implémentation au rythme souhaité et :

- de modéliser de nouveaux processus
- d’intégrer de nouvelles applications
- de raffiner les processus déjà implémentés par l’ajout de nouvelles activités ou par la décomposition d’activités complexes en sous-processus

Notre intervention peut couvrir une ou plusieurs étapes selon les besoins exprimés, sous forme de conseil, assistance technique ou de mise en œuvre de projet.


Un projet réussi : la règle des 5 P
Pragmatisme, progressivité, prix, produit, personnel.


Pragmatisme :
La démarche d’intégration part des besoins métiers donc des processus de l’entreprise. L’objectif est d’optimiser l’efficacité des processus au sein du système d’information. L’approche technique et informatique doit rester une préoccupation secondaire et la mise en œuvre du processus métier la préoccupation principale.

Progressivité :
Le schéma directeur, le plan d’urbanisation sont des concepts intéressants et utiles notamment dans les grandes structures mais l’entreprise trouvera plus de bénéfices immédiats à se focaliser sur un premier processus, puis déployer n autres processus de manière phasée.

Prix :
Le coût de la solution se mesure par le prix du logiciel mais surtout par l’effort d’intégration requis en terme de services externes consommés mais aussi des coûts internes. Se renseigner dès la définition du projet sur les « tickets » minima des fournisseurs (coût de licence, formation, nombre de jours minima pour démarrer un processus) pour éviter de perdre du temps avec les solutions « usines à gaz ».

Produit :
La sélection du produit est structurante pour l’industriel. Non seulement, il s’agit de valider les fonctionnalités et la technologie sous jacente, mais s’assurer que le produit pourra assurer la mise en œuvre de tous les processus souhaités et pas seulement du premier projet.

Personnel :
Clé de voûte du succès du projet, l’équipe comprend des profils fonctionnels et informatiques, internes et externes. En fonctionnant par étapes et par projet, l’équipe est le fil conducteur qui permettra à l’entreprise de tirer bénéfices de ces offres. Il faut donc la doter de moyens et de pouvoirs à la hauteur des enjeux pour l’entreprise pour accélérer le démarrage.

Pourquoi notre solution ?


Evaluer votre score en cochant les affirmations qui correspondent à votre situation :

- Votre système informatique est composé de plus de 4 types d’applications
- Votre système informatique utilise plus de 2 types de systèmes d’exploitation, de base de données
- Vous dépensez plus du quart de votre budget informatique à développer et maintenir des interfaces
- Vous envisagez une refonte totale ou partielle de votre informatique mais hésitez face aux délais et aux coûts
- Vous aimeriez ajouter ou remplacer certains logiciels métiers et les intégrer simplement à votre existant
- Vous préférez les projets informatiques rapides, modulaires avec des objectifs de retour sur investissement à court terme
- Votre société est multi sites ,fait des acquisitions, se réorganise, ouvre de nouveaux marchés ou travaille avec de nouveaux fournisseurs
- Votre société est certifiée ISO 9001 v2000 ou en phase de le devenir et doit cartographier les flux d’informations de ses processus métier.
- Au moins 2% du temps des employés est utilisé pour des tâches de double saisie, collecte d’information, constitution de tableau de bord
- Vous estimez que votre informatique devrait vous fournir plus d’outils d’aide à la décision pour vous aider pour améliorer l’ efficacité de vos processus .

Evaluez votre score :

- Si vous avez 6 ou plus, rencontrons nous d’urgence !
- Si vous avez entre 4 ou 5, évaluons ensemble votre situation plus précisément.
- Si vous avez 3 ou moins, refaites le test dans 12 mois, votre score pourrait bien évoluer !


PRODUIT

Architecture fonctionnelle

Notre architecture fonctionnelle est structurée autour de 4 modules qui permettent d’assurer une gestion complète du cycle de vie des processus.

- Module de modélisation : pour décrire les processus métier
- Module d’intégration : pour relier les processus au logiciels applicatifs et aux utilisateurs
- Module d’exécution et de pilotage des processus
- Module d’administration et d’optimisation

Module de modélisation graphique des processus
Le module de modélisation est un outil graphique utilisé par l’homme métier pour construire les processus de l’entreprise :

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Il peut ainsi définir :

- Des activités interactives (présentation d’un formulaire d’affichage et de saisie à l’utilisateur), automatiques (connecteurs applicatif) ou composites (décomposition de l’activité en sous-processus)
- Des formulaires et des objets métier et les associer aux activités. Ces formulaires et objets seront automatiquement ajoutés dans le dictionnaire de données du processus.
- Les règles de routage entre les activités exprimant les règles de gestion métier sur la base du dictionnaire de données du processus.
- Les connecteurs d’accès aux données des applicatifs externes qui viennent alimenter les formulaires et les données des objets métier du processus.

Intégration

Les outils d’informatisation de notre solution permettent aux équipes informatiques de connecter les processus modélisés par l’homme métier au système d’information de l’entreprise.

BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring

Les principales opérations réalisées dans cette étape concernent :

- L’informatisation des connecteurs applicatifs sur la base d’une bibliothèque de connecteurs générique paramétrables graphiquement ou par réalisation de connecteurs spécifiques.
- La personnalisation des formulaires Web présentés aux utilisateurs finaux.
- La connexion avec le service d’authentification des utilisateurs.
- Eventuellement, un accès direct depuis une application externe au moteur de gestion de processus CPM au travers de l’API d’intégration.

Caractéristiques techniques et fonctionnelles :

1. Connecteurs / Accès aux données
- Middleware (fichier, email, web services, url intranet…)
- Base de données (jdbc/odbc)
- Bureautique (Word, Excel)
- Spécifique : script d'accès (javascript, java,…)
2. Connecteurs / Transformation des données
- Dictionnaire de données (data mapper xml graphique)
- Opérateurs arithmétiques et chaînes de caractères
- Scripts de transformation (java script, class java)
3. Personnalisation des interfaces utilisateur Web
- Editeur Html (DreamWeaver,…)
- Outils de développement J2EE (Eclipse,…)
- Personnalisation des pages Web : bannière, pied de page, menus
- Feuille de style css
- Contrôle de saisie (entier, chaîne, date,…)
- Formulaires avec onglets, listes déroulantes (liste fixe, requête Sql)
- Internationalisation
4. Authentification
- Notre solution ou identification unique (Ldap,…)
5. SDK d'intégration
- Bibliothèque java
- API Web Services
- Intégration outils de développement (Eclipse,…)

Connecteurs optionnels
(liste non exhaustive, nous consulter pour plus d'informations)
1. Applications
- SAP : PGI
- JD Edwards OneWorld : PGI
- Siebel : progiciel de CRM
- Oracle 11i Business Applications : PGI
- Peoplesoft : PGI
- Silverprod* : GPAO
- Cimag ( Alpha3i)* : suivi de prod. et gestion des temps
- Quasar* : gestion qualité
- CARLmaster (Carl International)* : lGMAO
- ForPrint (Jam France)* : gestion des codes à barres
- EquaPro (Equation)* : PGI
- Kronos (Tsi)* : solution d'ordonnancement
- GPOplus (Tsi)* : PGI
- CleAccess (Infodev Inarob)* : gestion commerciale
- Agi (Infodev Inarob)* : PGI
- Tessii* : gestion électronique de documents
- Sesame (Arve Informatique)* : gestion qualité (* version Béta)
2. Données
- CISAM
- VSAM
- IMS
- Lotus Notes
- MS OLAP Services
- ...
3. Transactions
- Bull
- CICS
- Tuxedo
- ...
4. Emulateurs d'écrans
- 3270
- 5250
- telnet
- ...
5. Formats et plates-formes technologiques
- EDI
- ebXML
- JMS
- OLE DB
- ...

Exécution et pilotage des processus


Les utilisateurs ont accès aux processus au travers d’un interface Java ou pure HTML (sans déploiement d’application sur le poste client).

Les interfaces permettent :
- Un accès Web pour l’utilisateur final (liste des tâches, affichage de formulaire)
- Une gestion des rôles et des utilisateurs pour le superviseur métier
- Un pilotage des processus et une traçabilité des opérations pour le superviseur métier

Caractéristiques techniques et fonctionnelles :

1. Listes des activités par utilisateurs
- Liste des activités pour tous ses rôles ou pour un rôle particulier
- Date de démarrage, tri dans la liste des tâches actives
- Affichage du formulaire de l'activité par simple click
- Affichage de l’avancement et de l’avance / retard du processus

2. Gestion des rôles et des profils utilisateur
- Création / mise à jour rôle (activités affectées aux rôles)
- Création / mise à jour identification utilisateur (identifiant, mot de passe,…)
- Affectation des rôles aux utilisateurs

3. Pilotage des processus
- Reconfiguration dynamique de processus (traitement des exceptions)
- Ré-allocation des ressources (load-balancing)
- Tableau de bord (avancement, avance/retard, charge)

4. Traçabilité
- Historisation des opérations réalisées sur les processus
- Reporting d'activité

Optimisation et administration technique


Les outils d’optimisation permettent aux superviseurs métier de rendre plus efficace l’exécution des processus en les adaptant aux besoins et aux contraintes d’exploitation. D’autres outils assurent la disponibilité informatique du système.

- Gestion et optimisation des moyens (rôles, utilisateurs,…)
- Modification des modèles de processus
- Sécurité des données (backup / restore)
- Statistiques (charges, disponibilité,…)

Caractéristiques techniques de et Pré-requis

Notre solution utilise les dernières technologies non propriétaires du moment et intègre des technologies innovantes comme les systèmes descriptifs qui permettent une souplesse d’utilisation et une modification dynamique du système de gestion des processus.

- Architecture objet, implémentation Java
- Environnement distribué (Corba, J2EE, Web Services)
- Standards d’intégration (java, XML , Web Services,…)
- Modèle descriptif (pas de programmation / compilation, modification dynamique)


BPM - Business Process Management et BAM - Business Activity Monitoring
Démonstration sur simple demande.

Synthèse DSO-News (Laurent Leloup)