Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



B.A.S (Box & Automation Solutions) souhaite bienvenue à cash-management box


B.A.S accueille avec satisfaction la nouvelle offre de cash-management de BNP Paribas.



Les contours exacts de cette nouvelle cash-management box, dont le nom évoque très largement celui de la C2box (Cash Control Box), n'ont pas encore été annoncés. Toutefois son promoteur a précisé qu'elle est fondée sur une approche Saas. B.A.S souligne que l'arrivée prochaine d'une telle offre sur le marché valide en tout point le concept précurseur de C2Box lancé en 2007.

En effet, cette solution a été développée sur la base du concept ASB (Application Service Bureau), inventé par B.A.S, qui consiste à installer une solution clé en main au sein de l’environnement du client.

A l’inverse, les offres en mode ASP hébergées à l'extérieur du réseau de l'utilisateur nécessitent des frais de maintenance, notamment de réseau, très élevés. Afin d'offrir plus de fonctionalités à ses clients, B.A.S devrait annoncer prochainement le lancement d'une solution de type web-application, hébergée au sein de l’environnement client et connectée à la C2Box. Cette offre complémentaire sera toujours synonyme pour les utilisateurs d’une installation rapide et d’une maintenance gratuite.

Par ailleurs, les offres de progiciels commercialisées par certains éditeurs classiques ne semblent pas satisfaire totalement les utilisateurs finaux. Ce type de solution, qui impose l'acquisition de licences d'exploitation en fonction du nombre d'utilisateurs, s'avère en effet être très complexe à installer. La personnalisation de ces progiciels et leur adaptation aux différents systèmes d'informations des entreprises clientes peut ainsi nécessiter l’intervention de nombreux consultants. Ces frais de consulting alourdissent alors considérablement le cout d’implémentation.

L'impossibilité d'intégrer plusieurs types de formats de fichiers interbancaires constitue un second inconvénient majeur. Un groupe international devra ainsi acquérir au moins une licence par pays dans lequel il est implanté pour intégrer et traiter les formats de fichiers domestiques. En effet, seuls ces formats domestiques sont acceptés par ces plate-formes progicielles.

La mise en place de SEPA et la sélection de deux protocoles, swift et ebics, devrait permettre de résoudre ce type d'insuffisance. Il est cependant intéressant de noter que l'éditeur leader sur ce marché a annoncé qu'il avait choisi le protocole ebics, protocole dont les contours ne sont pas encore entièrement définis. La sélection de ce protocole confinera la centralisation des flux au seul niveau européen à une échéance au mieux dans quelques années. Ce choix devrait donc limiter la portée de cette évolution aux groupes strictement européens et non implantés dans les autres grandes zones économiques.

Pour sa part, bien que C2Box permette la connexion à la fois aux plateformes EBICS et SWIFT, B.A.S préconise le recours au protocle swiftnet. Ce standard, qui a déjà fait ses preuves, permet d'optimiser l'utilisation de la C2Box et de fournir aux clients de B.A.S une plate-forme de reporting multi-banques, internationale, normalisée et sécurisée. Les premiers retours d’expérience des clients de B.A.S se sont en effet révélés très positifs concernant l’utilisation du service Alliance Lite. Ce constat doit toutefois être modéré en raison du délai de mise en place de la connexion Alliance Lite. Si le délai de réception du token (clé USB) swift est en tout point raisonnable, le processus est considérablement
alourdi par la mise en place de hubs de connectivité swift, nommés MACUG.

Certaines banques n’exigent aucun formalisme particulier pour obtenir cette connexion alors que d’autres contraignent leur client à entrer dans un long processus juridique. Ces mêmes banques, alors même qu’elles font payer l’utilisation de ce service d’adhésion, peuvent même imposer à leurs clients des clauses réfutant leur responsabilité en cas d’erreurs provenant de leur part.

Si B.A.S préconise à ses clients l’adoption du protocole swift, au regard de ses nombreux avantages, il n’en demeure pas moins que sa solution de reporting C2Box peut également gérer la plateforme EBICS. B.A.S a choisi de rester au service de ses clients et leur laisse ainsi la liberté de choisir le protocole qui conviendra le mieux à leurs besoins et objectifs.
La société, le 26 octobre 2009

A propos de Box & Automation Solutions (B.A.S)
B.A.S a développé la solution C2Box (Cash Control Box).
S’appuyant notamment sur l'exploitation et le traitement automatisé des messages SWIFT (ou de formats domestiques), C2Box est un outil d'aide à la décision en matière de gestion de trésorerie et de contrôle financier.
Cette solution est commercialisée en Europe, aux Etats-Unis et au Moyen-Orient auprès de groupes réalisant un chiffre d’affaires de quelques millions à plusieurs milliards d’euros.
En 2009, B.A.S a réalisé sa première levée de fonds et a obtenu le label du pôle de compétitivité mondial FINANCE INNOVATION pour sa solution innovante C2Box.
www.boxautomation.com

Jeudi 5 Novembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News