Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Au fil du Dit du Genji - Hommage à Maître Yamaguchi


Exposition-parcours conçue autour du don du Maître tisserand Itarô Yamaguchi (1901 -2007) et présentée en son hommage au sein des collections chinoises et japonaises du musée Guimet.



Maître Itarô Yamaguchi © Akira Nonaka
Maître Itarô Yamaguchi © Akira Nonaka
Le Dit du Genji, écrit par Murasaki Shikibu, dame d’honneur à la Cour impériale de Heian (l’actuelle Kyôto), est l’une des plus importantes sources iconographiques du Japon. Texte fondateur de l’imaginaire japonais, d’un raffinement extrême, la modernité de ce roman écrit il y a mille ans, a traversé les époques et les cultures pour rejoindre l’universel…

Il a notamment donné naissance aux Genji-e (les « images du Genji »), courant pictural à part entière. Réalisées sur toutes sortes de supports - rouleaux, albums, paravents, éventails, kakémonos - et dans des styles variés, les Genji-e permettent au roman d’être lu dans son expression figurée.

Pour reproduire les scènes peintes du Genji Monogatari ou Dit du Genji , datant de l’époque de Heian (794-1185) et conservées au Musée de Nagoya et au musée Gotô de Tokyo, sous forme de tissages, Maître Itarô Yamaguchi, issu d’une famille de tisserands de soieries du quartier de Nishijin à Kyoto et à l’honneur dans cette exposition, utilise le métier à mécanique Jacquard. Cette invention lyonnaise, introduite au Japon pendant l’ère Meiji (1868-1912), avait révolutionné l’art du tissage en Europe puis en Asie.

Conformément au souhait du Maître et à celui de son fils M. Nonaka, les quatre rouleaux seront exposés au musée Guimet et présentés ensemble pour la première fois en France.
Ils constituent un enrichissement précieux pour l’institution et représente, selon les mots de Maître Yamaguchi, « une preuve vivante de l’histoire de l’art du tissage ».

Un groupe de dessins préparatoires, montés en paravents pour certains et en kakémonos pour d’autres, des peintures, des kimonos et obis du même atelier, voisineront avec les œuvres conservées au musée Guimet, illustrant le Genji Monogatari, au XVIIème et XVIIIème siècle.

www.guimet.fr

Dimanche 8 Novembre 2009
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News