Digital & Decentralized Finance, Blockchain Daily News
              



Arkéa propose à ses collaborateurs d'imaginer les services financiers de demain


Quatre projets retenus par un jury de professionnels. Un partage de compétences avec les étudiants de la Digital School.



Les 14 et 15 novembre derniers, se déroulait, au Relecq-Kerhuon et à Brest, le 1er hackathon organisé par Arkéa. Pendant deux journées, 18 équipes composées de collaborateurs du groupe et d'étudiants de la Digital School ont imaginé de nouveaux services bancaires et extra-bancaires dans le contexte de l’Open Banking. L'objectif de ce type d'événement est double pour Arkéa : développer de nouvelles méthodes de travail collaboratives et faire émerger des idées porteuses pour satisfaire ses clients.

Jeudi 14 novembre dans les locaux de la Digital School de Brest puis vendredi 15 novembre au siège d'Arkéa, pas moins de 110 collaborateurs d'Arkéa et étudiants de la Digital School ont pris part au 1er hackhaton organisé par le groupe Arkéa. Le challenge pour ces "compétiteurs" : imaginer les services à développer pour répondre aux aspirations des clients. En alliant les compétences de chacun de leurs membres (développement informatique, marketing, gestion de projet, communication, organisation, juridique, créativité…), 18 équipes ont travaillé à la transformation de leur idée en un véritable prototype et à l'élaboration d'un business plan, avec l'aide de mentors-coachs.

Pourquoi un "hackathon" ?

A l'origine, le hackathon est un rassemblement de développeurs, généralement organisés en équipe autour d'un porteur de projet, avec l’objectif de tester une idée et de produire un prototype d'application en quelques heures. Ce principe est ici exporté pour concevoir des services bancaires et extra-bancaires adaptés aux attentes des clients du groupe Arkéa, dans un contexte de modèle économique ouvert.

Quatre projets lauréats

À l’issue de ces deux jours, les participants ont "pitché" leur projet, en mode startup, devant un jury composé de Frédéric NICOLAS, Directeur général de la French Tech Brest +, d'Alexis DRIEUX-FALGON, co-fondateur et dirigeant du Brest Open campus qui accueille la Digital School, de Chahrazed POIGNANT, en charge du business development chez The Corner et de Matthieu POZZA, Directeur des Nouvelles Technologies pour la fintech Mangopay, de Christelle LE BERRE, Directrice du Square d'Arkéa* et de Frédéric LAURENT, Directeur général adjoint en charge du Pôle Innovation et Opérations du groupe bancaire.

Quatre projets ont été primés : "Presto, la data au service du business", "Paiements pour dépendants", "Silver Bank", "My Green Bank". Tous proposent des solutions financières et/ou extra-financières innovantes qui s'adressent respectivement aux entrepreneurs, aux personnes en situation de dépendance, aux seniors, ou permettent de maîtriser son empreinte économique.

L'aventure entrepreneuriale continue…

Certains projets retenus par le jury pourraient rejoindre le parcours intrapreneuriat, initié par le groupe Arkéa en interne, qui consiste à accompagner un collaborateur dans le développement d'une solution innovante. Pour ce faire, Arkéa propose un détachement progressif du collaborateur pour se consacrer à son projet avec l'allocation de ressources dédiées (formation, tests de la solution en conditions réelles…) et la mise en relation avec son écosystème de partenaires.

Frédéric LAURENT, Directeur général adjoint en charge du Pôle Innovation et Opérations du groupe Arkéa, commente : "Nous sommes soucieux d'offrir à nos clients une expérience enrichissante, une véritable valeur d'usage, grâce à des solutions pensées pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets. Le groupe Arkéa est convaincu de la pertinence et du potentiel de l'intelligence collective. En faisant appel à nos collaborateurs et aux étudiants que nous parrainons au sein de la Digital School de Brest, nous souhaitons faire émerger des solutions innovantes qui placent le client au cœur de la réflexion."

"Ce 1er hackathon est un véritable succès pour Arkéa. Il aura permis à la fois de faire découvrir aux participants à de nouvelles méthodes de travail, de valoriser la force du collectif, de stimuler l'innovation des collaborateurs et d'accompagner les porteurs de projets dans le développement de leurs idées qui pourraient bien devenir les services de la banque de demain", ajoute Christelle Le Berre, Directrice du Square d'Arkéa*.

Retour sur la phase d'idéation
En amont du hackathon, depuis septembre, une plateforme accessible à l'ensemble des collaborateurs du groupe Arkéa et aux étudiants de la Digital School permettait :
- aux porteurs de projets de décrire succinctement leur solution et de "recruter" des compétences nécessaires à la structuration de leur projet ;
- aux collaborateurs et étudiants désireux de participer au hackathon d'exposer leurs compétences voire de postuler pour rejoindre une équipe.

Cette première étape nommée "idéation" a été soumise ensuite au vote des collaborateurs et étudiants. Plus de 1200 votants se sont exprimés. Chaque votant disposait de 3 voix. Ce sont donc les 18 projets les plus plébiscités qui ont été sélectionnés pour participer en présentiel au 1er hackathon Arkéa ces 14 et 15 novembre.

* Le Square d’Arkéa, a été créé en 2016 pour faciliter l'exécution de la stratégie de croissance et d'ouverture du groupe. Le Square a pour mission de faciliter la compréhension et l'appropriation de la stratégie du groupe par l'ensemble des collaborateurs, entretenir et diffuser la culture d'innovation du groupe en favorisant l'émergence d'idée business en interne et en accompagnant leurs porteurs, animer le pilotage stratégique au service de l'équipe dirigeante. Pour cela, Le Square s'appuie sur une communauté ouverte de salariés, de tous niveaux hiérarchiques et issus de l'ensemble des métiers du groupe, réunis autour d'une envie commune : contribuer à la transformation des métiers du groupe Arkéa.

A propos du groupe Arkéa
Le groupe Arkéa est composé du Crédit Mutuel Arkéa, des fédérations du Crédit Mutuel de Bretagne, du Sud-Ouest et Massif Central et de leurs caisses locales adhérentes, ainsi que d’une trentaine de filiales spécialisées (Fortuneo, Monext, Arkéa Banque Entreprises et Institutionnels, Arkéa Investment Services, Suravenir…). Il compte 10 500 salariés, 3 000 administrateurs, 4,6 millions de sociétaires et clients dans la bancassurance et affiche un total de bilan de plus de 147 milliards d’euros. Crédit Mutuel Arkéa se classe parmi les tout premiers établissements bancaires ayant leur siège en région.
arkea.com

Finyear & Chaineum

Lisez gratuitement le quotidien Finyear & sa newsletter quotidienne.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en finance digitale, corporate finance & crypto finance.

Read for free The daily newspaper Finyear & its daily newsletter.
Receive the Finyear's newsletter every morning by email, a daily snapshot of the best news and expertise in digital finance, corporate finance & crypto finance.

------------------------

Chaineum :
Fondée en 2015, Chaineum est une boutique STO offrant une expertise de premier plan en matière d’ICO et STO, avec une vision stratégique orientée tant vers le métier de ses clients que sur la technologie blockchain. A ce titre, Chaineum a participé à la mise en œuvre de bonnes pratiques dans le secteur (ICO Charter, Security Token Network).
La division services blockchain de Chaineum, développe la technologie Chaineum Segment, une blockchain privée orientée objets.

About Chaineum:
Founded in 2015, Chaineum is a STO Boutique with a strong expertise in ICO and STO, and a strategic focus on both its clients' business and blockchain technology. As such, Chaineum paved the way in the implementation of certain best practices in this sector (ICO Charter, Security Token Network).
Chaineum's blockchain services division, is developing Chaineum Segment technology, an object-oriented private blockchain.

-------------------------

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.

Mardi 26 Novembre 2019
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles