Quotidien Finance, Crypto Daily News


              



Applis mobiles d’entreprise : quand 2 géants s’associent


Nous revenons sur une info publiée mi-juillet et qui méritait un petit rappel en ce retour de vacances. Ces deux géants de l’industrie, Apple et IBM, anciens rivaux, s’allient pour assurer leur domination sur le marché des terminaux et applications mobiles d’entreprise.



Laurent Leloup
Laurent Leloup
« Nous sommes comme des pièces de puzzle qui s’imbriquent parfaitement et qui ne se superposent pas », ont expliqué Tim Cook, le patron d’Apple, et Ginni Rometty, la patronne d’IBM, sur une chaîne de télévision américaine. Chez Apple, l’objectif était de « trouver un partenaire qui connaisse chaque secteur d’activité en profondeur, qui ait mis les mains dans le cambouis dans chaque métier », explique Tim Cook. Chez IBM, « il fallait faire un gros coup pour s’adapter à la nouvelle donne du marché des entreprises  », confesse Ginni Rometty.

Ces deux anciens ennemis, maintenant réunis, prévoient de développer plus de 100 applis métiers et exclusives pour iPhone et iPad. Ces développements devraient occuper pas moins de 100.000 employés chez IBM et permettront d’exploiter tout le savoir-faire d’IBM en matière de “big data” et d’analyse de données sur iPhone et iPad.

« Le partenariat Apple IBM est un accord historique. En raison de la force de marché d’IBM et de sa couverture, ce partenariat apporte d’un coup à Apple des capacités et de la crédibilité dans l’entreprise – et fournit à IBM un avantage concurrentiel dans la course pour le leadership sur la mobilité d’entreprise » commente l’analyste de Forrester, Frank Gillett.

Apple qui engage une rupture avec sa stratégie passée et se tourne ouvertement vers le monde professionnel, semble avoir réalisé une belle opération tant au niveau marketing qu’en terme de conquête de nouvelles parts de marché face à des concurrents très actifs. Cette alliance devrait très certainement bouleverser le paysage des applis mobiles d’entreprise et désormais placer au second des acteurs leaders comme Androïd, Samsung, voire Microsoft et BlackBerry même si ces plates-formes sont aujourd'hui ouvertes à iOS.

C'est en revanche un joli succès pour IBM dont les ambitions en matière de BYOD et de mobilité d'entreprise sont connues. Big Blue rappelle ainsi que le mobile est au centre de sa stratégie depuis plusieurs années, dix acquisitions dans le domaine ont été réalisées depuis 2006, débouchant en 2013 sur le lancement de la ligne MobileFirst.

Pour leurs applications mobiles communes, dont les premières sont attendues en fin d’année, les deux partenaires vont cibler les grands secteurs de l’économie, parmi lesquels la banque, la distribution, la santé, les télécoms, l’assurance, le transport et le tourisme. Dans le détail, les applications du programme «IBM MobileFirst for iOS Solutions» seront dédiées à l'analyse de données, la gestion de systèmes informatiques, ou encore la sécurité - l'une des plus grandes craintes des entreprises selon IBM -, et seront disponibles à l'automne 2014, quand Apple lancera son nouvel iOS 8.

Dans le cadre de cet accord, IBM s’engage en outre à optimiser pour iOS ses services Cloud, notamment de gestion de terminaux, de sécurité et de BI. Big Blue mettra aussi au point des catalogues d’applications privés et des suites bureautiques pour la plateforme Apple. Par ailleurs, grâce à ses 100.000 commerciaux dans le monde, IBM commercialisera également l’iPhone et l’iPad avec des solutions conçues spécifiquement pour différents secteurs d’activité auprès de ses clients professionnels dans le monde entier.

Pour les deux géants le pari est de répondre aux développements récents d'Amazon, Google et Microsoft dans les services de cloud (services de stockage de données dématérialisées) et pour cela, il faudra réussir une alliance entre deux entreprises autrefois ennemies explique l'analyste Trip Chowdhry.

Parions sur le fait que les mariages les plus pragmatiques sont souvent les plus solides...

NDLR : nul doute que nous en reparlerons lors de l’ouverture de notre plateforme XPR.io


Les médias du groupe Finyear :

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Vendredi 29 Août 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles



Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



Cryptocurrencies


Finyear - Daily News