Quotidien Corporate & Crypto Finance - Daily News


              



Absentéisme : un tueur silencieux pour les organisations


Le leader le plus nocif est celui à qui vous ne faites pas attention.



Le type de leaders le plus destructif est celui qui ne triche ni ne tyrannise ni n’insulte ses collègues - il ne fait simplement rien. Un nombre croissant de recherches montrent que le leadership par l’absence, aussi connu comme leadership par le laissez-faire, ne nuit pas seulement les équipes mais peut causer une perte mesurable de productivité et de chiffre d’affaires pour l’entreprise.

Comme le dit le vieux proverbe américain : c’est la roue grinçante qui reçoit la graisse. Dans toute organisation, les managers faisant le plus de ravages sont ceux qui attirent l’attention, qu’il s’agisse d’un soutien au développement ou d’une mesure disciplinaire. Toutefois, des recherches montrent que le type de management le plus abominable n’est même pas remarqué : le management par l’absence.

Les leaders absents sont des leaders qui sont présents physiquement mais qui ne donnent à leur équipe aucune direction réelle à suivre. Ce sont des personnes qui ne créent pas d’ennuis, c’est pour cette raison que la destruction dont ils peuvent en être la cause passe souvent inaperçue et ils ne reçoivent pas les sources de développement nécessaires pour changer. En effet, une étude préliminaire de Hogan Assessments suggère que ces leaders sont très précautionneux et peu assertifs – caractéristiques qui généralement ne ressortent pas aux yeux des autres. Du fait que les leaders absents se livrent rarement à des comportements impardonnables, ils ne font pas l’objet d’actions correctives. Il résulte que les effets négatifs qu’ils peuvent avoir sur les organisations s’accumulent au fil du temps et deviennent de plus en plus difficile à traiter.

L’un des indicateurs les plus forts du leadership par l’absence est l’engagement faible parmi les membres d’une équipe. Si les salariés semblent insatisfaits au travail mais l’équipe ne montre aucun signe évident de problèmes de management, il est bien probable que le problème est l’absentéisme. Les résultats d’une étude menée en 2015 sur les plaintes des employés ont suggéré directement le problème du leadership par l’absence. Les participants de l’enquête ont listé des choses telles que l’absence de reconnaissance ou de feedback constructif, l’ambiguïté des attentes et des directions, ainsi que l’absence du temps consacré aux meetings avec les subordonnés.

Même des DG affirment l’importance du feedback : dans une étude menée en France, 46 % des managers sondés citent le manque de reconnaissance comme facteur le plus susceptible d'influencer négativement la motivation des équipes. L’enquête intitulée Workforce view in Europe 2018 montre même que 31 % des salariés européens font face à des difficultés pour être productifs au travail, avec 10 % des employés français qui sont « rarement » ou « jamais » productifs. C’est principalement causé par le mauvais management. Le coût de la contre-productivité est estimé de 16 à 22 % de perte de profit pour les entreprises.

Les leaders absents sont largement répandus dans les organisations pour quelques raisons particulières. Premièrement, les organisations ont notoirement du mal à identifier les bons leaders. Des employés sont souvent promus parce qu’ils ne causent pas de problèmes et sont probablement bien aimés. Pourtant, être un bon citoyen corporatif n’implique pas un bon leadership. Deuxièmement, il se peut que les employés promus ne comprennent pas vraiment ce qui est exigé d’un leader. Ces gens sont probablement compétents au poste pour lequel ils ont été embauchés mais ils manquent de formation ou d’expérience. Troisièmement, il est possible que la culture organisationnelle ne souligne pas l’importance du feedback. Donner un feedback efficace présente des défis et les leaders s’abstiennent souvent de la correction de peur de fâcher les employés.

5 manières dont le management par l’absence peut ruiner une organisation

1. Incertitude concertant les rôles : les exigences des leaders absents ne sont pas claires pour les membres de l’équipe, ce qui augmente l’ambiguïté concernant ce qu’ils font. Il résulte que l’énergie est dépensée pour déterminer quoi faire au lieu de prendre de vraies mesures.
2. Baisse de la satisfaction au travail : le manque de feedback d’un leader absent peut faire un employé se sentir sous-estimé et incertain de leur but. La satisfaction diminuée au travail est fortement liée à la productivité réduite qui se solde par de grosses pertes pour les entreprises.
3. Problèmes de santé : le stress du leadership par l’absence augmente le roulement interne, ce qui peut affecter la santé de plusieurs façons, à partir de l’anxiété et la dépression jusqu’à la tension augmentée et la détresse gastro-intestinale.
4. Burnout : Un sondage de Gallup montre que l’ambiguïté des rôles à tenir ainsi que le manque de communication et de soutien de la part des managers sont des facteurs clés du burnout. Le manque du leadership clair impose une charge excessive aux employés et aboutit à des niveaux élevés d’épuisement et de cynisme.
5. Intention de partir : la raison la plus commune de départ des employés est due au mauvais management. Selon une étude sur le leadership destructif, les employés ont eu l’expérience du leadership par l’absence dont le taux de fréquence approche le double d’autres formes de mauvais management.

Scott Gregory, PDG de Hogan Assessments, fait des recherches sur le leadership par l’absence depuis presque 30 ans. Selon lui, « bien que leurs effets sur les employés soient bien connus, peu d’organisations identifient et gèrent systématiquement les leaders absents. Il y a de bonnes chances, cependant, pour que votre organisation ne détecte pas ses managers absents parce qu’ils se font une spécialité de passer inaperçus en ne faisant rien qui attire l’attention. » L’utilisation des mesures objectives de performance, comme les tests de personnalité, peut faciliter l’identification de ces comportements latents. Comme Gregory ajoute : « Si votre entreprise est l’une des rares à avoir mis en place un processus de sélection et de promotion efficace, elle est sans doute aussi capable de repérer les leaders efficaces et les leaders destructeurs. »

Source : Hogan Assessments

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Jeudi 27 Septembre 2018
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Free Daily Newsletter / Newsletter quotidienne gratuite


Cryptocurrencies




Finyear - Daily News