Quotidien Fintech, levée de fonds, M&A
Financial Year Financial Year
 
 
Fintech, Blocktech, Greentech, Healthtech, Corporate Finance
              


Vendredi 19 Février 2021

95% des entreprises françaises vont continuer à investir dans la transformation digitale en 2021


Avertissement : Le texte ci-dessous est un communiqué de presse qui n'a pas été rédigé par Finyear.com.
Disclaimer: The text below is a press release that was not written by Finyear.com.



Étude Software AG

La transformation et l’investissement restent des objectifs communs pour toutes les entreprises. Cependant, les avis divergent quant à la meilleure manière d’y arriver en termes de stratégies technologiques. En France par exemple, 59% des entreprises déclarent avoir surtout investi dans la data et l’analytique en 2020 pour faire face à la crise.

Darmstadt, Allemagne – 16 février 2021 : Software AG (MDAX : SOW) annonce aujourd’hui les résultats de son étude mondiale « Situation Report » sur les DSI et leurs stratégies d’investissement dans la transformation digitale. La pandémie mondiale de COVID-19 a constitué la toile de fond dramatique d’une année d’innovation et de transformation digitale dans les entreprises du monde entier : 97 % des DSI interrogés ont déclaré que leur entreprise avait investi dans la transformation digitale en 2020, le même pourcentage estimant qu’elle poursuivra ses investissements en 2021.

L’étude met en lumière certaines priorités et hypothèses communes aux entreprises et certains domaines dans lesquels les opinions sont partagées quant à la meilleure voie à suivre.

Ce que les entreprises ont en commun :
• 95% des DSI français pensent que leur entreprise est résiliente. Ils sont 97% à le penser au niveau mondial.
• 95% pensent que la technologie les aidera à relever les défis futurs.
• 86% des entreprises françaises pensent que les clients seront plus exigeants en 2021. Ils sont 90% à le penser au niveau mondial.

Là où les entreprises diffèrent :
• Consolider (50%) ou diversifier (48%) les portefeuilles technologiques.
• Privilégier l’amélioration des produits et des processus (48%) ou du support client et des services (52%).
• Définir qui a été ou sera le principal bénéficiaire des investissements dans la transformation digitale. Les clients, les employés et « l’entreprise » sont tous les trois cités comme la priorité absolue.

Les investissements des entreprises françaises :
• 59% ont investi dans la data et l’analytique pour faire face à la crise vs 57% au Royaume-Uni, 64% aux États-Unis et 71% en Allemagne.
• 52% se sont concentrées sur la rapidité des processus vs 60% au Royaume-Uni, 58% aux États-Unis et 65% en Allemagne.
• 53% ont regroupé leurs efforts vers l’expérience client vs 50% au Royaume-Uni, 57% aux États-Unis, 54% en Allemagne.
• Enfin, 54% se sont intéressées à l’intégration vs 49% au Royaume-Uni, 55% aux États-Unis, 55% en Allemagne.

« La pandémie de COVID-19 a redéfini la transformation digitale dans l’entreprise », déclare Dr Stefan Sigg, CPO, Software AG. « Bien que la transformation soit un impératif que les responsables informatiques défendent depuis des années, il a fallu qu’une crise d’ampleur mondiale se déclare pour que de nombreux chefs d’entreprise réalisent eux aussi qu’il s’agissait d’une priorité. L’accélération qui en a résulté a été tout simplement miraculeuse, bien que nécessaire. Les entreprises ont dû prendre des mesures majeures, et parfois faire acte de foi, pour assurer la continuité de leurs activités dans des circonstances des plus difficiles. L’avantage est qu’elles en retireront des bénéfices bien au-delà de la pandémie ».

Parmi les technologies essentielles en 2021, les responsables informatiques français citent les domaines stratégiques suivants : le Cloud computing (58%), la 5G (50%), l’intelligence artificielle (45%) et l’intégration (37%).

Voici les autres grandes tendances mondiales :
- La plupart des DSI français et britanniques estiment disposer d’un bon nombre de technologies et de fournisseurs, tandis que la majorité des responsables informatiques américains et allemands déclarent qu’ils doivent diversifier davantage leur infrastructure informatique.
- Les responsables informatiques français et allemands sont mitigés quant à la solidité et la résilience des infrastructures informatiques. Les américains et les britanniques sont quant à eux plus confiants sur ces questions.
- Les français et les allemands sont plus enclins à déclarer que les clients veulent un « service plus rapide », tant que les américains et les britanniques déclarent qu’une « meilleure expérience digitale » est primordiale pour les clients.
- Les britanniques sont les plus enclins à déclarer que leur conseil d’administration est le décideur le plus influent en matière de transformation.

Méthodologie
Dans le cadre de cette étude réalisée par Regina Corso Consulting du 9 au 17 novembre 2020, plus de 600 responsables informatiques français, allemands, britanniques et américains ont été interrogés sur leurs stratégies de transformation numérique.

Pour lire l’étude complète

A propos de Software AG
Software AG réimagine l’intégration, stimule la transformation des entreprises et favorise une innovation rapide sur l’Internet des objets afin de lancer de nouveaux business models différenciants. Software AG donne la liberté d’entreprendre et d’intégrer n’importe quelle technologie, allant de l’application au edge. Software AG aide les entreprises à libérer les données des silos afin qu’elles puissent les partager, les utiliser et bénéficier de toute leur puissance pour de meilleures décisions et créer de nouvelle opportunité de croissance.
Software AG a plus de 4700 employés, est présente dans 70 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 835 millions d’euros en 2020.
www.softwareag.com/fr



Finyear: latest news, derniers articles


Inscription à la newsletter

Flux RSS