Finyear: New Finance & Blocktech Daily News
              



Mercredi 17 Juillet 2013

76 % des entreprises françaises prévoient de recruter en CDI


23 % envisagent même de créer des postes.



Robert Half, leader mondial du recrutement spécialisé, a mené une enquête exclusive en juin 2013 sur les plans de recrutement des entreprises françaises au 3ème trimestre 2013.

- 23% (1) d’entre-elles souhaitent recruter des collaborateurs dans le cadre de création de postes alors que
- 53% (1) d’entre-elles s’attachent à remplacer les postes en CDI devenus vacants.

Ces données sont supérieures aux intentions de recrutements enregistrées en janvier pour le 1er trimestre 2013 (20% de création de postes - 51% de remplacement).

Cette tendance correspond aux signaux de sortie de crise de la zone euro à la fin de l’année relevés par trois instituts de conjoncture économique européenne (Ifo pour l’Allemagne, Insee pour la France et Istat pour l’Italie) dans leur "Eurozone Economic Outlook" publié le 4 juillet 2013.

L’enjeu du recrutement réussi

En cette période de reprise attendue, les enjeux de recrutement sont essentiels. Près de 80 % (79%) des entreprises estiment qu’elles font face actuellement à des difficultés pour trouver les profils correspondants à leurs besoins. Dans cette situation, choisir les meilleurs partenaires pour recruter les candidat(e)s les plus qualifié(e)s et les plus performant(e)s s’avère déterminant.

Pour Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half France, « Les entreprise se préparent déjà à la reprise. Elles savent qu’elles doivent être prêtes pour répondre à leurs clients et remporter un avantage déterminant face à leurs concurrents. Pour cela, il faut disposer d’une expertise pour identifier les meilleurs profils. C’est tout l’enjeu d’un recrutement réussi, surtout dans cette phase de préparation à la reprise où toute erreur en la matière représente une perte de temps et de performance ».

Focus sur la finance d’entreprise (2)

75 % des Directeurs/Responsables (Administratifs et) Financiers déclarent vouloir recruter en CDI : 52 % annoncent remplacer les postes vacants, et 33 % procéder à des créations de postes au cours du 3ème trimestre. Le recrutement représente là aussi un challenge :

86 % d’entre-eux considèrent qu’il est difficile de trouver des professionnels financiers compétents sur le marché actuel.

Selon ces managers d’un service financier et/ou comptable,
- le contrôle de gestion opérationnel/business analysis (34 % des réponses),
- la gestion des risques (30 %) et
- le contrôle de gestion central/reporting (28 %) sont les 3 domaines où il est le plus difficile de trouver des candidats compétents.

Pour Bruno Fadda, Associate Director de Robert Half Finance & Comptabilité, « Quel que soit le contexte économique, toutes les entreprises on besoin d’un contrôle de gestion performant. Ces profils sont toujours autant appréciés et courtisés. Leur expertise dans le pilotage de la performance et leur capacité d’anticipation aident les entreprises à passer d’un contexte de réduction des coûts à une reprise structurée de l’activité. »

(1) Etude réalisée en juin 2013 par un institut de sondage indépendant auprès d’un échantillon de 200 Directeurs et Responsables des Ressources Humaines d’entreprises françaises.
(2) Etude réalisée en juin 2013 par un institut de sondage indépendant auprès d’un échantillon de 200 Directeurs et Responsables (Administratifs et) Financiers d’entreprises françaises.

Groupe Robert Half

Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Finyear: latest news, derniers articles


Morning Newsletter



Le marché des cryptos




Finyear - Daily News