Quotidien Finance Digitale, Crypto Finance Daily News


              



68% des entreprises françaises sont intéressées par le télétravail


Alors que l’environnement économique est de plus en plus complexe, les entreprises sont à la recherche de moyens pour réduire leurs coûts de fonctionnement et optimiser leur productivité.



C'est ce que démontre une étude OpinionWay pour Brother réalisée auprès d’un échantillon de 1010 entreprises de 0 à 49 salariés. Ainsi, le travail à distance se démarque particulièrement car il favorise fortement la compétitivité des entreprises françaises. En effet, aujourd'hui, près de 88% d'entre elles dépensent jusqu'à 50 000 euros par an en déplacements professionnels. Cette étude démontre également ‐ contrairement aux idées reçues ‐ que les solutions de vidéoconférence, qui permettent notamment le télétravail, ne sont pas seulement destinées aux entreprises de grandes tailles. Les multiples atouts comme le travail à distance, l’optimisation de la productivité, la réduction des coûts, les échanges collaboratifs...sont désormais accessibles aux TPE/PME grâce à la solution de webconférence. Lumière sur les résultats de cette étude.

1. Etat des lieux : le travail à distance : un gain en termes de productivité et d'argent

L’étude OpinionWay pour Brother souligne le fait que 52% des entreprises font de la réduction et l'optimisation des coûts de fonctionnement une priorité pour développer la rentabilité de leur activité. Ce taux grimpe à 80% pour les TPME (10 à 49 salariés), extrêmement concernées par le contexte économique difficile ; elles appréhendent l’avenir et recherchent des solutions pour maintenir leur compétitivité. Une des pistes envisagées : le télétravail. En effet, Le développement des nouvelles technologies a foncièrement favorisé cette pratique, considérée comme avantageuse pour optimiser le temps et les conditions de travail des employés de plus en plus nomades. Ainsi 68% des entreprises sont intéressées par le télétravail et 20% très intéressées. Un mode de fonctionnement qui tend aujourd’hui à se développer dans les sociétés, attentives à la productivité de leurs salariés.

2. La mobilité : un facteur de plus en plus important pour les entreprises

Aujourd'hui, il n'est plus à démontrer que la mobilité est un facteur clé pris en compte par les entreprises. L'étude OpinionWay pour Brother montre que près de 50% des TPME ont des clients ou prospects à un niveau national ou international. De plus, de nombreux collaborateurs se déplacent assez régulièrement et cela représente une part importante de leur temps de travail global (41%). Les entreprises sont donc à la recherche de solutions mises à disposition pour optimiser le temps de déplacement des salariés.

Cette tendance se confirme également à travers les chiffres de l’enquête car 69% des entreprises se déclarent intéressées par le service de webconférence dont 21% très intéressées.

3. La webconférence : une solution optimale pour la productivité des TPME et plus particulièrement le secteur du service

La webconférence répond amplement aux besoins et aux attentes de ces entreprises. En effet 35% d’entres elles affirment que l’avantage majeur de cette solution est, bien entendu, la réduction des coûts de déplacement mais également le gain de productivité.

A travers les différents secteurs d’activités interrogés, celui des services se démarque particulièrement dans le sondage : la webconférence est utilisée par 20% des entreprises issues de ce secteur. En effet, 38% des collaborateurs du domaine des services sont amenés à se déplacer fréquemment et sont ainsi les plus enclins à utiliser une solution de webconférence. Ajouté à cela, l’enquête révèle que 83% des entreprises du secteur des services montrent un réel attrait pour cette solution.

"Aujourd'hui, les entreprises françaises, surtout les TPE/PME sont à la recherche d'outils qui leur permettent de faire des économies mais également d'augmenter la productivité. Le travail à distance via la webconférence n'est désormais plus une contrainte mais un véritable avantage compétitif pour les entreprises" déclare Arnaud Villatte, spécialiste de la webconférence chez Brother France.

brother.fr.

*Étude Inference Operations ‐ Viséo Conseil réalisée de mai à juillet 2013 sur le principe du client mystère au moyen de 210 contacts répartis entre appels téléphoniques, e‐mails et navigations Internet.


Lisez gratuitement chaque jour (5j/7) le quotidien Finyear.
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct pour vous abonner : www.finyear.com/newsletter

Lisez gratuitement chaque mois :
- le magazine digital Finyear sur www.finyear.com/magazine
- la lettre digitale "Le Directeur Financier" sur www.finyear.com/ledirecteurfinancier
- la lettre digitale "Le Trésorier" sur www.finyear.com/letresorier
- la lettre digitale "Le Credit Manager" sur www.finyear.com/lecreditmanager
- la lettre digitale "Le Capital Investisseur" sur www.finyear.com/lecapitalinvestisseur

Mercredi 19 Février 2014
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières


LE TRESORIER


Cryptocurrencies


Finyear - Daily News