Quotidien future finance
              



2 français sur 3 pensent que le télétravail sera plus fréquent


Après les mouvements de grèves massivement suivis de décembre et janvier derniers, c’est désormais en période de confinement obligatoire que le télétravail démontre de nouveau son rôle essentiel dans la continuité des activités de nombreuses entreprises.



Infographie en fin d'article.

Citrix, expert dans la création d'espaces de travail numériques sécurisés, a mené une enquête avec OnePoll auprès d’un échantillon de 1000 français afin de comprendre leur perception du télétravail à 100%.

Si de nombreuses entreprises - en particulier les plus larges – l’ont déjà démocratisé depuis longtemps, avec souvent une limite fixée à quelques jours par semaine, d'autres ont dû s'organiser au pied levé pour offrir cette possibilité. Les télétravailleurs néophytes ont donc pris le train en marche puisque 74% des répondants ont déclaré n'en avoir jamais fait l’expérience auparavant.

Disposer de son propre espace dédié au travail n’est visiblement pas si courant que cela, puisque près de la moitié seulement (49%) des Français en télétravail ont cette chance. Cela peut s’expliquer notamment par la cohabitation fréquente des couples qui pour télétravailler simultanément dans un même logement se retrouvent peut-être exceptionnellement sans bureau pour l’un ou l’autre. 38,5% des répondants déclarent ainsi travailler sur leur table de cuisine ou de salle à manger. Les femmes sont 41% à bénéficier d’un espace de travail dédié, contre 58% des hommes.

Sans surprise, l'un des principaux défis auxquels les entreprises ont dû faire face est lié à la technologie. Près d’un tiers (27%) des personnes interrogées affirment que le plus grand obstacle pour travailler de chez eux est l’absence de technologies adéquates ou d’accès à certains documents et applications nécessaires. Dans cette situation, 58% disent utiliser des outils “de compensation” non professionnels, qui ne sont normalement pas utilisés au sein de leur entreprise, tels que WhatsApp, Wetransfer, Dropbox, Gmail, etc. Les 25-34 ans sont même 70% à y recourir.

Par ailleurs, c'est le manque de lien social et de communication avec les collègues qui pèse le plus aux télétravailleurs français, puisque 47% des répondants en souffrent. Les autres inconvénients évoqués sont la multitude de distractions possibles à la maison (pour 36% d’entre eux), l’inadéquation des outils technologiques à portée de main ou de clic (32%), et l'absence de séparation claire entre la vie privée et le travail (30%).

"Le changement radical que nous vivons en ce moment a révélé le rôle décisif de la technologie dans nos vies, tant au niveau personnel que professionnel. Elle n’a jamais été aussi stratégique pour la continuité de l’activité des entreprises, constituant même la principale zone de fracture entre celles qui absorberont à moindre mal cette crise et celles qui se retrouveront en péril.", commente Karine Calvet, DG France de Citrix.

Le télétravail offre par ailleurs des avantages certains : l’optimisation du temps normalement perdu dans les transports (citée par 41% du panel), le temps accru passé en famille (cher à 35% des répondants) et la réduction du stress lié aux déplacements quotidiens (35% également). Preuve d’une conscience écologique toujours plus développée, un français sur trois (32%) souligne l’opportunité de réduire les émissions de CO2.

Il est certes trop tôt pour dire quel sera l'impact de la crise actuelle sur la façon dont les Français travaillent, mais 66% d’entre eux pensent que le recours au télétravail devrait se faire plus fréquent à l’issue du confinement.

"Les résultats de cette étude montrent tout d'abord que les collaborateurs français peuvent adopter, même très rapidement, de nouvelles méthodes de travail. Au-delà de la situation d’urgence actuelle, cela peut initier un changement plus profond et durable dans nos vies", conclut Karine Calvet.

A propos de Citrix
Citrix (NASDAQ: CTXS) aspire à rendre possible un monde où les gens, les organisations et les équipements sont connectés et accessibles de façon sécurisée afin de rendre l'extraordinaire possible. Nous aidons nos clients à ré-imaginer le futur du travail en fournissant l'espace de travail numérique sécurisé le plus complet qui unifie les applications, les données et les services dont les collaborateurs ont besoin pour être productifs, et nous simplifions la capacité de l'informatique à adopter et à gérer des environnements cloud complexes. Les solutions Citrix sont utilisées par plus de 400 000 organisations, dont 99% des Fortune 100 et 98% du Fortune 500. Pour en savoir plus : http://www.citrix.fr


Chaineum : Neo Investment Bank
Laurent Leloup : Conférencier blockchain
HealthTech.Finance : HealthTech Investment Bank

No Offer, Solicitation, Investment Advice, or Recommendations

This website is for informational purposes only and does not constitute an offer to sell, a solicitation to buy, or a recommendation for any security, nor does it constitute an offer to provide investment advisory or other services by FINYEAR.
No reference to any specific security constitutes a recommendation to buy, sell or hold that security or any other security.
Nothing on this website shall be considered a solicitation or offer to buy or sell any security, future, option or other financial instrument or to offer or provide any investment advice or service to any person in any jurisdiction.
Nothing contained on the website constitutes investment advice or offers any opinion with respect to the suitability of any security, and the views expressed on this website should not be taken as advice to buy, sell or hold any security. In preparing the information contained in this website, we have not taken into account the investment needs, objectives and financial circumstances of any particular investor.
This information has no regard to the specific investment objectives, financial situation and particular needs of any specific recipient of this information and investments discussed may not be suitable for all investors.
Any views expressed on this website by us were prepared based upon the information available to us at the time such views were written. Changed or additional information could cause such views to change.
All information is subject to possible correction. Information may quickly become unreliable for various reasons, including changes in market conditions or economic circumstances.


Mardi 31 Mars 2020
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Finyear: latest news, derniers articles

Newsletter quotidienne gratuite




Finyear - Daily News