Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

eFinancialCareers : la majorité des financiers français est favorable à un système de régulation international


En France, les inquiétudes sur l’impact d’un tel système sur la compétitivité nationale subsistent




A la veille du sommet du G20 qui rassemblera les dirigeants des vingt pays les plus développés et émergents, une question cruciale pour la communauté financière reste à l’ordre du jour : l’instauration d’un organe de régulation supranational et la régulation internationale de l’industrie financière. eFinancialCareers a donc mené une enquête auprès de la communauté financière européenne sur cette question. Les résultats révèlent que la grande majorité des financiers français (81%) souhaiterait la mise en place d’un système de régulation globale. Cependant, les répondants ayant plus de 10 ans d’expérience dans le métier restent sceptiques : seulement 32% pensent qu’un tel système est réalisable.

L’enquête, menée auprès d’un échantillon de 399 financiers français, expose également les inquiétudes des répondants sur la mise en place d’un système de régulation des marchés financiers à l’échelle européenne. 50% des Français interrogés pensent qu’un tel système engendrerait une perte de compétitivité nationale, et cela quelque soit le pays. Par exemple, sur les 10% des répondants ayant déjà travaillé dans la City, 63% pensent qu’un système de régulation financière à l’échelle européenne causerait du tort au quartier d'affaires londonien.

Les résultats de l'enquête soulignent aussi qu’un régime réglementaire punitif amènerait à la migration d’un grand nombre de financiers vers un autre pays (33% des Français). 38% des financiers travaillant au front office quitteraient ainsi la France pour un pays au régime de régulation plus souple si l’environnement réglementaire des services financiers devenait excessivement restrictif.

A titre indicatif, si l’on donnait le choix aux professionnels de la finance travaillant en France, 24% préféreraient travailler pour une banque d’investissement cotée et 15% pour une non cotée. Les front office en France eux, préféreraient travailler pour 22% d’entres eux pour une banque d’investissement cotée et pour 20% une banque universelle cotée.

La plupart des personnes ayant répondu à l’enquête d’eFinancialCareers acceptent néanmoins l’idée que les banques nationalisées représenteront à moyen terme une part significative du paysage financier. 28% des répondants français (travaillant en France) pensent même que d’ici 2012, plus de la moitié des banques européennes et américaines seront nationalisées.

Tandis que 64% des répondants français seraient heureux de travailler pour une banque nationalisée, seulement 30% des financiers au front office seraient réellement prêts à le faire.

John Benson, CEO et fondateur d’eFinancialCareers a commenté :
"Alors que notre enquête démontre que les professionnels financiers commencent à s’habituer à l’idée de la mise en place d’un système de régulation global, de réelles inquiétudes sur l’impact dramatique que ces réformes pourraient avoir sur l’emploi mais aussi sur la compétitivité des pays persistent. Les financiers vont sans nul doute suivre de très près les accords qui seront pris cette semaine au sommet du G20 et évaluer en fonction leurs évolutions de carrière. »

L'enquête d'eFinancialCareers indique que de nouvelles vagues de licenciement dans le secteur bancaire sont attendues. 48% des français interrogés pensent que les licenciements vont se poursuivre. Malgré tout, la plupart des répondants restent optimistes : seulement 13% d’entre eux ne se voient plus vraiment travailler dans le secteur financier dans les 5 prochaines années.

L’enquête d’eFinancialCareers a été réalisée entre le 23 et le 30 mars 2009.

A propos d’eFinancialCareers.fr
eFinancialCareers, une société du groupe Dice Holdings Inc., est le 1er site français d'offres d'emploi et de conseils en gestion de carrière dans les secteurs de la finance de marché, de la banque, de l’assurance et de l’audit.
Notre site permet aux candidats de publier leur CV en ligne et d’avoir accès à des offres qualitatives ciblant les secteurs financiers. Ils peuvent également accéder à des informations relatives au recrutement dans les secteurs de la finance, à des enquêtes sur les salaires et à des conseils en gestion de carrière. Les recruteurs peuvent mettre en ligne leurs offres en ciblant des secteurs spécifiques et accéder à notre base de données de CV en ligne.
Lancé en France en 2002, eFinancialCareers.fr gère en exclusivité les rubriques Emploi de ses partenaires : LExpansion.com, L’Agefi.fr et Reuters.fr.
eFinancialCareers est aujourd’hui présent sur 18 marchés et dans 5 langues différentes en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.

www.eFinancialCareers.fr

Mercredi 8 Avril 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News