Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Voyages d'affaires et développement durable : les patrons ne montrent pas assez l'exemple


La 5ème étude ACTE – KDS révèle que les entreprises n’ont pas mis de coté leur politique de RSE en matière de Voyages d’Affaires malgré la crise, même si selon ce sondage les dirigeants devraient s’attacher à montrer davantage l’exemple lorsqu’ils voyagent.




Pour la 5ème année consécutive, l’association professionnelle ACTE (Association of Corporate Travel Executives) et la société KDS, leader international des solutions de gestion des déplacements professionnels et des notes de frais en ligne, ont réalisé une enquête mondiale sur les tendances du voyage d’affaires, notamment l’évolution des mentalités et des comportements par rapport à ses enjeux environnementaux. Cette enquête en ligne, réalisée entre décembre 2009 et janvier 2010, a recueilli les opinions de 317 voyageurs d’affaires, directeur voyages et responsables achats en entreprise.

Sans surprise, la réduction des coûts arrive en tête des priorités du voyage d’affaires dans les entreprises, mais contre toute attente, la crise ne semble pas avoir remis en cause leurs initiatives en matière de Responsabilité Sociale (RSE) et leurs programmes Développement Durable. La majorité des personnes interrogées (57%) dément l’idée que leur entreprise attache moins d’importance à la RSE à cause de la crise financière. Toujours par rapport à une majorité des sondés (46%), l’engagement en faveur de la préservation de l’environnement est toujours un sujet de préoccupation important pour les entreprises.

Cependant, la plupart (45%) confessent que leurs dirigeants montrent le mauvais exemple en matière de voyage durable lors de leurs propres déplacements professionnels. Les opinions les plus négatives viennent surtout de la France et des Etats-Unis : 44% des personnes interrogées en France disent que leurs responsables donnent le mauvais exemple (le bon exemple: 36%) ; les dirigeants des Etats-Unis ne sont pas non plus épargnés par 44% des répondants (soutenus par 39%). Le Royaume-Uni possède les dirigeants les plus exemplaires, leurs choix de voyages et modes de déplacement sont approuvés par 51% des personnes interrogées dans ce pays (même s’ils restent critiqués par 41%).

D’autres résultats ressortent de cette enquête :
- La majorité des sondés (61%) ont vu leur employeur réduire le nombre de voyages d’affaires en 2009.
- De la frustration par rapport aux espoirs d’une reprise économique rapide, pratiquement les trois-quarts s’attendent à voyager autant cette année, voire même moins (51% : nombre de voyages à peu près identique ; 21% : moins de voyages). Ceci est en parti compensé par les 27% qui s’attendent à voyager plus.
- Environ 19% déclarent que la réduction du nombre de voyages d’affaires dans leur organisation visait non seulement à réduire les coûts mais aussi à atteindre leurs objectifs en matière de développement durable.
- De plus en plus de services voyage sont chargés de fournir des rapports sur les émissions de carbone générées par les déplacements professionnels à leur Direction. Même si ce n’est toujours pas le cas pour 55% des répondants, contre 61% l’année dernière.

Les sondés ont été interrogés sur les facteurs de motivation qui pourraient les aider à voyager de façon plus écologique. La plupart voudraient avoir plus d’informations concernant les émissions de carbone produites par un déplacement avant d’effectuer une réservation – 66% disent que c’est une possibilité qu’ils aimeraient avoir. A peu près 59% des personnes consultées déclarent vouloir des consignes plus claires sur la politique voyage de leur entreprise en matière de développement durable.

« Nous sommes soulagés de constater que malgré la crise, les politiques de RSE restent une priorité forte au sein des organisations, et une préoccupation importante pour les voyageurs d’affaires, qui font ensemble des efforts pour réduire leur impact négatif sur la planète », déclare Richard Crum, Président de l’ACTE. « Le management s’est tout naturellement l’année dernière concentré sur la santé financière de leur entreprise. Toutefois, il est important de prendre en compte la part croissante dans la valorisation d’une organisation par ses actionnaires de la dimension responsable de ses activités, son respect de l’environnement, des personnes et des communautés qu’elle impacte tous les jours ».

« C’est une véritable satisfaction de voir combien, au sein du secteur du voyage d’affaires, la RSE est prise à cœur par autant d’entreprises », commente Yves Weisselberger, Directeur Général de KDS. « L’étude révèle toutefois une forte attente des employés envers leur organisation pour obtenir davantage de consignes et d’aide pour choisir des déplacements plus respectueux de l’environnement. A cet égard, les outils de réservation de voyages en ligne peuvent s’avérer un levier efficace pour garantir l’application de la politique voyage de l’entreprise, et fournir des outils permettant de calculer au préalable les émissions de carbone et mettre en valeur les options les plus responsables pour chaque trajet. Il reste cependant beaucoup à faire en matière de communication vis-à-vis des employés, et dans ce contexte – tout comme pour leurs choix de voyages personnels – les dirigeants doivent prendre les devant et montrer l’exemple ».

Le rapport intégral sur le sondage ACTE-KDS 2010 est disponible sur demande.

A propos d’ACTE (Association of Corporate Travel Executives)
ACTE est une association à but non lucratif créée pour permettre aux professionnels du voyage d’affaires d’échanger des informations, de se retrouver et de partager leurs expériences. Ses membres appartiennent à l’ensemble du secteur du voyage d’affaires, et sont placés sur un plan d’égalité, des acheteurs en entreprises aux fournisseurs, ainsi que les agences de voyages. ACTE est présente dans 49 pays.
www.acte.org

A propos de KDS
Les solutions KDS à la demande pour la gestion des voyages d'affaires et des notes de frais offrent une intégration complète des fonctionnalités de gestion de voyages et de notes de frais. Elles répondent à des besoins essentiels des entreprises allant de l’élaboration et de l'application de la politique Voyages au traitement automatisé des notes de frais, en passant par la réservation des voyages en ligne. Chaque étape clé du processus peut être effectuée via les solutions KDS disponibles en mode ASP, améliorant les performances métier et générant des économies substantielles. KDS propose en outre les liaisons les plus complètes du marché avec les différents fournisseurs de voyage (aérien, location de véhicule, ferroviaire, hôtelier), assurant une tarification optimisée et une gestion des stocks en quasi-temps réel.
www.kds.com

Dimanche 7 Mars 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News