Virements postérieurs au redressement judiciaire : interdiction non systématique


Le paiement effectué postérieurement à l'ouverture d'une procédure de redressement judiciaire n'est interdit que s'il s'agit du paiement d'une dette antérieure à l'ouverture ou d'une dette postérieure à l'ouverture de la procédure collective mais listé comme étant interdit.




Olivier Vibert
Olivier Vibert
Les juges du fonds pour interdire un virement doit s'assurer si le paiement était interdit par les règles applicables aux procédure de redressement judiciaire.

Cour de cassation, chambre commerciale, 3 novembre 2010, pourvoi n°09-69553.


Un couple ouvre un compte sur les livres de la BNP. L'épouse détient également un compte professionnel auprès de cette banque.

L'épouse est placée en redressement judiciaire le 12 juillet 2006. Le 17 juillet madame X fait virer une somme de son compte professionnel vers son compte personnel.

La banque deux jours plus tard contre-passe cette écriture et crédite le compte professionnel d'une somme de 3000 euros.

La banque a clôturé ensuite le compte personnel puis poursuivi le mari en paiement d'une somme de 4 290,09 euros montant du solde débiteur.

La Cour d'appel condamne l'époux au paiement du solde débiteur. Elle juge que la contre-passation du virement effectué après l'ouverture de la procédure de redressement judiciaire était justifié dès lors que le débit du compte était intervenu après.

La Cour de cassation est saisie.

Elle censure la décision d'appel. Il appartenait à la Cour d'appel de constater que le virement soit payait une dette antérieure soit payait une créance postérieure au jugement d'ouverture mais non mentionnée à l'article L 622-17 du code de commerce.

La Cour ne pouvait donc interdire le virement au seul prétexte qu'il était postérieur au redressement. Elle devait nécessairement s'assurer à quoi correspondait le virement. Le virement était possible pour une dette postérieure mais non pour une dette antérieure.

La Cour d'appel de renvoi devra répondre à cette question.

Par Olivier VIBERT
Avocat au Barreau de Paris,
19 Avenue Rapp 75007 PARIS
Tel : (+33) 1 45 55 72 00
Fax : (+33) 1 47 53 76 14
olivier.vibert@ifl-avocats.com

Jeudi 25 Novembre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30