Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year

Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year

 
 
 
 


              



Vie professionnelle : les Français rêvent de faire une pause


L'étude a été menée par Censuswide pour Azimo sur un panel de plus de 5 000 Européens de France, d’Allemagne, d’Espagne et du Royaume-Uni.



Principaux enseignements de l’étude menée par Azimo analysant les motivations des Français à réaliser ce break :
- 81 % des Français rêvent de prendre une année sabbatique ou en ont déjà pris une au moins une fois dans leur vie
- L’âge idéal pour réaliser ce break de longue durée se situerait entre 25 et 44 ans (pour plus de 42 % des personnes interrogées)
- Si la principale motivation demeure à 43 % l’envie d’explorer le monde, 19 % des sondés souhaitent simplement « faire une pause » dans leur carrière professionnelle
- Le travail à distance depuis un pays étranger apparaît par ailleurs comme une solution envisageable pour 74 % des Français

Les Européens sont de plus en plus nombreux à être partis ou à vouloir quitter leur pays d’origine pour une longue durée ou une année sabbatique à l’étranger. Cette pratique, courante aux États-Unis, s’est répandue depuis quelques années en Europe et notamment en France. Longtemps considérée comme une pratique réservée aux plus jeunes et surtout aux étudiants, le congé sabbatique pour adulte s’impose peu à peu dans les mentalités. La nouvelle étude menée par Azimo nous éclaire sur les raisons de ce phénomène.

Parmi plus de 1250 Français interrogés, 46 % ont déjà pris un congé sabbatique à l’étranger dans leur vie. Des résultats moindres qu’en Espagne (54 %), mais supérieurs à ceux de l’Allemagne (41 %) et du Royaume-Uni (40 %). Pour 35 % des répondants (et 38% au niveau européen), cela reste un rêve à accomplir !

En outre, pour 57 % des sondés français, la période idéale pour réaliser cette année de césure se situe entre 25 et 44 ans : un résultat qui peut surprendre. En effet, l'année sabbatique - ou le Gap Year comme on le nomme au Royaume-Uni - est traditionnellement une pratique que l’on pense réservée aux plus jeunes et notamment aux étudiants. Preuve que les mentalités évoluent mais surtout que les Français, et plus généralement les Européens, sont dorénavant plus ouverts sur le monde et davantage en quête de mobilité et d’une certaine liberté.

Les résultats suivants vont dans ce sens : outre la simple envie de découvrir le monde (43 %) ou le fait d’avoir toujours été un rêve pour beaucoup d’entre eux (21 %), partir en étant plus âgé s’explique aussi par la baisse des responsabilités parentales (37 %) ou encore une stabilité financière (39 %) et une carrière établie (30 %). Enfin, 20 % des sondés ont souhaité tout bonnement « faire un break » dans leur carrière.

L’étude montre enfin que certains seraient même prêts à changer de vie pour se construire un avenir ailleurs et travailler à distance puisque 74 % estiment ce style de vie « confortable » ou « très confortable ».

Michael Kent, cofondateur et PDG d’Azimo, service de transfert d’argent en ligne, déclare : « Ces chiffres nous confortent dans l’idée que les Européens sont aujourd’hui plus que jamais enclins à la mobilité et en quête d’une certaine liberté dans leur vie personnelle et professionnelle. En tant qu’entreprise britannique multiculturelle - 80 % des salariés d'Azimo ne sont pas nés britanniques - nous les soutenons et nous engageons à aider ces personnes désireuses de voyager en leur évitant les inconvénients des transferts d’argent grâce à un service de qualité et à moindre coût. »

Top 5 des destinations préférées des Français :
1. Canada
2. Australie
3. Japon
4. Amérique
5. Thaïlande

Top 5 des raisons de partir à l’étranger pour les Français :
1. Découvrir d’autres cultures (57 %)
2. Meilleure qualité de vie (44 %)
3. Sortir de sa zone de confort (40 %)
4. Avoir une expérience de vie plus riche (38 %)
5. Opportunités de carrière (26 %)

Méthodologie
L’étude a été menée par le Censuswide, auprès de 1256 français, âgés de 16 à 55 ans et + en France, entre le 22 août et le 29 août 2017. L'enquête a été réalisée à partir d'un échantillon aléatoire. Censuswide se conforme à la Market Research Society et ESOMAR.


Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Crédit image : ©Thomas Bartel DDC by ESIEA
Laurent Leloup
Fondateur & directeur des publications Finyear & Blockchain Daily News,
Auteur de "Blockchain, la révolution de la confiance"
CEO Chaineum (ICO Advisor, ICO Organizer)
Membre d'honneur du Cercle TURGOT.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Jeudi 12 Octobre 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez notre newsletter quotidienne comme plus de 40.000 professionnels de la gestion et de l'innovation financières



évènements


Lettres métiers


Livres Blancs



Blockchain Daily News