Une vraie bourse des PME aurait peut-être désamorcé la bombe à retardement des FPCI


La « Lettre-A.fr » du 16 décembre dernier rapporte la grogne montante des investisseurs en fonds communs de placement dans l’innovation et en fonds de proximité (FCPI et FIP) qui ne parviennent pas à trouver la sortie de ces dispositifs.




Alain Goetzmann
Alain Goetzmann
Ceux souscrits avant 2008 et qui arrivent maintenant à échéance ont vu leur valeur fortement amputée et plus personne n’en veut, sauf à des prix massacrés. Comme il s’agit de centaines de milliers de petits porteurs, Bercy et l’AMF sont naturellement inquiets.

Et si ces fonds avaient été investis en titres cotés ?

Compte tenu des sommes importantes souscrites depuis 2007 dans le cadre de la défiscalisation de l’impôt sur le revenu et de l’ISF, si, comme je le préconise, un tiers de ces fonds avaient été investis en titres de PME (<50M€ de chiffre d’affaires, <250 salariés, <43M€ de total de bilan) sur les marchés organisés par NYSE-Euronext (Marché libre et Alternext), il est probable que l’évolution aurait été différente.
En effet, les sommes levées entre 2007 et 2012 représentent probablement un peu plus de 4,5Mds d’€ ; si le tiers de ces sommes avait été investi dans des PME cotées ou avait permis des introductions en bourse, il représenterait aujourd’hui environ 15% des capitalisations du Marché libre et d’Alternext évaluées ensemble à 11 Mds d’€. Ce n’est peut-être pas un bouleversement mais c’est certainement le début d’un cercle vertueux puisqu’il est aussi probable que, dans la foulée, des liquidités en provenance des opérateurs habituels sur le marché secondaire se seraient elles aussi portées sur ces marchés.

Les souscriptions effectuées sur le Marché Libre et Alternext auraient alors eu deux conséquences majeures :
- D’une part, un effet « boost » et une attractivité améliorée pour beaucoup de PME, en mal de financement de leur croissance,
- D’autre part, en permettant aux souscripteurs de fonds de suivre directement l’évolution d’un tiers de leur investissement en toute transparence, un effet pédagogique lié au suivi plus étroit de l’évolution de leur capital.

Il n’est pas certain que ces mesures auraient amélioré la performance des fonds d’investissements mais au moins auraient-elles contribué à un financement transparent des PME et à l’amélioration de l’attractivité de marchés qui constituent aujourd’hui l’une des seules ressources de financement des PME.

 

Direction financière et stratégique
Levée de fonds, introduction en bourse, fusion-acquisition
Agrément CIF N° F000131 - Listing Sponsor sur Alternext
88 bis, avenue Charles De Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine

Mercredi 19 Décembre 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com

Les derniers articles publiés sur Finyear


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30