Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Une nouvelle étude pour le marché des dérivés hors cote


Sur un marché des dérivés hors cote pesant 400 billions de dollars, les processus manuels de négociation et de confirmation de contrats basés sur le papier ont engendré des retards substantiels au niveau des confirmations d’opérations. C’est ce que révèle une nouvelle étude du TABB Group, société indépendante de conseil stratégique et d’études des marchés financiers.




D’après cette étude, entre juin et août 2007, le nombre total de confirmations en retard – basé sur les enregistrements légaux attestant les ventes de dérivés – a grimpé de 250%. Le retard des documents de confirmation s’est traduit par un manque de transparence et a exposé le secteur des services financiers à des risques inutiles. Dans de nombreux cas, signale le rapport, les confirmations ne sont pas seulement non-signées : elles ne sont tout simplement pas encore créées.

L’étude OTC Derivatives Processing: Blazing a Trail to Automation du TABB Group study, distribuée par le biais d’EMC, leader mondial des solutions d’infrastructures d’information, rapporte que la valeur de tous les dérivés en circulation (contrats sur taux d'intérêt, sur devises et sur actions) a augmenté de 30% par an depuis 2002. L’étude estime que mi-2007 le montant des contrats de produits dérivés en circulation s’élevait à 400 billions de dollars. Mais le marché s’étant étendu, les processus d’automatisation de communications clients telles que les négociations et confirmations de contrats n’ont pas pu tenir le rythme, d’où les retards accumulés.

La suite logicielle EMC Document Sciences xPression® 3 permet aux organisations d’automatiser la création et la distribution de communications hautement personnalisées, qu’il s’agisse de contrats, de polices, de relevés de compte ou de correspondances. xPression for Derivatives gère les négociations et confirmations de contrats dans un environnement en ligne, à la fois sécurisé et facile à utiliser, qui permet d’accélérer les processus relatifs aux produits dérivés et de gérer finement les risques associés.

« Dans ce monde où des centaines de millions de dollars sont investis dans des produits non standards, les erreurs humaines peuvent conduire à des pertes financières énormes ainsi qu’à des litiges », déclare Kevin McPartland, Analyste senior du TABB Group. « L’automatisation des processus de communications clients est une nécessité absolue pour toute entreprise opérant sur ce marché, en raison des pertes dévastatrices auxquelles elles sont potentiellement exposées. Les méthodes les plus récentes d’affirmation s’appuient sur des logiciels spécialement conçus pour gérer les communications entre les parties prenantes, de façon à garantir l’exactitude des détails de chaque opération. Des solutions comme celles que propose EMC permettent de négocier les opérations en ligne, ce qui limite les risques en faisant gagner du temps et en garantissant une plus grande transparence des détails. »

« Le rapport du TABB Group est un appel à la vigilance pour tous les acteurs du secteur des services financiers et présente une image détaillée des défis permanents associés aux dérivés hors cote », ajoute J. Douglas Winter, Vice President & General Manager de la business unit Document Sciences au sein de la division Gestion de contenu et Archivage d’EMC. « Des solutions comme xPression for Derivatives apportent plus de transparence, une réduction des risques et une plus grande tranquillité d’esprit aux firmes qui se débattent encore avec des négociations et des confirmations ne s’inscrivant pas dans un processus automatisé. »

Les accords cadres, confirmations et processus de workflow pour les transactions de gré à gré sont autant d’étapes présentant des challenges spécifiques aux sociétés de services financiers. La négociation d’un accord cadre complexe, par exemple, nécessite de fréquentes communications entre les contractants. Ces communications sont encore pour la plupart réalisées manuellement, ce qui peut entraîner des retards considérables. Chaque opération peut demander une centaine d’échanges de données entre les contractants avant qu’un document de confirmation personnalisé puisse être élaboré. Selon le rapport, la création de ce document est la principale cause des retards affectant le marché des dérivés hors cote, avec pour conséquence des risques inutiles et un manque de transparence.

EMC Document Sciences fait partie de la Division Gestion de contenu et Archivage d’EMC. Outre des solutions de communications clients pour le marché des dérivés hors cote, EMC propose une suite de produits de gestion de contenus transactionnels couvrant l’intégralité des problèmes liés à la gestion des dérivés : outils de collaboration facilitant la négociation des accords, automatisation garantissant l’exactitude et la traçabilité du processus d’approbation, numérisation des documents afin de convertir le papier en éléments d’informations immédiatement exploitables, gestion automatique des périodes de conservation et de l’archivage garantissant la conformité légale des opérations. EMC est de ce fait l’éditeur le mieux placé pour fournir une suite de fonctionnalités couvrant de bout en bout et accélérant la gestion des dérivés hors cote.

« Côté acheteur, les sociétés se tournent plus volontiers vers des systèmes complets que vers l’achat de plusieurs logiciels qu’elles devront intégrer avec leurs solutions développées en interne », précise Kevin McPartland. « Cette tendance a conduit un certain nombre d’éditeurs soit à fusionner avec des éditeurs fournissant des produits complémentaires aux leurs, soit à nouer des alliances pour créer des solutions intégrées de bout en bout. Par exemple, l’acquisition de Document Sciences par EMC a donné naissance à une suite de produits qui, dans la mesure où EMC possède également Documentum, permet aux clients d’avoir affaire à un seul et même fournisseur. »

Pour obtenir le rapport OTC Derivatives Processing: Blazing a Trail to Automation et/ou accéder au webcast exclusif dans lequel l’analyste Kevin McPartland du TABB Group présente cette étude, visitez le site www.docscience.com/tabb

A propos d’EMC
EMC Corporation (NYSE : EMC) est le premier développeur et fournisseur mondial de technologies et de solutions d’infrastructures d’information permettant aux organisations de toutes tailles de transformer la manière dont elles opèrent et de créer de la valeur à partir de leurs informations.
www.emc2.fr
www.emc.com

Jeudi 3 Juillet 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News