Journal quotidien finance & innovation
Financial Year Financial Year
 
 
 
 
 
              



#Transformation fonction Finance : impératif 2017


Priorités 2017 du Directeur financier.



La transformation de la fonction Finance est un impératif pour 2017 qui passera par une double dimension digitale et humaine.

La transformation de la fonction Finance, qui représente aujourd’hui un impératif pour les Directeurs financiers, passera par un double défi, à la fois digital et humain. C’est ce que révèle la dernière étude « Priorités 2017 du Directeur financier », réalisée par PwC en partenariat avec la DFCG, qui prend le pouls plus de 450 Directeurs financiers en France. Pour mener à bien cette transformation d’ici 2020, les Directeurs financiers prévoient de s’appuyer notamment sur l’utilisation de nouvelles technologies, telles que : le cloud qui offre des solutions de dématérialisation, le data analytics qui permet de réaliser toujours plus de prévisions et la robotisation, dont les premiers projets qui devraient émerger en 2017 faciliteront l’automatisation des tâches administratives et comptables à moindre valeur ajoutée. Ces technologies imposeront la montée en compétences des équipes Finance.

Les Directeurs financiers placent cette année la performance et la maîtrise des risques en tête de leurs priorités, devant la gestion prévisionnelle

Cette nouvelle étude est marquée par deux évolutions notables dans le classement des priorités des directeurs financiers pour l’année 2017.

Tout d’abord, pour la première fois depuis son lancement il y a 5 ans, la « Performance & Maîtrise des risques » devient la priorité N°1 des Directeurs financiers, avec 64% de répondants qui la classent en tête, tandis que la « Gestion prévisionnelle » passe en seconde position (59%).

Ensuite, la « Stratégie de développement » (55%) arrive en priorité N°3 en gagnant 10 points et passe ainsi devant la « Trésorerie, liquidité et financement ».
#Transformation fonction Finance : impératif 2017

Selon Pascal Corcos, associé chez PwC en charge des activités de Conseils pour les directions financières :
« Si le recul du financement peut s’expliquer en grande partie par l’état des marchés financiers dont les taux bas favorisent l’accès à la trésorerie, le recul de la gestion prévisionnelle reflète quant à elle les conclusions des travaux déjà réalisés dans les entreprises. Beaucoup de temps et de ressources ont déjà été investis sur cette dernière question. Cet exercice difficile sollicite fortement les équipes au détriment parfois de l’analyse de la performance et de la gestion des risques.
La méthode de prévision est donc remise en cause, alors qu’elle ne peut plus être considérée comme un objectif en tant que tel. Les Directeurs financiers considèrent désormais qu’elle n’est qu’un outil permettant d’atteindre une meilleure performance, elle-même découlant d’une meilleure maîtrise des risques. »

La transformation de la fonction Finance prend deux visages : digitale et humaine

Les Directeurs financiers sont 43% à citer la transformation de la fonction Finance parmi leurs priorités pour 2017, contre seulement 28% en 2014. Ils ont donc pris conscience de l’opportunité de lancer et/ou de poursuivre une véritable transformation au sein de leur fonction, dans la mouvance d’une transformation globale de leur entreprise. Par « Transformation de la fonction Finance », les Directeurs financiers entendent cinq enjeux-clés : simplifier et sécuriser les processus, améliorer les systèmes d’information (SI), accompagner la croissance et gérer les compétences.

« Les Directions financières n’apportent pas de réponse unique à la question “Que signifie pour vous la Transformation de la fonction Finance”». En revanche, se pose à toutes la même équation complexe : “Comment améliorer le soutien au pilotage tout en maîtrisant les risques et en optimisant dans le même temps les coûts de la fonction Finance ?” », analyse Pascal Corcos.

Cette étude révèle que la transformation numérique est aujourd’hui vue comme une nécessité pour les Directeurs financiers. Pour preuve, plus de la moitié des répondants (60%) affirment vouloir faire évoluer leurs systèmes d’information en 2017, alors qu’ils n’étaient que 40% un an plus tôt.

Selon Pascal Corcos : « Dans les précédentes études, nous constations que le digital était perçu par les Directeurs financiers essentiellement comme un sujet informatique qu’ils avaient du mal à appréhender. Cette année, bien qu’ils se posent encore certaines questions (ROI, concurrence avec d’autres projets, etc.), ils sont désormais convaincus de sa nécessité. »

Le second enseignement clé concerne l’enjeu lié à la transformation du capital humain. La gestion des compétences représente la 2ème priorité des Directeurs financiers pour la transformation de la fonction Finance (54% des répondants). Si les Directeurs financiers envisagent déjà des leviers de développement pour leurs équipes – en priorité la formation et surtout la formation comportementale pour 42% des Directeurs financiers, ils rencontrent de vraies difficultés dans la définition des plans de carrière – 41% des répondants la perçoivent comme leur principale difficulté rencontrée dans la gestion des talents.

« Les Directeurs financiers continuent de rechercher en priorité des contrôleurs de gestion. Cependant ils demandent à ces profils de nouvelles compétences qui ne relèvent plus seulement du savoir-faire mais également du de savoir-être : communication, autonomie et responsabilisation, mais aussi vision stratégique pour prendre part à des projets de transformation structurants pour la fonction », explique Pascal Corcos.

Les Directions financières adoptent de nouveaux outils numériques pour gagner en performance

Si les fondamentaux de la fonction demeurent – soutien au pilotage, maîtrise des risques et optimisation des coûts, les axes stratégiques définis par le Management imposent aux Directions Financières de faire preuve de plus d’agilité. Aussi, d’ici 2020, ces-dernières envisagent de s’appuyer sur de nouveaux outils numériques pour réaliser leurs activités au quotidien.

- Le cloud, un incontournable d’ici 2020
Les Directions financières semblent s’engouffrer dans la brèche du cloud, ouverte depuis quelques années. Alors que 31% des répondants font usage du cloud en 2016, 83% d’entre eux ambitionnent de l’utiliser d’ici 2020. Le cloud devrait se positionner comme un incontournable dans tous les domaines : dématérialisation de documents et de dossiers de clôture digitale, gestion de trésorerie, fiscalité, mais aussi ERP, EPM, BI... Notons que les Directeurs financiers sont déjà bien avancés en matière de dématérialisation : 69% des répondants utilisent la dématérialisation.

La question de la sécurité des données dans le cloud reste une préoccupation forte, mais n’est plus un frein pour la majorité des Directeurs financiers. En effet, seuls 17% des répondants refusent d’adopter le cloud pour cette raison.

Pour Pascal Corcos : « Si les avantages sont nombreux (projet court, robustesse de la solution, intégrité et sécurité, transparence de coûts notamment, partage de bonnes pratiques), les outils cloud ouvrent la voie à de nouvelles disciplines, de nouvelles compétences et à une approche projet agile et collaborative qui met l’accent sur le métier et le renforcement de la communication avec les autres fonctions de l’entreprise. »

- Un avenir prometteur pour la robotisation
La « robotisation » du métier de comptable n’est qu’au stade de l’évangélisation, puisqu’aucun répondant n’affirme en faire usage en 2016. Pourtant, près d’un Directeur financier sur deux (48%) envisage de lancer un projet d’automatisation comptable à horizon 2020.

Parmi les exemples en matière de robotisation, on peut citer : l’administration du référentiel (création et mise à jour), l’administration des commandes et/ou litiges clients, le contrôle des interfaces, le calcul et l’enregistrement des écritures comptables, ou encore l’identification et l’analyse des alertes.

Les entreprises les plus avancées ont réalisées en 2016 des tests afin de démontrer les bénéfices de ces solutions avec un retour sur investissement relativement rapide. 2017 devrait voir émerger les premiers projets de mise en oeuvre sur des périmètres significatifs en France.

« La robotisation représente une rupture technologique qui aura pour avantage de favoriser l’automatisation de tâches répétitives via des algorithmes et ainsi permettre aux équipes de se focaliser sur l’analyse d’indicateurs de performance pour les faire monter en compétence », explique Pascal Corcos.

- Le « prédictif » ou comment faire parler les données
Alors que le Big data pouvait encore faire peur l’année dernière, les Directions financières envisagent désormais de faire appel à des méthodes de data analytics pour calculer des prévisions de stocks, de ventes, de trésorerie, ou encore de risques de non-conformité. En effet, l’étude révèle que 20% des répondants souhaitent recourir à des modèles prédictifs en 2017, un chiffre en progression constante depuis 3 ans. Et 41% d’entre eux souhaitent les dédier à l’amélioration de leurs prévisions budgétaires.

Méthodologie
L’étude « Priorités 2017 du Directeur financier » s’appuie sur les résultats d’une enquête menée du 6 septembre au 4 octobre 2016 sur la base d’un questionnaire diffusé en ligne. 400 directeurs financiers ont répondu à l’enquête en ligne et 50 directeurs financiers ont fourni leurs témoignages grâce à des interviews physiques et tables rondes organisées par PwC et la DFCG. Parmi les répondants, 34% sont issus d’une entreprise réalisant un chiffre d’affaire inférieur à 50 millions d’euros (« PME »), 49% d’une entreprise dont le chiffre d’affaires est compris entre 50 millions et 1,5 milliard d’euros (« ETI ») et 17% font partie d’une entreprise au chiffre d’affaires dépasse les 1,5 milliard d’euros (« Grande entreprise »).

Laurent Leloup
"Blockchain enthusiast" & Founder Blockchain Daily News
Founder Finyear Daily News (Finance & Innovation all the Year)

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Mercredi 7 Décembre 2016
Notez


DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Anne SMANIOTTO le 07/12/2016 16:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En effet, la fonction Finance se transforme pour tenir compte de la mutation numérique des entreprises, indissociable de la performance et de la maîtrise des risques. Les profils recherchés par les directeurs financiers, de type contrôleur de gestion à multi-compétences (techniques, communication, managériales, stratégiques, numériques, informatique, entre autres) répondent en tous points au métier de Business Analyst (également appelé Analyste d'affaires, analyste fonctionnel, chef de projet métier, analyste d'entreprise).
A travers sa double casquette d'expert-métier et d'expert-organisationnel, il est l'interface incontournable entre les opérationnels (direction financière) et l'IT.
Il identifie les besoins à l'échelle de son périmètre, les transforme en exigences et met en place (en interactions avec les différentes parties prenantes) des solutions performantes impactant les processus de l'entreprise.
Ces métiers émergents (Business analyst, data scientist, data analyst, chef de projet SIRH...) deviennent incontournables au développement de l'entreprise car ils intègrent tout à la fois la technique métier, les technologies, la conduite du changement, la gestion des compétences, la maîtrise des risques...
La transformation de la fonction Finance s'impose à toute entreprise et ne représente qu'un maillon de la réussite de sa mutation.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recevez la newsletter quotidienne



évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News


Actus Nasdaq