Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Tout Visa en API !


Incontournables dans la panoplie des startups, les API (interfaces de programmation applicative) sont beaucoup plus rares dans les institutions financières. Mais quand Visa se lance (enfin !) dans une telle initiative, elle ne fait pas les choses à moitié : toutes ses solutions de paiement seront concernées, à plus ou moins brève échéance.




En gestation depuis quelques mois – plusieurs partenaires, dont Capital One, RBC, US Bank… ont ainsi participé à des expérimentations –, le nouveau portail « Visa Developer » est désormais officiellement ouvert aux banques, marchands et entreprises technologiques qui souhaitent intégrer les produits et services du réseau de paiement dans leurs solutions. Ils y trouveront toutes les ressources nécessaires – documentation, plate-forme et données de test, assistance… – pour mener à bien leurs projets.

Dans la démarche de Visa, il faut noter qu'un effort particulier a été mis sur le processus d'inscription, de manière à simplifier au maximum l'accès aux API. Toute la documentation et le « bac à sable » qui permettent de les appréhender sont disponibles librement, tandis que leur utilisation en phase de développement requiert uniquement la création d'un compte gratuit. Ce n'est qu'au passage en production que les éventuelles exigences de sécurité seront appliquées et que la contractualisation sera abordée.

Dès maintenant, une douzaine de grandes fonctions sont proposées aux développeurs, couvrant des domaines essentiels tels que les paiements multi-canal (naturellement), les transferts d'argent entre particuliers, la validation des comptes, les notifications en temps réel, la confirmation de localisation, l'information sur les taux de change… Il existe même une section consacrée aux expérimentations, pour les services de demain, dans laquelle on découvre actuellement une solution de micro-transactions.

Et tout ceci n'est qu'un début ! En premier lieu, outre l'ouverture à des produits supplémentaires, il est d'ores et déjà prévu – afin de faciliter encore plus la prise en main des interfaces – de fournir des exemples et des kits de développement prêts à l'emploi. En parallèle, un espace communautaire devrait voir le jour, qui offrira notamment un forum de discussion aux utilisateurs. Enfin, une place de marché est en cours de préparation, dans laquelle pourront être exposées les solutions des partenaires.

Selon son PDG, l'ambition de Visa n'est pas seulement d'ouvrir un autre point d'accès à ses services mais bien de créer une nouvelle plate-forme de distribution pour son offre. En effet, l'ère des relations avec les grandes institutions financières laisse aujourd'hui la place à un univers d'opportunités – de collaborations avec une multitude d'acteurs de tous secteurs et de toutes tailles. Cependant, pour atteindre cette cible, il faut savoir lui procurer des solutions adaptées. Jusqu'à présent, seules des startups des paiements en étaient capables ; dorénavant, Visa désire reprendre la main.

Patrice Bernard
Fondateur du blog “C’est pas mon idée”

fr.linkedin.com/in/patricebernard





Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 17 Février 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs