Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Thomas Hirsch, Directeur du marketing et de la communication de LINEDATA SERVICES





Thomas Hirsch
Thomas Hirsch
CFO-news : Monsieur Thomas Hirsch bonjour, vous êtes Directeur du marketing et de la communication de LINEDATA SERVICES. Vous apparaissez comme l'un des acteurs majeurs de l’informatique financière.Pouvez-vous nous donner plus de détails sur votre société ?

Thomas Hirsch :
Linedata Services est en effet un acteur majeur de l'informatique financière au niveau mondial. Créé en 1998, nous sommes en charge de l'exploitation des solutions informatiques pour le compte de grandes institutions financières. Linedata Services est à la fois un éditeur, un intégrateur et un prestataire de services.
Nous travaillons dans trois domaines d’activités : l’asset management, l’épargne et l’assurance et les crédits & financements
En 10 ans, notre chiffre d’affaires est passé de 12M€ à 150M€ et nos effectifs de 80 à 960 collaborateurs. Nous sommes aujourd’hui présents sur les grandes places financières mondiales dont New York, Londres, Hong Kong, Luxembourg et Paris. Notre chiffre d’affaires à l’international a dépassé les 50% en 2006 et ne cesse de progresser.

Pourriez-vous nous parler des enjeux du marché de l’informatique financière ?
L’enjeu numéro 1 est simple : apporter des solutions informatiques performantes pour des institutions financières confrontés à des marchés financiers en pleine turbulence. Contrairement aux idées reçues, la crise actuelle constitue une opportunité pour une société comme Linedata Services. Les gestionnaires de fonds sont à la recherche de solutions informatiques leur apportant plus de performances, plus de contrôle, plus de sécurité et plus de reporting. C’est ce que nous offrons aujourd’hui.
Les autres enjeux sont structurels : être capable d’accompagner les institutions financières à un niveau international et avec une offre globale car nous savons que ces établissements vont progressivement concentrer leurs investissements informatiques sur un nombre limité de prestataires.

Qu'est ce qui vous permet de vous distinguer de la concurrence et de vous développer ?
Notre taille, notre indépendance et notre stratégie de « pure player ». Sur un marché de niches, nous sommes déjà un acteur mondial de premier plan capable d’accompagner toutes les institutions financières du hedge fund au leader mondial de l’asset management dans leur volonté d’harmoniser leur système informatique.
Notre offre ASP est aujourd’hui un facteur différenciateur essentiel puisque la tendance actuelle est clairement à l’externalisation de l’ensemble de la prestation informatique chez les institutions financières.
Pour continuer à gagner des parts de marché, nous investissons plus de 15M€ par an dans la R&D car nous sommes avant tout dans un métier où c’est la technologie qui fait la différence.

Quelles sont vos perspectives de développement à venir, en France mais également à l'international ?
En France, nous sommes sur des marchés porteurs tels que l’assurance vie et au sein duquel les compagnies d’assurances et mutuelles sont en train d’effectuer un virage important vers l’externalisation. Nous sommes dans ce cadre particulièrement bien placés avec des appels d’offre remportés auprès de très grandes compagnies d’assurance.
Dans le domaine de l’asset management, le Royaume-Uni et les Etats-Unis demeurent particulièrement dynamiques. Ce sont des marchés très orientés IT, en perpétuel renouvellement et où nous disposons déjà de très fortes positions. Enfin, il est important de parler de l’Asie qui est la prochaine zone de fort développement. Nous avons déjà 45 personnes à Hong Kong et plus de 20 hedge funds comme clients. Quel que soit le contexte international à court terme, nous sommes convaincus que cette région va connaître une accélération sensible dans les prochaines années et nous serons au cœur de ce développement.

Quelles sont vos références ?
Nous travaillons aujourd’hui avec plus de 700 institutions financières sur les 5 continents du hedge fund de 5 gérants au top 10 mondial. Notre force, c’est d’avoir une offre pour tous ces types de clientèle.

Monsieur Hirsch, je vous remercie et vous donne rendez-vous dans un prochain numéro de CFO-news.

Mercredi 19 Décembre 2007
Notez




Les derniers articles publiés sur Finyear


Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs