Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Thibaut du Cleuziou, Directeur commercial et marketing de Cezanne Software France





CFO-news : Thibaut du Cleuziou bonjour, Directeur commercial et marketing de Cezanne Software France vous êtes comment a été l’année 2008 pour Cezanne ?

Thibaut du Cleuziou
Thibaut du Cleuziou
Thibaut du Cleuziou : Concernant le Groupe, je n’ai pas encore toutes les informations, mais les 3 premiers trimestres ont montrés une croissance continue et un fort développement de notre offre en mode SaaS (plus du double que 2007). Cezanne Software a signé des projets dans tous secteurs d’activité et auprès d’entreprises de différentes tailles (de 300 à 22000 salariés pour les projets 2008) Concernant la France, l’année 2008 a été une année de consolidation de nos premiers clients avec la réalisation des étapes 2 voire 3 et aussi une année d’extension avec de très belles nouvelles références.

Le leader dans les prestations de soudure Serimax et le leader dans les systèmes de gestion de stationnement et de billettique Parkeon nous ont fait confiance pour déployer leur SIRH internationaux avec un scope fonctionnel complet.

Le premier groupe de service spécialisé dans la gestion de la lumière, filiale de Veolia environnement via Dalkia et d’EDF, Citelum, a choisi Cezanne pour informatiser son processus de révision salariale. Et d’autres ont déployés le recrutement, la gestion des objectifs et des rémunérations variables. Ainsi nous avons en France réussi à couvrir la quasi totalité du scope fonctionnel RH offert par les 12 modules métiers Cezanne.

Un autre exemple me vient à l’esprit avec l’un de nos premiers clients Français signé mi 2006, a fin 2008 lancé son troisième processus d’évaluation annuel avec Cezanne Performance et la satisfaction est clairement au rendez-vous. Le Directeur des Ressources Humaines de cette société précisant qu’il apprécie particulièrement « la logique de l’interface, l’outil de workflow et l’évolutivité du produit ».

Enfin concernant tous ces clients, nous avons déployés des interfaces sur un nombre de solutions de paies impressionnant, par exemple ce projet pour lequel nous récupérons les données de paie de 29 pays différents et plus précisément en France nous avons été amené à réaliser des interfaces avec ADP, Lefebvre Software, SAGE, HRAccess, SAP... C’est là aussi une Best Practice de Cezanne.

Le deuxième point de cette année passée tient dans la concrétisation, après plusieurs mois d’observations réciproque, d’un accord de partenariat officiel avec Micropole-Univers Consulting. Ce partenariat apporte à Cezanne Software tous les bénéfices d’un intégrateur doublé d’une activité de conseil. Et par ailleurs pour nos clients ce partenariat est à très forte valeur ajoutée car Micropole-Univers Consulting est expert en solutions de Business Intelligence depuis plus de 15 ans. Il est donc un excellent support pour la solution Cezanne qui intègre Business Object en version OEM pour permettre aux Ressources Humaines d’analyser en profondeur et en finesse toutes les données de notre SIRH.

Le troisième point notable sur cette année 2008 est la validation officielle du succès dans le déploiement de projets Cezanne. Ainsi le Groupe de Recherche Servier a reçu le Trophée Com & Ben de l’efficience pour le projet de révision salariale des 15.000 salariés sur 83 pays déployé avec les solutions Cezanne Software.

Voilà autant de succès qui nous autorisent à valider le fait que, dans un marché fortement concurrentiel, les entreprises françaises apprécient pleinement la solution logicielle et les services à valeur ajoutée apportés par Cezanne Software dans le cadre de projet RH internationaux, comme Franco-Français.

Et l’année 2009 ?

La crise aidant, je ne m’aventurerais pas dans une prospective bien hasardeuse puisque même les meilleurs analystes ne savent pas que prévoir. Mais cependant en me fondant sur les informations que je détiens aujourd’hui, mon constat est qu’il y a autant de projet SIRH début 2009 que début 2007 ce qui reste un signe prometteur pour Cezanne. En revanche il est annoncé que les budgets de réalisation seront inférieurs en valeur. Donc les éditeurs vont devoir au choix rivaliser d’imagination pour créer des services ou des fonctions permettant de réduire les temps de mise en œuvre des projets, trouver les moyens de baisser le coût unitaire de leurs prestations, ou convaincre les DRH que les projets doivent être évolutifs et allotis par priorités.

Le SIRH est un outil support, en temps de crise, les fonctions et solutions support sont plutôt délaissées pourquoi êtes-vous optimiste ?

Toutes les semaines nous lisons des nouvelles concernant la réduction des effectifs. Les logiciels depuis leur origine sont les meilleures solutions pour permettre d’aboutir rapidement et plus facilement à un résultat : par exemple en RH, avoir les bonnes personnes aux bons postes, anticiper les besoins de l’organisation pour être compétitif dans un contexte économique difficile. C’est pour cela que logiciel est associé à la notion d’efficience. Voici une première raison pour laquelle les projets SIRH ne me semblent pas en crise.

Une seconde raison peut être tirée de nombreuses études sur les pratiques RH dans les entreprises les plus performantes. Les clés de la performance sont dans la capacité d’une entreprise à permettre aux salariés de travailler dans un climat de confiance. Et pour cela deux éléments majeurs sont donnés : communiquer avec transparence et permettre d’avoir des objectifs et les possibilités de mobilités clairs pour chacun.

Or encore aujourd’hui, beaucoup de sociétés utilisent des tableurs multiples, des feuilles volantes pour transmettre les objectifs individuels. Peu de salariés voire de managers ont accès de manière aisée à l’historique de ces derniers et encore moins des entretiens d’évaluations dans lesquels sont définis aussi avec transparence les aspirations de chacun, les demandes de mobilités. Dans ce cadre la perception par les salariés d’une société orientée sur les résultats, mais tenant compte de son Capital Humain est toute relative.

Troisième point, il est clairement établi que le déploiement d’un SIRH doit avoir un résultat visible dans un temps restreint pour conserver un taux d’adhésion fort ; Ce temps est une période de 4 à 9 mois maximum.

Il est possible de redéfinir la lecture des solutions présentent sur le marché :
1) Les ERP, solutions structurantes et nécessitants force de ressources pour évoluer en fonction des contraintes du Business et donc de s’adapter au besoin de l’entreprise pour développer de la performance.
2) Les intégrés paie – RH, solutions qui offrent les bénéfices d’une intégration unique, mais qui sont limitées dès que l’on est sur un projet SIRH international car les logiciels RH doivent pouvoir intégrer facilement des données en provenances de tous les pays et de multiples sources différentes, mais aussi parce que la souplesse des organisations matricielles reste complexe à mettre en œuvre et surtout à maintenir.
3) Les « best of bread de niche », sur la gestion des compétences, le recrutement, la formation, solutions d’appoints qui se jouent des problématiques d’intégration et qui font bénéficier de vraies réponses métier sur leur couverture fonctionnelle, mais qui renforcent les difficultés de l’analyse transverse vitale dès que l’on veut établir des people review, parcours professionnels y incluant la mobilité internationale... car l’on a que des réponses parcellaires.
4) Les « best of bread complet », solutions élaborées dès le premier jour pour répondre à des projets internationaux et présentées sous la forme de modules, donc réponses souples et évolutives, dans un logiciel intégré unique, ce qui permet de bénéficier d’une capacité d’analyse transverse totale. Par exemple avoir sur un tableau unique les données d’ETP, de formation, de résultats de performance Objectifs/bonus, d’évolution de la masse salariale et de mobilité par poste ou par zone géographique. Ou bien encore suivre l’indice de rétention avec le niveau d’atteinte des objectifs …

Quels projets pour 2009 ?

Cezanne Software a depuis toujours investis en R&D près de 20% de son CA et courant 2009, 3 évolutions majeures vont être présentées à nos clients et prospects. Ainsi nous confortons notre positionnement d’éditeur international offrant la solution dont le scope fonctionnel RH expert est le plus large du marché.

www.cezannesw.com/fr

Monsieur Thibaut du Cleuziou, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.


© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Lundi 19 Janvier 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News