Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Tendances de l'InsurTech


Non contente de sa position de leader de la FinTech, Londres convoite désormais aussi le titre de capitale mondiale de l'InsurTech ! Et, à l'issue de deux récents événements qui s'y déroulaient, Rick Huckstep identifie pour Daily Fintech 3 grandes tendances se dégageant des présentations effectuées par les 25 jeunes pousses invitées.




La première priorité, commune à bien d'autres secteurs, est la focalisation sur le client et ses attentes. Appliquée à l'assurance, son enjeu est d'opérer une transtion d'une approche de vente de produit (« poussé » par la compagnie ou un intermédiaire) vers un modèle d'achat de valeur (« désiré » par le consommateur). Les leviers mis en œuvre dans ce but sont relativement classiques dans l'univers des startups : transparence totale des contrats, simplification des interactions, ultra-personnalisation des offres…

La deuxième orientation mérite une attention particulière, parce qu'elle vise à adresser une des frustrations spécifiques de l'assurance. Il s'agit en effet de développer l'engagement du client tout au long de la relation, au lieu de se contenter d'un contact annuel lors du renouvellement du contrat ou à l'occasion d'un sinistre. En poussant la logique à l'extrême, commencent déjà à apparaître – dans différents domaines (automobile, habitation, santé…) – des concepts de couverture à la demande (à l'instar de Cuvva), qui permettent de maintenir une proximité incomparable.

Enfin, le troisième mouvement de fond de l'InsurTech vient en support des deux précédents, sous la forme de flux de données et des nouveaux usages associés. Tandis que l'évaluation du risque était historiquement exécutée une seule fois, à la signature du contrat, les masses d'information que délivrent maintenant les objets connectés, l'informatique « à porter », les applications mobiles… permettent progressivement d'ajuster la mesure en temps réel, contribuant de la sorte aux opportunités de personnalisation de l'offre et d'assurance à la demande.

Ces tendances sont aujourd'hui au cœur des modèles des startups, dont elles constituent l'essentiel de l'avantage concurrentiel, grâce auquel elles espèrent capter une partie du marché. En conséquence, les mêmes pratiques doivent impérativement être placées au centre des stratégies des compagnies d'assurance, si elles ne veulent pas se voir marginalisées, à terme. Ce sont de profondes transformations qu'il faut ainsi appréhender et intégrer dans les processus et les organisations. Il devient donc urgent de préparer le changement, car il ne se matérialisera pas en un jour…

Patrice Bernard
Fondateur du blog “C’est pas mon idée”

fr.linkedin.com/in/patricebernard





Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 21 Janvier 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News