Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Suisse : taux de chômage à 3,5% (déc. 2013)


La situation sur le marché du travail en décembre 2013 / moyennes de l’année 2013.




Le chômage en décembre 2013. Selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), à fin décembre 2013, 149’437 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 10’364 de plus que le mois précédent. Le taux de chômage a augmenté, passant de 3,2% en novembre 2013 à 3,5% pendant le mois sous revue. Le chômage a augmenté de 7’128 personnes (+5,0%) par rapport au mois correspondant de l'année précédente.

Le chômage des jeunes en décembre 2013
Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a augmenté de 654 personnes (+3,4%), passant à 19’981. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a diminué de 369 personnes (-1,8%).

Demandeurs d'emploi en décembre 2013
L’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits se chiffre à 205’802 personnes, soit 9’280 de plus que le mois précédent et 8’904 (+4,5%) de plus qu'au même mois de l’année précédente.

Places vacantes annoncées en décembre 2013
Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a quant à lui diminué de 1’823 en décembre 2013, passant à 9’745.

Réductions de l'horaire de travail décomptées en octobre 2013
En octobre 2013, les réductions de l'horaire de travail (chômage partiel) ont touché 3’928 personnes, soit 282 de plus (+7,7%) que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a diminué de 4 unités (-1,1%), passant à 375. Le nombre des heures de travail perdues a augmenté de 21’863 unités (+11,5%), pour s’établir à 212’449 heures. L’année précédente à la même époque (octobre 2012), le chômage partiel avait sévi dans 638 entreprises, touchant 8’110 personnes et entraînant la perte de 428’316 heures de travail.

Personnes arrivées en fin de droits en octobre 2013
Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 3’041 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois d’octobre 2013.

Rétrospective : chômage en 2013 / moyennes de l’année 2013
Malgré un redressement de la croissance économique, le nombre de chômeurs en Suisse a continué à augmenter en 2013 par rapport à l’année précédente. Après une nette hausse des chiffres du chômage au tournant 2012/2013, portant l'effectif à 148‘158 personnes en janvier, le chômage est cependant reparti à la baisse, concernant alors 126‘498 personnes à fin juin. Ceci correspond à un recul d'environ 21‘660 personnes, un chiffre à peu près égal à celui de la même période de l’année précédente. Ce recul du premier semestre est néanmoins compensé au deuxième semestre par une augmentation du même ordre de grandeur, soit environ 23‘000 personnes. Ayant déjà pris la tendance ascendante depuis le mois de juillet, les chiffres du chômage ont particulièrement augmenté en novembre et décembre ; une progression importante, renforcée par l’influence de facteurs saisonniers. Le chômage en Suisse s’inscrit ainsi à fin décembre 2013 une nouvelle fois à un niveau légèrement plus élevé qu'au début de l'année, avec un effectif de 149‘437 personnes.

Avec un effectif de 136‘524 personnes, le nombre moyen de personnes au chômage est supérieur à celui de l’année précédente (+10‘930 personnes). Il en résulte pour 2013 un taux de chômage moyen annuel de 3,2 %, soit une augmentation de 0,3 point de pourcentage par rapport aux 2,9 % de 2012.

Le nombre des demandeurs d’emploi (soit la somme des chômeurs inscrits et des demandeurs d’emploi inscrits non-chômeurs) a légèrement dépassé la barre des 200‘000 personnes en janvier et février, avant de reculer de nouveau à 179‘806 personnes à fin juin, soit une baisse d’environ 22‘000 personnes. Il est ensuite reparti à la hausse en octobre, puis de manière plus soutenue en novembre et décembre, principalement sous l’influence de facteurs saisonniers, pour atteindre 205‘802 en fin d'année, dépassant ainsi le chiffre initial du début de l'année. Il en résulte, en moyenne annuelle, un chiffre de 190‘734 demandeurs d’emploi, une augmentation de 12‘309 personnes par rapport à l’année précédente.

Avec un taux moyen annuel de 3,4 %, le chômage des jeunes est légèrement plus élevé que durant les deux années précédentes (durant lesquelles il s'élevait respectivement à 3,2 %). En Suisse alémanique (2,8 %, plus 0,1 point de pourcentage par rapport à l’année précédente), il se montre toutefois plus stable qu'en Suisse latine (5,0 %, plus 0,3 point de pourcentage).

La part des chômeurs de longue durée, qui atteint environ 15 % ou en moyenne annuelle à peu près 21‘000 personnes sur l’ensemble des chômeurs, est également stable.

L'exercice 2013 se soldera pour le fonds de compensation de l'assurance-chômage, selon les estimations actuelles, par des recettes de cotisations de 6,45 milliards de francs (2012: 6,35 milliards) et des recettes totales de 7,05 milliards de francs (2012: 6,94 milliards), des dépenses totales de 6,45 milliards de francs (2012: 5,78 milliards) et un excédent de recettes de 0,60 milliard de francs (2012: 1,16 milliard). Les prêts cumulés accordés par la Trésorerie de la Confédération s'élèvent à 4,2 milliards de francs (2012: 5,0 milliards).

Secrétariat d'Etat à l'économie
seco.admin.ch

Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct : www.finyear.com/newsletter

Lisez chaque mois notre magazine digital sur www.finyear.com/magazine

Mardi 14 Janvier 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News