Suisse | Industrie MEM : reprise de la demande à un niveau modéré


La situation de l'industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (industrie MEM) montre les premières tendances de reprise.




En comparaison avec la même période de l'année précédente, les entrées de commandes ont augmenté de 9,8%, les chiffres d'affaires de 6,5% au dernier trimestre 2012. Les prévisions des entreprises quant aux affaires pour 2013 aussi sont plus positives que l'automne passé. La pression sur les adaptations continue cependant de rester élevée pour les entreprises. Une étude réalisée par McKinsey&Company avec l'appui de Swissmem définit cinq champs d'action qui devraient être abordés dans les entreprises pour renforcer la compétitivité internationale.

Alors que l'évolution des entrées de commandes de l'industrie MEM a été en partie fortement négative pendant environ 1½ année, le 4ème trimestre 2012 a montré pour la première fois des signes de reprise. Les entrées de commandes, sur la base de la statistique trimestrielle de Swissmem, ont augmenté de 9,8% en comparaison avec la même période de l'année précédente. Le point de départ de cette reprise fut cependant un niveau très bas l'année précédente. Sur toute l'année, les entrées de commandes ont diminué de 3,8%. Il en est résulté que l'utilisation de la capacité est tombée à 83,6% au 4ème trimestre 2012 (trimestre de l'année précédente: 86,7%).

Les chiffres d'affaires aussi ont évolué positivement. Ils ont augmenté de 6,5% au 4ème trimestre 2012 - sur 12 mois de 3%. Ce sont surtout les grandes entreprises (avec plus de 250 collaborateurs) qui y ont contribué. Chez les PME, l'évolution des chiffres d'affaires a été nettement plus hésitante. Les prix à l'exportation en légère hausse (+0,9%) ont de plus aidé à court terme les entreprises à augmenter leur compétitivité.

Recul des exportations de marchandises
L'évolution positive des entrées de commandes n'a pas encore eu d'effets sur les exportations de marchandises. A l'exception des instruments de précision (+0,8%), les chiffres des exportations saisis par la Direction générale des douanes ont diminué en 2012 par rapport à l'année précédente dans tous les domaines de production. Les secteurs les plus touchés ont été ceux de la construction de machines (-12,3%) et de la construction métallique (-7,8%). Le recul dans le domaine de l'électrotechnique / électronique a été un peu plus modéré (-3,5%).

Les marchés se sont développés différemment selon les régions. C'est ainsi qu'outre les pays de l'UE (-6,4%), qui restent avec une part aux exportations de 59,6% les plus importants acheteurs de produits suisses MEM, les pays asiatiques aussi (-11,8%) ont enregistré un recul des exportations de marchandises. En revanche, les exportations vers les USA (+2,7%) et vers le Japon (+3,5%) ont augmenté. En tout, l'industrie MEM a exporté en 2012 pour 64,6 milliards de francs de marchandises, soit 5,8 % de moins que l'année précédente.

La pression aux adaptations se maintient
Malgré les exportations encore en recul, Swissmem considère la situation de la branche avec un optimisme prudent compte tenu de la récente évolution. Les tendances à la stabilisation dans l'UE ont certes conduit ces derniers mois à une certaine détente de la situation des marchés. Cela se reflète aussi dans les attentes des entreprises. Elles estiment l'évolution des affaires ces 12 prochains mois plus positivement qu'en automne 2012. C'est ainsi qu'actuellement 40,1% des entreprises consultées escomptent une hausse des entrées de commandes de l'étranger, contre seulement 25,3% il y a trois mois. C'est en particulier des marchés de la Chine, des USA et de l'Europe orientale que des impulsions positives sont attendues.

Cela ne doit cependant pas nous faire perdre de vue que les entreprises - particulièrement les PME - sont soumises à long terme à une forte pression sur les adaptations. Dans l'UE, notre principal marché, les perspectives conjoncturelles ne sont pas encourageantes au vu des tendances récessives, la concurrence globale augmente continuellement en intensité en raison de la concurrence toujours plus forte de l'Asie et le franc suisse continue d'être surévalué par rapport à l'euro.

Se concentrer sur cinq champs d'action.Comment la compétitivité de l'industrie MEM peut être durablement renforcée compte tenu de ce contexte, c'est ce que montre une étude réalisée par la société de conseil McKinsey&Company avec l'appui de Swissmem. Elle définit cinq champs d'action que les entreprises MEM devraient aborder :
1. Mondialisation: renforcer le caractère international des modèles commerciaux afin d'augmenter la part des marchés en forte croissance et d'optimiser la structure de la chaîne de valeur.
2. Productivité: optimiser continuellement les achats et les utilisations des ressources, faire de l'amélioration de l'efficacité un objectif quotidien de la culture de l'entreprise et réduire les frais dès le développement.
3. Agilité: saisir les chances offertes par l'environnement économique de plus en plus volatile. Simultanément, procéder aux adaptations qui rendent une entreprise plus résistante aux turbulences du marché.
4. Innovation: déterminer l'affectation des ressources de sorte qu'une avance en matière d'innovation puisse être assurée ou maintenue dans les domaines des produits, des processus et des modèles commerciaux.
5. Personnel qualifié: favoriser les voies nouvelles de formation et de recrutement des collaborateurs afin de conserver les avantages de la place économique suisse en matière de compétence et de flexibilité du personnel qualifié.

Condition fondamentale : conditions-cadres avantageuses
La responsabilité de l'augmentation de la compétitivité internationale incombe en premier lieu aux entreprises. Pour réussir, les entreprises ont cependant besoin de conditions-cadres avantageuses. En font notamment partie un marché du travail libéral, des dépenses administratives et des réglementations minimes, de nouveaux accords de libre échange commercial, de bonnes relations avec l'UE, le renforcement du système de formation dual et l'amélioration de l'encouragement à l'innovation. La politique est ici invitée à garantir ces conditions-cadres.
L'étude de McKinsey&Company est accessible sous www.mckinsey.ch

Swissmem
swissmem.ch

Jeudi 7 Mars 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30