Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Skandia Investment Group repasse à sur-pondérer sur les actions


Stratégie d’investissement et perspectives d’allocation Septembre 2011




Faits majeurs
- SIG privilégie les marchés émergents face aux marchés développés
- SIG pense qu’une récession mondiale est peu probable

Skandia Investment Group (SIG), entité de gestion d’actifs de Old Mutual Wealth Management, redevient positif sur les actions. SIG passe d’une position neutre (position adoptée en juin dernier) à une position sur-pondérée. En dépit de données macro-économiques plutôt « molles », les entreprises affichent toujours des taux de croissance de leurs profits significatifs. SIG s’attend à ce que cette tendance se poursuive. En outre, le niveau de valorisation relatif des actions versus obligations et placements monétaires est dorénavant très attractif.

Le tableau ci-dessous résume les principales positions de Skandia Investment Group pour le mois en cours (*)

Skandia Investment Group repasse à sur-pondérer sur les actions

Privilégier les actions des pays émergents
Skandia Investment Group continue à préférer les marchés émergents aux marchés développés. Si les deux zones ont globalement réalisé des performances similaires au cours des derniers mois, il est plus que probable que les émergents vont faire mieux d’ici la fin de l’année, l’inflation étant en train de s’assagir dans la plupart des économies concernées. Les économies développées ont du mal à générer une croissance suffisante pour réduire les déficits et les taux de chômage, tandis que la plupart des pays émergents sont en ligne avec les objectifs gouvernementaux, et progresse à un rythme beaucoup plus rapide que les économies développées.

Une récession mondiale est peu probable
Skandia Investment Group pense que l’Europe, tout comme les Etats-Unis, vont réussir à éviter une récession économique. Il n’en reste pas moins que la croissance sera, au final, très faible. Car s’il est vrai que les données sur l’économie américaine sont peu encourageantes, et inférieures aux prévisions, elles n’indiquent pas pour autant que les Etats-Unis sont entrés en récession. D’ailleurs, les dépenses de consommation ont connu une progression significative en juillet, aidées sans doute par la diminution du coût des carburants.

La croissance au sein de la zone euro a été estimée à environ 0,2% au second trimestre, soit une baisse significative au regard des +0,8% affiché au premier trimestre. Cette faiblesse est surtout la conséquence du trou d’air de l’économie allemande (+0,1% au second semestre), la France connaissant quant à elle une croissance nulle. L’indice PMI (Purchasing Managers Indices) régional laisse à penser que cette croissance atone va se poursuivre, mais n’indique pas une quelconque récession.

Les commentaires de James Millard, Chief Investment Officer de Skandia Investment Group
«Les sévères corrections subies par bon nombres de marchés actions ont eu pour conséquence de ramener leur valorisation relative, comparée à celles des obligations et des placements monétaires, à des niveaux attractifs. Ceci devrait entrainer un rééquilibrage des portefeuilles sur les placements actions. En outre, nous considérons que la probabilité d’une récession mondiale est assez faible et, qu’a contrario, le très faible niveau actuel des taux d’intérêts pourrait contrecarrer les vents contraires qui soufflent négativement sur les perspectives d’appréciation des marchés et de la croissance mondiale. Avec des rendements obligataires sur les titres d’Etats proches de leurs plus bas historiques, nous restons en conséquence sous-pondérer en placements obligataires.

« Nous sommes bien conscients que l’exercice prévisionniste comporte aujourd’hui des risques d’erreurs plus élevés que d’habitude. Mais, bien que nous reconnaissions que les perspectives de croissance de l’économie mondiale se sont estompées ces dernières semaines, nous pensons toujours que les entreprises vont continuer à générer des profits conséquents et que cette tendance, couplée au maintien de taux d’intérêts particulièrement faibles, va permettre un redressement des marchés actions ».

(* ) Pour plus d’information, veuillez consulter le document « Monthly Asset Allocation report », en anglais, à l'adresse suivante : skandiainvestmentgroup.com

Skandia Investment Group
Skandia Investment Group («SIG») est la structure dédiée à la gestion d'actifs de la division Wealth Management (gestion de patrimoine) du groupe Old Mutual Group Plc. Skandia Investment Group est un gestionnaire d'actifs de réputation internationale connu pour sa capacité à respecter et surpasser les attentes de ses clients.
SIG commercialise une gamme de fonds mono ou multi-gestionnaires via les unités opérationnelles de Skandia et de Old Mutual, ainsi que via des partenaires extérieurs (gestionnaires de patrimoine, banques privées, fonds de pension, family offices), dans plus de 20 pays, et est présent sur les cinq continents. SIG dispose d’environ 120 personnes chargées de gérer des encours sous gestion d'environ 20 milliards de dollars (au 31 décembre 2010)

L'approche spécifique de SIG dans la gestion d'actifs, qui constitue son avantage concurrentiel, est fondée sur la certitude qu'aucune société de gestion ne peut, de manière durable, demeurer aux premières places des classements sur toutes les classes d'actifs. SIG combine en conséquence l'expertise interne de gestionnaires de portefeuilles très expérimentés et les talents de stock-picking (sélection de valeurs) des plus grands gestionnaires de fonds d'investissement mondiaux, dans l'objectif de respecter et de surpasser les attentes de ses clients.

L'avantage concurrentiel de SIG provient des relations étroites qu'il a su tisser avec plus de 300 gestionnaires de fonds au niveau mondial -relations qui se matérialisent notamment par plus de 6 000 heures de réunion annuelle-. Ces contacts lui permettent de recueillir des informations de première qualité qui sont ensuite analysées par ses équipes internes afin d'optimiser ses décisions d'investissement. SIG a ainsi réalloué près de 2,4 milliards de dollars d'actifs en 2010. SIG a octroyé plus de 85 mandats à des gestionnaires externes - et investi dans un nombre similaire de fonds - à la suite d'un processus de recherche rigoureux utilisant une analyse à la fois quantitative et qualitative. Une fois que les gestionnaires sont choisis pour exécuter les mandats de SIG - le plus important étant de l'ordre de 1 milliard de dollars -, ou pour réaliser des investissements dans des fonds externes, leurs performances sont étroitement surveillées au regard des objectifs qui leur ont été fixés. Les gestionnaires externes sont donc tenus de rendre compte de leurs décisions d'investissement.

Mentions légales
Ce document est fourni à titre informatif uniquement et ne constitue pas un support de promotion financière (au sens défini dans le Financial Services and Markets Act 2000), ni en aucun cas une forme de conseil financier, professionnel ou d’investissement. Rien dans le présent document ne constitue une recommandation pertinente ou appropriée à la situation individuelle d’un destinataire ou ne constitue de quelque autre façon une recommandation personnelle. Il est diffusé exclusivement à titre informatif, il ne constitue pas une publicité et ne doit pas être interprété comme une invitation ou une proposition dans le but d’acheter ou de vendre des titres ou des instruments financiers liés dans quelque juridiction que ce soit. Aucune assurance ni garantie, expresse ou tacite, n’est donnée concernant l’exactitude, l’intégralité ou la fiabilité des informations qui y figurent, et il n’est pas destiné à constituer un exposé complet ou une synthèse sur les titres, marchés ou évolutions qui y sont abordés. Les opinions exprimées dans ce document appartiennent à Skandia Investment Group, sont susceptibles de modification sans préavis et peuvent être différentes ou contraires aux opinions exprimées par d’autres branches d’activités ou groupes de Skandia, basées sur d’autres hypothèses et critères. Par ailleurs, elles ne se traduisent pas nécessairement dans les fonds Skandia. N’oubliez pas que les performances passées n’orientent pas obligatoirement des performances futures. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent tout aussi bien augmenter que diminuer et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas le montant initialement placé. À cause des fluctuations de change, la valeur des investissements à l’étranger est susceptible de subir une hausse ou une baisse. Skandia Investment Group fait partie du groupe mondial Skandia, lui-même possédé par Old Mutual Plc. Old Mutual Plc est une société anonyme par actions, enregistré en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 3591559. Copyright 2011, Old Mutual plc. Siège social : 5th Floor, Old Mutual place, 2 Lambeth Hill, London, EC4V 4GC Ce document est publié par Skandia Investment Management Limited, un membre du Groupe Skandia. Skandia Investment Management Limited est agréée et réglementée par le Financial Services Authority. Numéro d’inscription FSA : 208543 Constituée selon le droit d'Angleterre sous le n° 4227837 Skandia House, Portland Terrace, Southampton, SO14 7EJ, United Kingdom, R. U. Numéro de TVA : 386130159

Mardi 20 Septembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News