Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Selon les CFO belges, les entreprises n’ont pas atteint leurs objectifs financiers


Deloitte a annoncé aujourd’hui les résultats de son enquête du 3e trimestre auprès des CFO belges.




Menée entre le 13 et le 23 septembre 2011, cette enquête traduit le pessimisme qui prévaut parmi les CFO belges : l’incertitude économique et financière va croissant depuis janvier, pénalisant clairement la performance des entreprises belges au 3e trimestre. L’optimisme s’est étiolé et a atteint son niveau le plus bas de ces deux dernières années. Déjà perçu par Deloitte au premier et au deuxième trimestre, ce recul de l’optimisme dans les milieux financiers transparaît à présent dans les résultats des entreprises, la moitié des CFO interrogés avouant que leur organisation n’a pas atteint les objectifs visés à l’issue du 3e trimestre. Qui plus est, les CFO belges pensent qu’une nouvelle récession est plus que probable et que les conditions actuelles ont déjà des répercussions sur le financement des entreprises : les prêts bancaires ont été plus difficiles à obtenir au 3e trimestre et ont perdu beaucoup de leur attrait.

Selon l’enquête, d’autres indicateurs clés autorisent à penser que de nombreuses organisations seront bientôt confrontées à de sérieux défis :

Pour 65% des CFO interrogés, une nouvelle récession est très probable
Le déclin de l’optimisme observé dans le monde des affaires au 1er et au 2e trimestre s’est poursuivi pour atteindre aujourd’hui un niveau encore inférieur à celui que Deloitte avait pu constater au sortir de la récession, il y a deux ans. Deux tiers (65%) des CFO interrogés pensent que la probabilité de voir notre économie entrer dans une nouvelle récession est très élevée – une probabilité de 30% supérieure à ce qu’elle était il y a trois mois.

Thierry Van Schoubroeck, Partner chez Deloitte, déclare : “L’appétit pour le risque – qui n’avait cessé d’augmenter depuis 2009 avant de se stabiliser au début de cette année – s’érode à présent. Dans tous les secteurs d’activité, la reprise économique et son impact sur les résultats des entreprises sont de plus en plus au cœur des préoccupations”.

Des résultats financiers décevants : 50% des entreprises interrogées n’ont pas atteint leurs objectifs budgétaires au 3e trimestre
Depuis le début de l’année, les CFO se montrent de plus en plus soucieux de la situation financière de leur organisation. Les résultats du 3e trimestre semblent leur donner raison. Le niveau général de l’incertitude économique et financière inquiète les CFO, mais les résultats financiers décevants du dernier trimestre écoulé accentuent encore ce pessimisme : la progression du chiffre d’affaires est nettement inférieure aux prévisions et les marges d’exploitation sont en recul. En moyenne, les niveaux de stock ont augmenté et le pourcentage d’entreprises interrogées n’ayant pas atteint leurs objectifs financiers était de 50% fin septembre, contre 30 % fin juin.

Des perspectives peu encourageantes : les principaux indicateurs financiers devraient encore s’affaiblir durant les douze prochains mois
La croissance du chiffre d’affaires a été beaucoup plus modérée que prévue ; au cours des 9 premiers mois de l’année, les marges d’exploitation et le cash flow opérationnel ont chuté pour 45% et 40% des répondants respectivement. Les principaux indicateurs financiers devraient fléchir davantage encore durant les 12 mois à venir.

Thierry Van Schoubroeck : “Face à cette chute brutale de l’optimisme financier, les organisations qui n’ont pas atteint leurs objectifs financiers aujourd’hui ne pourront probablement pas rattraper leur retard au dernier trimestre. A terme, le CFO moyen anticipe aujourd’hui un nouvel affaiblissement des principaux indicateurs financiers durant les douze prochains mois”.

Stress financier de plus en plus palpable et raréfaction des prêts bancaires
La crise de la dette souveraine et son impact sur le secteur bancaire ont encore accru les niveaux de stress financier et affectent déjà le financement des entreprises : les prêts bancaires ont été plus difficiles à obtenir au 3e trimestre et ont perdu beaucoup de leur attrait. Bien que le coût perçu des prêts bancaires soit resté intéressant et stable au cours des douze derniers mois, la disponibilité perçue des financements octroyés par les banques a fortement diminué depuis le début 2011.

Pour 60% des répondants, les spreads et honoraires devraient encore augmenter tandis que les conditions d’emprunt (ex. garanties exigées) se durciront. Les autres instruments de financement aussi ont nettement perdu de leur attrait au 3e trimestre, les investisseurs délaissant largement les actions et les obligations d’entreprise.

ThierryVan Schoubroeck ajoute : “Après le mouvement de désendettement observé en 2009 et en 2010 et le regain de confiance dans les bilans qui en avait résulté, les CFO avaient anticipé une reprise de l’endettement et une nouvelle expansion du crédit. Aujourd’hui, l’on ne peut dire avec certitude dans quelle mesure cette tendance risque d’être enrayée. »

Les stratégies de croissance restent importantes, mais les prévisions d’opérations F&A sont en net recul
Dans les conditions actuelles, l’on ne s’étonnera de voir figurer la compression des coûts sur la liste des priorités des CFO. Malgré cela, les stratégies de croissance (aussi bien croissance organique qu’expansion) demeurent importantes.
Les prévisions relatives aux opérations de fusions & acquisitions ont été largement revues à la baisse et ont aujourd’hui atteint leur niveau le plus bas depuis le lancement de l’enquête il y a deux ans et demi.

A propos de l’enquête
L’édition du 3e trimestre 2011 de l’enquête CFO de Deloitte Belgique a été menée entre le 13 et le 23 septembre 2011. 53 CFO y ont participé. Représentatives d’un large éventail de secteurs, 40% des sociétés interrogées réalisent plus de € 1 milliard de chiffre d’affaires. 34% réalisent un bénéfice de € 100 millions à € 1 milliard et 26% un bénéfice de moins de € 100 millions.
Pour en savoir plus sur les détails, visitez le site www.deloitte.com/be/cfo-survey

À propos de Deloitte
Deloitte, cabinet d’audit et de conseil de premier plan en Belgique, offre des services à haute valeur ajoutée en matière d’audit, d’expertise comptable, de conseil fiscal, de financial advisory services et de consultance.
Plus de 2.500 collaborateurs répartis dans 10 bureaux conseillent des entreprises nationales et internationales, des PME ainsi que des institutions publiques et des ASBL. Le chiffre d’affaires pour l’exercice fiscal 2011 s’élève à 316 millions d’euros.
Le cabinet belge fait partie du groupe international Deloitte Touche Tohmatsu Limited, l’un des leaders mondiaux des services professionnels, regroupant plusieurs sociétés membres indépendantes.
Nous concentrons nos efforts sur notre service à la clientèle à travers une stratégie mondiale menée au niveau local dans plus de 150 pays. Fortes d’un capital intellectuel composé de plus de 182.000 personnes dans le monde, nos sociétés membres fournissent des services dans les principaux domaines professionnels couvrant l’audit, la fiscalité, la consultance et le conseil financier. Leurs services, renommés pour leur excellence, ont déjà conquis les décideurs de la plupart des grandes enseignes internationales et nationales, publiques comme privées, et d’organisations prospères en plein essor opérant à l’échelle mondiale. Le groupe Deloitte Touche Tohmatsu Limited a réalisé un chiffre d’affaires de 28.8 milliards de dollars pour l’année fiscale 2011.
Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. Pour en savoir plus sur la structure légale de Deloitte Touche Tohmatsu Limited et de ses cabinets membres, consulter www.deloitte.com/about

Lundi 24 Octobre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News