Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Secteur financier : 52% des entreprises n’ont pas les compétences nécessaires pour mener à bien leur transition numérique


Selon un rapport commandé par Fujitsu, plus de la moitié des entreprises liées au secteur financier n’a pas les compétences nécessaires pour mener à bien sa transition numérique.




Les leaders européens du secteur financier reconnaissent que les évolutions numériques représentent un enjeu crucial pour leur développement. Et pourtant, un rapport (1) commandé par Fujitsu révèle des conclusions étonnantes : plus de la moitié des entreprises interrogées estiment qu’elles ne disposent pas des compétences nécessaires à leur transition numérique. De nombreuses entreprises ne parviennent pas à mettre en œuvre une stratégie claire dans ce domaine et la plupart perçoivent encore les évolutions informatiques comme une source d’incertitudes.

Malgré ce que l’on peut penser, l'industrie des services financiers n’est pas à l’avant-garde des évolutions numériques. Deux-tiers (64%) des interrogés du secteur estiment qu'ils ne sont pas certains de faire les bons choix en la matière. Plus de la moitié (52%) reconnaissent même qu'ils n'ont pas les compétences nécessaires pour la réalisation de projets liés à la transition numérique. Et pour les trois-quarts d’entre eux, ces projets ont souvent une issue incertaine : « les mettre en œuvre revient à jouer à la roulette ». Comparé aux autres secteurs d'activité, ce résultat est légèrement au-dessus de la moyenne.

L’enquête, réalisée auprès de plus de 600 cadres dirigeants et détenteurs de budgets alloués aux technologies informatiques, a pourtant révélé un enthousiasme particulier pour les évolutions numériques, et ce dans tous les secteurs. Au sein des organisations financières, la plupart des décisions en la matière sont prises en haut lieu, par les PDG. Ce n’est pas nécessairement le cas dans d'autres secteurs comme le commerce, l'industrie, les services ou le secteur public. L'analyse de Fujitsu est la suivante : le secteur de la finance accorde une importance particulière à la création de valeurs et aux nouveaux canaux générateurs de revenus, le numérique jouant là un rôle fondamental. Pour 43% des interrogés, c’est avant tout pour cette raison qu'il faut s'adapter aux évolutions numériques. Près de deux tiers pensent toutefois que leur entreprise gagnerait à ne pas opter pour une approche uniquement centrée sur l’innovation : il conviendrait, d’après eux, de veiller à un équilibre entre transition numérique et renforcement de l’environnement informatique existant.

« Les résultats de cette enquête Fujitsu font écho à ce que j'observe tous les jours, en travaillant avec nos clients de la banque et de la finance. Les PDG sont les premiers à engager leur entreprise dans la course au numérique. Les leaders du secteur se tournent vers Fujitsu pour une assistance spécifique et une formation numérique adéquate, polyvalente. Ces services doivent être en adéquation avec la législation en vigueur du secteur et permettre d'acquérir les compétences nécessaires à la réduction des risques. Fujitsu conseille également ses clients pour qu'ils réalisent des investissements équilibrés entre les dispositifs informatiques qui changeront la banque et ceux qui la font actuellement fonctionner, » ajoute Regina Moran, Chef des secteurs Industries chez Fujitsu.

Les banques et les institutions financières sont sans cesse confrontées à la nécessité d'évoluer sur le plan digital. Les interfaces traditionnelles, comme les agences et les distributeurs doivent désormais évoluer et coexister avec les interfaces numériques. La complémentarité de ces interfaces constituent une réelle opportunité pour les banques, en termes d’expérience client. Elles peuvent ainsi offrir à leurs clients plus de personnalisation, du self service, de nouveaux services accessibles facilement et avec toute la disponibilité et la rapidité attendues aujourd’hui.

« Nous aidons les banques à adopter une approche, qui soutienne à la fois les nouvelles transitions technologiques - ce que l'on appelle le « Fast IT » - et la modernisation des systèmes existants pour exploiter au mieux leur potentiel, le « Robust IT ». Pour Fujitsu, seul un équilibre entre « Fast IT » et « Robust IT » peut constituer un avantage durable. Cette approche équilibrée optimise les données et processus existants, intègre les nouveaux services cloud de Fujitsu et d'autres prestataires, et permet de gérer le tout harmonieusement, » ajoute Regina Moran.

Réussir sa transition numérique, c’est parvenir à intégrer de la valeur et de nouvelles expériences d’utilisation à des processus centraux, eux-mêmes optimisés. L'avenir de l’entreprise en dépend. Chaque banque, chaque institution financière doit trouver son propre équilibre en la matière. Il convient d'adopter une stratégie globale, pas seulement de prendre des décisions de manière isolée.

Fujitsu avance avec un objectif : accompagner les entreprises dans leur digitalisation et les amener à une maîtrise parfaite de leur environnement informatique. Elles doivent pouvoir mettre au point des expériences inédites d'utilisation, parfaitement coordonnées à leurs systèmes et à leurs infrastructures.

L’intégralité du rapport « marcher sur la corde raide du numérique » est téléchargeable ci-dessous

br_fujitsu_digital_tightrope_report_em_en.pdf br-fujitsu-digital-tightrope-report-em-en.pdf  (2.65 Mo)


Cette étude sur la maturité informatique des entreprises de l’EMEIA a été commandée par Fujitsu et menée par Censuswide une entité de recherche indépendante, en octobre 2015. L’enquête s’est déroulée au Royaume-Uni, en Allemagne, en Espagne et en Suède, et a consisté en deux études :

A propos de Fujitsu
Fujitsu est le premier fournisseur japonais de Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) offrant une gamme complète de produits, de solutions et de services technologiques. Fujitsu emploie environ 159 000 personnes au service de ses clients dans plus de 100 pays. Nous combinons notre propre expérience et le potentiel des TIC pour construire, en partenariat avec nos clients, la société du futur. Fujitsu Limited (Bourse de Tokyo : 6702) affiche des revenus consolidés de 4 800 milliards de yens (40 milliards de dollars US) pour l'exercice fiscal clos le 31 mars 2015. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site : www.fujitsu.com

A propos de Fujitsu EMEIA
Fujitsu permet à ses clients de capitaliser en toute confiance sur les opportunités offertes par le numérique, notamment en les aidant à trouver le juste équilibre entre du matériel informatique robuste et l’innovation numérique. Fujitsu est une entreprise leader sur le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC) en Europe, au Moyen-Orient, en Inde et en Afrique (EMEIA). La société propose un portefeuille complet de produits, solutions et services Informatiques, des postes de travail aux solutions pour les centres informatiques, de l'infogérance aux solutions et applications cloud, permettant de trouver ce juste équilibre entre matériel solide et innovation digitale. La vision de Fujitsu est basée sur une société intelligente centrée sur l’humain, créatrice de valeur par sa faculté à connecter les infrastructures et les hommes. Dans la région EMEIA, Fujitsu emploie plus de 29 000 personnes et fait partie intégrante du groupe Fujitsu.
www.fujitsu.com/fr/about/fts/

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 30 Mai 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs