Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Schroders - Talking Point : Bonne année ?


Par Jenny Jones, Responsable des Actions américaines de petite et moyenne capitalisation




Les fêtes de fin d’année sont terminées et les marchés doivent maintenant faire face à la « migraine financière » de la fin de l’année 2007. Ces derniers seront-ils capables de se départir de leurs maux de tête en 2008 ?

La principale difficulté héritée de 2007 sera les stocks de logements invendus aux Etats-Unis, dus à la baisse des prix des biens immobiliers et au resserrement des conditions de crédit. Les milliards de dollars de pertes annoncés par plusieurs grandes banques d’investissement et la fermeté des prix du pétrole n’ont fait qu’aggraver les craintes de récession. On observe parmi le consensus un certain équilibre entre les prévisions de récession aux Etats-Unis en 2008 ou celles d’une récession évitée de justesse. Quel que soit le scénario, l’économie américaine connaîtra une période de forte nervosité avant d’être en mesure de se redresser.

La Réserve Fédérale (Fed) a offert au marché un cadeau de Noël précoce en abaissant son taux directeur de 0,25 %, mais les investisseurs n’ont pas su cacher leur déception lors du déballage de ce présent, nombre d’entre eux ayant anticipé une réduction de 0,5 %. Ce sentiment négatif a fini par peser sur les marchés. Selon nous, la Fed abaissera sensiblement les taux en 2008 afin d’éviter une récession.

Après avoir difficilement avalé les dernières miettes de la bûche de Noël, il va nous falloir digérer quelques modifications à la baisse des prévisions de résultats pour 2008. Malgré les révisions de ces dernières semaines, nous pensons que les estimations actuelles demeurent trop élevées et que les futures révisions pèseront inévitablement sur les performances des actions. A l’image des consommateurs à la recherche de bonnes affaires durant les soldes de janvier, les investisseurs vont pouvoir renforcer leurs positions sur des valeurs qui étaient surévaluées il y a encore quelque temps, notamment dans les secteurs où la baisse de la consommation semble avoir été intégrée. Certaines sociétés de grande qualité ont vu leurs cours de Bourse sanctionnés de manière excessive, offrant aux investisseurs des points d’entrée très intéressants. Par exemple, dans le secteur de la distribution, de nombreuses valeurs affichent des valorisations qui se rapprochent des niveaux observés lors de la récession de 1990/1991.

Même si nous ne pensons que le reste du monde sera protégé d’un ralentissement de l’économie américaine, les sociétés exposées à des marchés étrangers sont susceptibles selon nous d’être plus immunisées que celles exclusivement exposées à leur marché national. Ces sociétés devraient bénéficier de la dépréciation du dollar car cette tendance renforcera la compétitivité des produits américains.

Dans la mesure où les Bourses resteront volatiles en 2008, le temps est venu de rechercher des sociétés attractives capables de stimuler leur croissance organique et non des sociétés trop cycliques. En analysant en profondeur les risques inhérents aux business models des sociétés, les investisseurs devraient pouvoir s’offrir une pause salvatrice, soigner les maux de tête de 2007…avant de penser au prochain Noël !

Informations importantes :

Ce document exprime les opinions de Jenny Jones, responsable de la gestion spécialisée sur les petites et moyennes valeurs américaines chez Schroders et ne représente pas nécessairement les opinions de Schroder Investment Management Limited.
Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels. Ce document n’est pas destiné aux particuliers.

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d'un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Shroder Investment Limited (Schroders) considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Cela ne limite en aucune manière la responsabilité de Schroders à l'égard de ses clients en vertu du Financial Services and Markets Act 2000 (tel qu’éventuellement modifié) ou de tout autre système réglementaire. Ce document exprime les avis et opinions de Schroders, et ceux-ci sont susceptibles de changer. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document.

Publié par Schroder Investments Limited, 31 Gresham Street, London EC2V 7QA, société agréée et contrôlée par la Financial Services Authority.
Pour votre sécurité, les communications peuvent être enregistrées et surveillées.

Mardi 22 Janvier 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs