Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

SWIFT accompagne la dernière ligne droite vers le SEPA


Le compte à rebours est lancé : le 1er février 2014, les transferts monétaires effectués dans la zone euro passeront au SEPA (Single Euro Payments Area). Pour être prêtes à temps, banques et entreprises doivent faire migrer leurs systèmes de paiement. Ce processus n’est pas toujours simple et nécessite parfois un accompagnement personnalisé. C’est pourquoi la coopérative SWIFT a mis en place un programme d’aides complet et adapté aux besoins de la communauté financière. Rencontre avec Thierry Chilosi, Head of Banking Initiatives EMEA de SWIFT.




Thierry Chilosi
Thierry Chilosi
Pouvez-vous rappeler à nos lecteurs ce qu’est le SEPA ?

Lancé en 2002 par la communauté bancaire européenne, le SEPA est devenu une obligation pour les banques mais aussi pour les entreprises européennes et françaises suite à la publication de la régulation ‘end date’ en mars dernier.

Il s'agit de rendre les paiements entre pays aussi simples et efficaces que les transactions nationales, grâce à la mise en place de trois moyens de paiements européens : virement, prélèvement et paiement par carte.

Le SEPA introduit une reconfiguration profonde des pratiques et des instruments de paiement de détail en Europe. Cette harmonisation doit simplifier les procédures et réduire les coûts, en permettant notamment aux entreprises de centraliser la gestion de leurs paiements. Toutes les entreprises sont concernées, quelle que soit leur taille.

Les institutions sont-elles prêtes à migrer ?

Comme l’a montré le rapport de la BCE (1), de nombreuses banques et entreprises n’ont pas anticipé la migration et ont, par conséquent, besoin d’être accompagnées. « Seulement 6,8% des volumes de prélèvements en euro étaient, le 30 septembre, au standard européen tandis que le virement SEPA couvrait, lui, 56,26% des volumes », souligne la BCE. Alors que l’échéance se rapproche, SWIFT soutient activement ses membres et ses clients dans leur mise en œuvre du SEPA en fournissant une série de produits et de services qui facilitent l'exploitation et l'interopérabilité dans tout le secteur.

Quelle est la position de SWIFT dans ce processus de migration ?

SWIFT est au cœur des évolutions et des pratiques du marché des paiements, ce qui en fait un partenaire de choix pour clarifier, définir et programmer la migration des entreprises vers le SEPA. Avec moins de deux mois avant l’échéance il est d’autant plus important de s’appuyer sur un partenaire fiable au cœur des évolutions Européennes.

Quel est le dispositif mis en place par SWIFT pour accompagner les banques et les entreprises ?

SWIFT met à leur disposition un programme de test et d'autoévaluation du respect des standards du SEPA, ainsi que des outils et des répertoires qui assurent des combinaisons IBAN-BIC correctes et un acheminement efficace des transactions. L’offre SWIFT SEPA Consulting propose un service d’analyse et de conseil des aspects techniques et métiers de la migration aussi bien pour l’interface vers le monde bancaire que pour l’entreprise dans son ensemble.

Plus concrètement, quels types de services proposez-vous ?

Les experts SWIFT, en collaboration avec le client, clarifient, définissent et accompagnent chaque banque et entreprise dans toutes les étapes de la définition de leur stratégie et de leur itinéraire vers la conformité au SEPA.

De l’analyse des impacts et des besoins, au travers d'un atelier de travail réunissant SWIFT et les lignes métiers, à l’étude d’impact sur les opérations commerciales (nouveaux identifiants de comptes et des banques, nouveaux instruments de paiement, produits de niche, opérations sur l’étranger et pratiques locales dans les différents pays), nous proposons des services adaptés à tous les besoins.

C’est aussi notamment l’analyse du périmètre de migration technique (besoins d’évolution des interfaces de données vers la norme ISO 20022 XML, gestion des mandats SDD, Reporting, etc.), l’accompagnement tout au long de la migration SEPA et la conduite de projet en support des ressources de l’entreprise.

Vous publiez un Index mensuel référent, quelles sont les dernières prévisions économiques relevées par SWIFT ?

L’Index du mois de novembre a prévu un fort début 2014 pour les économies du Royaume-Uni et des Etats-Unis, avec un taux de croissance du PIB respectif de 2,6 % et 2,2 %. SWIFT est également optimiste pour la croissance de l’Europe des 27, prévoyant une sortie de récession pour le premier trimestre 2014 avec un taux de croissance du PIB anticipé de 0,9 %. Cet Index est un outil de prévisions très intéressant.

Depuis son lancement en octobre 2012, nous avons connu plusieurs succès, notamment en prévoyant la reprise économique du Royaume-Uni et des États-Unis après la crise financière. Cela prouve que notre méthodologie, qui utilise un algorithme basé sur les volumes de paiements SWIFT et les données de l’OCDE, est précis et représente un très bon baromètre.

(1) Rapport disponible sur www.ecb.europa.eu



Thierry Chilosi, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de Finyear.

© Copyright Finyear. Propos recueillis par la rédaction de Finyear.

Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise.
Lien direct : www.finyear.com/newsletter

Lisez chaque mois notre magazine digital sur www.finyear.com/magazine

Vendredi 20 Décembre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear


Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs