Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

SAP BPC Embedded : les nouveautés FOX dans SAP BW 7.5


Avec l’arrivée de SAP BPC 10.1 Embedded / Integrated Planning, les formules FOX ne sont plus présentées comme un outil à disposition des utilisateurs finaux pour effectuer des calculs, mais bien comme une aide à la création de formules complexes gérées par l’IT.




Laurent Allais
Laurent Allais
A présent optimisé par le Planning Application Kit de HANA, le FOX peut s’enrichir de fonctionnalités complémentaires qui le rapprochent davantage d’un langage de développement spécialisé. C’est ce que démontrent les nouveautés apportées par BW 7.5.

Nous n’aborderons pas ici la problématique de la couverture des fonctions IP par PAK, qui s’approche de 100%, ni le détail des fonctions IP qui ont été rendues possibles grâce au PAK.
Mieux contrôler les données de référence dans les formules FOX

Le FOX fonctionne à partir de plusieurs jeux de données : tout d’abord celui qui correspond à la cible de l’écriture (souvent le budget ou la prévision), défini par un niveau d’agrégation et restreint par des filtres, avec pour cible un DSO ou un infocube. Les données qu’on prévoit de modifier sont bloquées pendant le traitement.

Les données de référence correspondent à toutes les autres de données que le système a besoin de mettre en mémoire afin de réaliser les calculs, mais qui ne seront pas modifiées.

Jusqu’à récemment, ces données étaient déduites du script lui-même. Par exemple, si l’on souhaitait copier les données de 2016 vers 2017, nous avions : { 0AMOUNT, 2017 } = { 0AMOUNT, 2016 ). Les données de 2016 étaient de manière évidente des données de référence.

L’inconvénient de cette méthode est que dans certains cas les données de référence ne peuvent être déduites a priori, et que des traitements pouvaient amener à supprimer ces données pendant l’exécution. La solution était de “ruser” lors de la rédaction du script ou d’élargir les filtres pour intégrer les données qu’on souhaitait voir disponibles, même si cela bloquait et transférait une quantité importante de données.

Qu’il s’agisse de copier, valoriser, tester, etc, il était nécessaire de pouvoir sélectionner et contrôler ces données de référence de façon plus souple. C’est à présent chose faite grâce à plusieurs fonctions: INFOPROVIDER, KEEP, ENHANCE.

Avec la fonction INFOPROVIDER, il est possible d’ajouter directement dans la formule un niveau d’agrégation ou un DSO parmi les sources des données de référence.

...

SUITE

Laurent ALLAIS
Directeur Général

www.alsight.fr

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mardi 12 Avril 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs