Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Résultats de l’enquête eFinancialCareers sur le secteur de la gestion d’actifs


De nouveaux licenciements économiques sont attendus dans le secteur de la gestion d'actifs au deuxième semestre 2009 malgré des prévisions d’embauche dans les petites structures.




Une enquête, menée par eFinancialCareers auprès de 234 professionnels de la gestion d'actifs au Royaume-Uni, montre que d’une entreprise à l’autre, ces derniers ont des avis très partagés quant à la question de l’emploi et de la réforme des bonus, selon le type d’entreprise pour lequel ils travaillent.

Sur l’ensemble du secteur de la gestion d’actifs, les personnes interrogées actuellement en poste sont divisées sur la probabilité de nouveaux licenciements économiques dans leurs organisations sur les six prochains mois : 45% pensent qu'il y en aura sans doute tandis que 42% n’y croient pas.

Les réponses à l’enquête montrent aussi que les points de vue diffèrent d’une personne à l’autre selon le type de société pour lequel elle travaille. L’enquête indique par exemple que les professionnels les plus pessimistes sont ceux travaillant dans les divisions gestion d’actifs des banques : 61% pensent que de nouveaux licenciements sont probables au sein de leur organisation contre 30% qui pensent le contraire. Les répondants travaillant dans les petites structures multi-gestion s’avèrent cependant beaucoup plus optimistes : seulement 27% s’attendent à de prochaines réductions d’effectifs contre 56% qui pensent le contraire.

Dans tous les secteurs, le besoin de réduire les coûts a été identifié comme la raison principale des licenciements prévus sur les six prochains mois.

Quant à la question de savoir s’ils pensent que leur société actuelle embauchera dans les six prochains mois, une fois de plus, les points de vue diffèrent selon le type d’entreprise. D’après les résultats de l’enquête, les plus optimistes sur l’augmentation des effectifs dans leur entreprise sont les professionnels travaillant pour des petites structures mono-gestion ou multi-gestion. Les professionnels travaillant dans les divisions gestion d’actifs au sein des banques ou compagnies d’assurance en sont néanmoins moins certains.

Ceci étant, pour les professionnels de la gestion d’actifs qui s’attendent à ce que leur entreprise recrute durant le second semestre 2009, cette tendance s’expliquerait en priorité par « l’anticipation d’une croissance future » suivie par le fait que « la gestion d’actifs représente une part croissante de leur activité».

Quelque soit le type d’entreprise pour lequel les professionnels interrogés travaillent, les postes incontournables restent ceux d’analyste, les fonctions dédiées au service client et les postes de gestionnaire de fonds.

L'enquête d'eFinancialCareers montre aussi qu'une minorité assez importante (39%) de recruteurs en gestion de fonds a déjà modifié la structure des Bonus. Les employés en gestion d'actifs, travaillant dans les banques et dans les petites structures mono-gestion semblent même avoir déjà vécu ces changements. Les compagnies d’assurance restent cependant les moins rapides à adopter ces changements de structure. En effet la majorité des répondants travaillant dans les divisions gestion d’actifs au sein de compagnies d’assurance affirment que pour le moment rien n’a encore changé. Dans toutes les sociétés pour lesquelles travaillent les professionnels interrogés, les réformes les plus citées en ce qui concerne la structure des bonus sont l’introduction de périodes d’évaluation des performances sur du plus long terme - jusqu'à 5 ans - ainsi que l’introduction de la possibilité de récupérer les bonus versés en cas de pertes (« clawback »).

John Benson, PDG et fondateur d’eFinancialCareers, précise : « Alors que l’on peut constater un réel optimisme chez les professionnels de la gestion d’actifs dans certains secteurs de l’industrie, la question à se poser est de savoir si ce mouvement s’inscrit dans le long terme et ne vient pas tout simplement du fait que ces professionnels soient soulagés d’avoir survécu au premier semestre 2009 »

L’enquête en ligne eFinancialCareers a été réalisée en juillet 2009 auprès de 234 professionnels de la gestion d’actifs.

A propos d’eFinancialCareers.fr
eFinancialCareers, une société du groupe Dice Holdings Inc., est le 1er site français d'offres d'emploi et de conseils en gestion de carrière dans les secteurs de la finance de marché, de la banque, de l’assurance et de l’audit.
Notre site permet aux candidats de publier leur CV en ligne et d’avoir accès à des offres qualitatives ciblant les secteurs financiers. Ils peuvent également accéder à des informations relatives au recrutement dans les secteurs de la finance, à des enquêtes sur les salaires et à des conseils en gestion de carrière. Les recruteurs peuvent mettre en ligne leurs offres en ciblant des secteurs spécifiques et accéder à notre base de données de CV en ligne.
Lancé en France en 2002, eFinancialCareers.fr gère en exclusivité les rubriques Emploi de ses partenaires : LExpansion.com, L’Agefi.fr, Reuters.fr et L’EXPRESS.fr.
eFinancialCareers est aujourd’hui présent sur 18 marchés et dans 5 langues différentes en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.
www.eFinancialCareers.fr

Lundi 14 Septembre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs