Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Réforme des retraites : soutien massif des dirigeants de TPE et PME


Réforme des retraites : soutien massif des dirigeants de TPE et PME au principe d’une refonte des régimes actuels et faible impact des grèves sur le climat interne de l’entreprise. L’Institut Sage, dont la mission est d’accompagner les entrepreneurs dans la conduite de leurs projets, dévoile les résultats d’une enquête flash qu’il a réalisée au mois d’octobre auprès des dirigeants de PME/TPE sur leur perception de la réforme des retraites en cours





Réforme des retraites : soutien massif des dirigeants de TPE et PME
D’ailleurs, 30% des dirigeants interrogés n’envisagent pas de prendre leur retraite avant 65 ans. Parmi eux, ils sont même 9% à ne pas envisager la retraite avant 67 ans.

Réforme des retraites : soutien massif des dirigeants de TPE et PME
… Mais seule la moitié des dirigeants se dit en mesure d’informer correctement ses salariés sur les retraites : un rendez-vous manqué pour l’Etat ?

Seule la moitié des dirigeants interrogés (51%) se dit en mesure d’informer correctement leurs salariés sur les retraites ; en outre seuls 30% d’entre eux ont mis en place un dispositif de complément de retraite pour leurs collaborateurs. « L’absence de capacité des chefs d’entreprise à informer leurs collaborateurs laisse à penser que l’Etat n’utilise ni le levier entreprise ni son dirigeant pour faire de la pédagogie et expliquer les objectifs et le contenu de la réforme, ce que l’on peut regretter », explique Damien Louvet, Délégué Général de l’Institut Sage.

Les troubles sociaux en cours n’ont qu’un faible impact sur le climat interne de l’entreprise

Les troubles sociaux constatés dans le pays ne semblent pas s’être répercutés entre les murs de l’entreprise. 81% des dirigeants interrogés estiment en effet que les jours de grève n’ont pas nui à l’activité de leur entreprise.

Ils ne sont que 23% à avoir constaté, au sein de leur entreprise, des débats entre leurs collaborateurs sur la question de la réforme des retraites, et seuls 9% ont ressenti des tensions particulières à propos de cette réforme, évoquant pour certains des discussions animées entre générations, et la critique récurrente des inégalités entre salariés du privé et du public.

Par ailleurs, 26% des dirigeants interrogés disent entendre leurs collaborateurs aborder entre eux d’autres questions sociales, notamment le pouvoir d’achat, les 35 heures, les salaires, la fiscalité, le financement de l’Assurance maladie et des caisses de prévoyance, l’emploi des seniors, le chômage et l’insécurité.

Si la réforme est définitivement adoptée, priorité à l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail et aux programmes de formation pour les séniors

En cas d’adoption définitive de la reforme, une part des dirigeants envisagent d’adapter le suivi et les processus RH aux spécificités des seniors.

Sont ainsi envisagées en priorité l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail (41%), la mise en place de programmes de formation (40%), et une plus grande flexibilité dans les horaires de travail (38%). Peu envisagent en revanche d’accompagner la mobilité de leurs salariés (26%).
L’Observatoire de l’Institut Sage a réalisé cette étude auprès de 380 dirigeants par mail au mois d’octobre. Les TPE (1 à 9 salariés) constituent 43% des répondants. Les plus nombreux à répondre à l’enquête ont été les entreprises de service (34%) et les commerçants (20%).

A propos de L’Institut Sage
La mission de l’Institut Sage est d’accompagner les entrepreneurs dans la conduite de leurs projets dans un environnement en mutation. À travers une plateforme d'échanges (un réseau social d'entrepreneurs et des rencontres régulières), ses études, et les contributions directes de dirigeants d’entreprises, d’économistes et d’universitaires, l’Institut Sage entend favoriser l’émergence de réponses adaptées pour les entrepreneurs.
« En fondant l’Institut Sage, j'ai voulu prolonger une initiative personnelle et lui donner une nouvelle dimension. Il manquait aux entrepreneurs français un lieu de dialogue libre et indépendant, hors des cadres représentatifs habituels, afin qu’ils trouvent des conseils utiles à la croissance de leur activité. Qui mieux qu’un entrepreneur pour accompagner un autre entrepreneur ? C'est la mission de l'Institut Sage : entreprendre, partager, progresser. » ‐ Pascal Houillon, Président de Sage en France

www.institut‐sage.com

Mardi 9 Novembre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs