Recruter et se faire recruter sur les réseaux sociaux : 20 conseils pratiques


Selon Aquent, agence mondiale de talents pour les missions marketing, digital et création, les réseaux sociaux ne sont plus une option facultative pour les recruteurs et les candidats. Pour les candidats, ils sont la porte ouverte vers les emplois dits « cachés » qui représentent, d’après une étude interne Aquent et selon les secteurs et les missions, 70 % à 80 % des postes. Grâce aux réseaux sociaux, ils affinent leurs connaissances de la stratégie et la culture des entreprises dans lesquelles ils souhaitent postuler et peuvent rentrer en interaction rapidement avec leurs managers et RH. Du point de vue des recruteurs, ils apportent une finesse de qualification formidable.




Recruter et se faire recruter sur les réseaux sociaux : 20 conseils pratiques
94 % *des recrutements de cadres impliquent aujourd’hui l’utilisation des réseaux sociaux. Voici alors quelques conseils sur la façon d’optimiser l’interaction entre talents et recruteurs sur les réseaux sociaux afin de maximiser les chances d’entretiens de visu – car les réseaux sociaux ne remplaceront jamais l’entretien et l’intuitu personae !

Développez votre personal/corporate branding, puis facilitez votre visibilité parmi les résultats de recherches
Rechercher des candidats et/ou des entreprises nécessite d’avoir au préalable bien qualifié ses propres mots clés sur son profil. Ces mots clés permettent de trouver les profils pertinents mais aussi les perles rares – et cela autant du côté talents que celui des entreprises !

Recruteurs :
- Etablissez une liste des mots clés relatifs à votre société, votre marque ou vos produits et ajoutez-les à votre profil : ce sont eux qui vous permettront d’être identifiés par les talents qui vous cherchent.
- Définissez avec attention les mots clé de vos recherches de talents. Ex : une recherche de « community manager Paris » sur LinkedIn aboutit à plus de 2.000 résultats, alors que « community manager Paris automobile » permet de faire ressortir 285 candidats potentiels.

Talents :
- Résumez votre parcours et vos points forts avec discernement : un profil n’est pas un CV.
- Définissez les mots clés de votre profil : compétences, postes, entreprises, résultats... Ils vous serviront à devenir visible et faire la différence parmi 285 candidats (c’est le SEO de votre profil !).

Faites vivre votre profil
Il ne suffit pas d’avoir un profil pour exister. Il faut être actif sur les réseaux, forums et hubs pertinents. Que l’on soit recruteur ou candidat, il faut participer à des groupes de discussions, identifier et partager du contenu sur les thématiques qui permettent de légitimer son savoir-faire : participer à un groupe de discussions sur les médias quand on est responsable de communication assoie une expertise métiers aux yeux d’un recruteur.

Recruteurs :
- Soyez actifs en prenant part à des discussions et/ou en diffusant une information cohérente avec l’entreprise, sa marque et son éthique.
- Ne diffusez pas vos offres d’emploi sur les réseaux sans les réécrire avec un ton approprié aux réseaux (proximité, simplicité…).

Talents :
- 1 action par semaine (mise à jour ou commentaire) suffit à maintenir son profil vivant. Mais ne vous contentez pas de partager une information existante, créez-la également !
- Identifiez et engagez la conversation avec des groupes correspondants à votre projet/expertise.
- Suscitez le désir : ne vous déclarez pas « en recherche d’emploi ».

Construisez votre réseau
Pour les entreprises, construire son réseau c’est envoyer un signal de puissance, de solidité… et de transparence. Pour les candidats, c’est prouver son appartenance à un écosystème professionnel.

Recruteurs :
- Commencez par inviter vos salariés, vos relations professionnelles, vos bloggeurs ;
- Identifiez également les profils en veille, et pas seulement en recherche active. Car ce sont potentiellement des candidats pertinents demain.

Talents :
- Invitez vos amis mais aussi vos collègues et partenaires/clients ;
- Identifiez également les entreprises, les recruteurs ou responsables opérationnels qui vous intéressent et rapprochez-vous de ces personnes en expliquant votre démarche.
- Faites-vous recommander par vos relations.

Analysez votre e-réputation
L’e-réputation est créée par l’ensemble de nos proches sur le web. Pour une entreprise, il peut s’agir des salariés, des clients, des journalistes etc. Pour un candidat, son e-réputation est aussi liée à son réseau personnel, ses collègues actuels et anciens. Si elle n’est pas maitrisée, elle peut devenir préjudiciable.

Recruteurs :
- Restez cohérent entre les messages véhiculés par l’entreprise dans le monde « réel » et ceux relayés sur les réseaux sociaux.
- Impliquez vos collaborateurs qui sont vos premiers ambassadeurs.

Talents :
- N’hésitez pas à vous googliser.
- Ne vous éparpillez pas. Restez cohérent avec vos valeurs hors et sur les réseaux sociaux.
- N’hésitez pas à interagir et à répondre à d’éventuelles remarques qui pourraient entacher votre réputation et donc nuire à votre perception.
- Publiez autant que vous pouvez si vous souhaitez faire descendre dans les résultats Google ce très mauvais article ou cette vidéo compromettante.

Selon Perrine Grua, directrice générale d’Aquent, « les réseaux sociaux ne sont plus une alternative. Ils représentent une véritable passerelle vers des profils ou des postes introuvables autrement. Certaines start-ups vont même jusqu’à publier leurs annonces uniquement sur Twitter. Ils doivent vraiment être considérés comme des outils de facilitation de la rencontre ‘réelle’ mais pour être efficaces, ils doivent absolument être animés de manière régulière ».

*entreprise.regionsjob.com/enquetes/reseaux_sociaux/resultats_enquete_2.pdf

Aquent

Jeudi 14 Mars 2013
Notez





1.Posté par rédaction web le 20/03/2013 05:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces conseils sont les bienvenus!
Il est clair que les réseaux sociaux sont désormais des interfaces non-négligeables pour les professionnels avec cette possibilité de recrutement en ligne. D'autant plus que beaucoup d'entreprise ont désormais recours aux réseaux sociaux pour trouver la perle rare!

2.Posté par Thierry Delorme le 14/06/2013 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Vous citez une statistique et sa source : 94 % *des recrutements de cadres impliquent aujourd’hui l’utilisation des réseaux sociaux. Soit.

Problème : seul le chiffre est correct. tout ce qui va autour est de la pure interprétation. Il faut lire.
Sur une base de Recruteurs présents sur les réseaux sociaux dans le but de recruter (nous ne sommes déjà plus à 100) et plus de 9 recruteurs sur 10 (94 % enfin le chiffre) déclarent rechercher des cadres sur les réseaux sociaux. Un peu normal, c'est leur métier. Rien de bouleversant !
Ce qui est bouleversant, c'est l’interprétation que vous en avez faite ...

NDLR Finyear :
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.

Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30