Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Qui est Monsieur le Marché ? par Laurent


Benjamin Graham utilise un investisseur imaginaire, qu’il appelle “Monsieur Le Marché”, pour démontrer que l’investisseur avisé choisit ses investissements pour leur valeur fondamentale, plutôt que par rapport à l’avis des autres ou de la direction des marchés.




Qui est Monsieur le Marché ? par Laurent
Explication

La parabole de Benjamin Graham est la suivante. Considérez vous comme un associé à part entière de l’entreprise dans laquelle vous investissez. Un de vos associés, Monsieur le Marché, est somme toute assez névrosé. Un jour il vous proposera de racheter vos parts à un certain prix et le lendemain de vous revendre les siennes à un autre prix. Ses sautes d’humeur peuvent aller de l’optimisme le plus exubérant au pessimisme le plus sombre.

En fait, pour Ben Graham, l’attitude irrationnelle de Monsieur le Marché donne des opportunités d’investissement à l’investisseur sage. Si le prix de Monsieur le Marché est déraisonnablement haut, c’est une opportunité de vente, et vice-versa.

Qui est Monsieur le Marché ? par Laurent
L’idée importante à retenir est que l’investisseur avisé prend lui-mêmes ses décisions, fondées sur ses propres opinions d’investissement.
L’importance de Monsieur le Marché

Benjamin Graham ne conclut pas de l’attitude irrationnelle de Monsieur le Marché que ses fluctuations doivent être ignorées. Elles sont un indicateur précieux que l’investissement se déroule bien, ou mal. Cependant, dit Ben Graham, leur véritable importance réside dans le fait que ces fluctuations “apportent une opportunité pour acheter à bon compte quand les prix baissent fortement, et une opportunité pour vendre lorsque ceux-ci ont progressé rapidement”.

“Sur le court terme, le marché est une machine à voter, mais sur le long terme, c’est une balance.”

Laurent.

www.café de la bourse.com

Jeudi 22 Janvier 2009
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Faty le 25/02/2009 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous avez de très beau commentaires, mais la plupart de la population qui à envesti et perdu ne savais même pas qu'il avaient acheté dès placements à risques. C'est un manque d'information important pour le client de n'importe qu'elle banque.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs