Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Quelle est la combinaison gagnante pour postuler ? Réseau social et/ou CV + lettre de motivation ?


Une nouvelle enquête européenne du cabinet Robert Half




A l’heure de l’omniprésence des réseaux sociaux, faire acte de candidature pour un nouvel emploi a-t-il vraiment changé ? A quel type de candidature les recruteurs sont-ils vraiment sensibles aujourd’hui ? Pour le savoir et conseiller les candidats en recherche d’un (nouveau) poste, le cabinet de recrutement Robert Half a interrogé plus de 2 400 managers européens.

Les pro-réseaux sociaux et/ou professionnels se trouvent…
…avant tout en Allemagne (18%), en Espagne et en Autriche (13%) ainsi qu’en Italie (11%). Ces managers s’y montrent plus enclins à s’affranchir de la double lecture d’un CV et d’une lettre de motivation. Un profil sur un réseau en ligne leur suffit désormais comme première approche.

Saisir tous ces ‘canaux’ de candidature est vivement recommandé en Italie
Ce sont les dirigeants italiens (41%) qui sont les plus ouverts : ils n’ont pas de préférence marquée entre un profil sur un réseau et un CV et apprécient que l’envoi soit associé à une lettre de motivation. Cette pratique est également approuvée par leurs homologues espagnols (36%), allemands (34%), suisses (33%) et autrichiens (32%).

La lettre de motivation en «perte de vitesse » en République Tchèque et en Irlande
Les managers tchèques et irlandais ne semblent plus vouloir « s’encombrer » de la traditionnelle lettre de motivation. Désormais, ils sont respectivement 39% et 27% à préférer recevoir uniquement un CV. Seules les mentions descriptives de leurs compétences et expériences attirent désormais leur attention pour une première présentation de candidature. L’entretien de recrutement tendrait-il à remplacer la lettre de motivation ?

Le duo ’CV + lettre de motivation’ toujours gagnant (et même impératif au Luxembourg… )
L’envoi traditionnel d’un CV et d’une lettre de motivation reste la préférence de la majorité des managers interviewés pour cette nouvelle enquête. Mais il est certain pays où cette préférence l’emporte vivement. Pas question de changement au Luxembourg, où 90% des managers préfèrent recevoir les candidatures sous cette double forme. A leur suite, 65% des managers belges, puis 56% des responsables français et néerlandais.

«La révolution web 2.0 modifie durablement et profondément le marché du recrutement. Pour l’instant, les responsables en entreprises restent plutôt « traditionnels ». Pour recruter les talents de demain, notamment dans les générations récemment arrivées sur le marché du travail, il leur faudra rapidement porter attention à ces nouvelles formes de candidatures.», remarque Olivier Gélis, Directeur Général de Robert Half International France.

Candidats en France, pour soumettre votre candidature, sachez que :
- 56% des managers préfèrent recevoir un CV et une lettre de motivation ;
- 23% ne disent pas non à une candidature via des réseaux sociaux mais ils apprécient tout de même de recevoir une lettre de motivation ;
- 12% d’entre eux ne sont intéressés que par un CV ;
- 10% préfèrent un lien vers un réseau social.

A propos de cette enquête
Le Groupe Robert Half a mené cette enquête en février et mars 2010 auprès de plus de 2 800 Responsables Ressources Humaines et/ou Financiers dans 13 pays (dont 11 en Europe : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, République Tchèque, Suisse) sur la base d’un échantillon représentatif d’entreprises.

Communiqué de groupe Robert Half

Mardi 14 Septembre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs