Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Quand la messagerie instantanée menace l'e-mail et le SMS !


Vecteur de communication de demain, la messagerie instantanée (IM) n'en finit plus de séduire les internautes et bouleverse les vecteurs traditionnellement utilisés. Cette tendance de fond, plus qu'une révolution technologique, est un véritable phénomène sociétal et comportemental qui ne cesse de s'intensifier pour représenter la majorité des échanges pratiqués dans certains pays comme la Chine et les Etats-Unis. Mais pourquoi un tel succès ? Ce phénomène est-il durable ? Est-il en train de remplacer progressivement des canaux comme l'e-mail et le SMS ? Le débat mérite désormais d'être ouvert !




Françis COHEN
Françis COHEN
Un premier chiffre répond à lui seul à l'importance du phénomène. Aujourd'hui l'on estime à plus de 700 millions le nombre d'utilisateurs de solutions de messagerie électronique dans le monde avec une croissance importante chaque année dans la plupart des pays. Cette tendance de fond s'explique
bien entendu par la démocratisation et l'ouverture des réseaux dans tous les pays mais également par la convivialité des solutions de messagerie instantanée au regard des canaux mail et SMS peu dynamiques et difficilement personnalisables.

De plus, contrairement à ces canaux, la messagerie électronique instantanée permet d'échanger en temps réel et de se rapprocher d'un mode de communication naturel, tout au moins de par sa spontanéité. Ce constat est particulièrement saisissant au niveau de la différence entre l'approche des
canaux e-mail versus IM (temps de communication, différence d'interface, communication multi-utilisateurs temps réel, approche collaborative.). On notera d'ailleurs qu'au-delà d'un usage de la messagerie instantanée dans une démarche BtoC, ces même solutions, voire des environnements dédiés, font désormais leur apparition dans les entreprises et notamment dans les structures multi-sites.

Non contentes de concurrencer le mail, les solutions d'IM commencent également à challenger l'indétrônable SMS ! Plusieurs raisons viennent expliquer ce phénomène. La première tient à la notion de convergence largement relayée par les opérateurs, constructeurs et éditeurs du marché. En effet, acheter un simple téléphone portable est aujourd'hui impossible et la tendance s'accélère. Ainsi, selon Gartner, le marché des Smartphones devrait rapidement supplanter les autres mobiles !

Notons également que les politiques tarifaires pratiquées ont également largement contribué à démocratiser l'usage de l'Internet Mobile ! Dans ce contexte, il est désormais possible de ne plus se séparer de son environnement de messagerie instantanée et d'y accéder directement depuis son portable ! D'ailleurs, on notera que l'ergonomie de ces nouveaux terminaux mobiles est aujourd'hui parfaitement adaptée à ces nouveaux usages (grand écran, clavier, approche 100 % multimédia.).

Bien sûr, il serait pour autant absurde d'enterrer dès aujourd'hui mail et SMS au profit de la messagerie instantanée. Ces derniers ont encore de beaux jours devant eux mais il ne faut pas pour autant négliger la montée en puissance du média IM. Cet avènement s'explique également par l'évolution constante des services proposés toujours plus « Web 2.0 » et personnalisables. Aussi précurseur que le mail en son temps, l'IM impose donc de nouveaux standards et nouvelles habitudes, qui, portées par les nouvelles générations, finiront par s'imposer comme le mode de communication
électronique de demain que ce soit au niveau personnel mais également professionnel ! Une véritable révolution comportementale à intégrer pour les trentenaires d'aujourd'hui.

Par Françis COHEN, Président d'Iminent
www.iminent.com

Vendredi 3 Octobre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News