Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Qu’en est –il du ciblage d’inflation dans un contexte déflationniste ?


La déflation sème le trouble dans l’économie parce qu’elle crée une trappe à liquidités et rend la politique monétaire, axée sur la stabilité des prix, inopérante voire inefficace. Face à la persistance de la crise, notamment dans les pays développés, les prix n’ont pas cessé d’afficher une tendance baissière, accentuant ainsi le risque de déflation. Cette chute des prix remet en cause, encore une fois, après l'envolée de l'indice des prix en 2008, ce cadre de politiques monétaire baptisé « ciblage explicite de l’inflation », comme étant un régime jugé adéquat pour réaliser la stabilité des prix.




Kamal EL-Oualy
Kamal EL-Oualy
Bien plus, il semble qu’avec la persistance de la crise, qui a dépassé de loin le stade du court terme, ancrer les anticipations des agents économiques et gagner de nouveau la confiance du marché après une débâcle financière nécessite un « stop » sur la véritable politique monétaire à mettre en œuvre. Il faut noter que l’outil d’ajustement manié par les banques centrales, à savoir le taux d’intérêt directeur, a atteint ses limites dans plusieurs pays sans pouvoir remettre le taux d’inflation dans sa zone cible. Ce qui nous amène à poser la question suivante : Faut-il changer l’objectif de la politique monétaire ou bien envisager un nouvel instrument autre que le taux d’intérêt ?

Il importe de noter que l’ancrage par l’inflation incarne parfaitement l’attitude forward looking fondée sur la prévision de l’inflation, et s’appuie également sur une démarche inclusive de toute l’information disponible. Selon les prévisions, on ne peut s’attendre à un retour de l'inflation qu’à partir de l’année 2010, à condition que le policy mix joue pleinement au cours du deuxième semestre 2009. Ceci est fort probable si la montée des prix du pétrole, qui s’annonce au jour le jour, manifeste également ses effets de second tour. Si ce scénario se réalisera, il va, sans doute, mettre en question la crédibilité de la politique monétaire et sa capacité à agir sur l’inflation au moment opportun. D’ailleurs, faut-il le rappeler, dans un régime d’ancrage par l’inflation, les banques centrales devraient agir « ex ante » et non pas « ex post ».

Dans le même ordre d’idée, les résultats de la conduite de la politique monétaire axée sur un ancrage nominal par l’inflation, au cours de ces deux dernières années, n’ont pas été probants au regard du déphasage entre les prévisions de l’inflation et sa valeur effective. Dans le même sillage, la mise en application d’une stratégie d’ancrage par l’inflation qui dépend, entre autres, de la stabilité financière nous enseigne que la gestion de la liquidité devrait être distinguée de la question de l’orientation de la politique monétaire. Cette dernière qui devrait réaliser une stabilité des prix à moyen et long termes n’a pas pu résister à l’épreuve des faits notamment avec l’avènement d’autres objectifs aussi important que la maitrise de l’inflation. Ceci met en évidence la fonction de perte de la banque centrale qui donne lieu à controverse : stabilité des prix, stabilité financière, gestion de liquidité ou relance économique ? D’où la question quant au choix du cadre de politique monétaire de type « ciblage de l’inflation » et l’adéquation des politiques macroéconomique menées.

En général, dans un contexte incertain, les policymakers devraient identifier la nature et la persistance des chocs qui guident l’évolution économique observée et impactent la stabilité future des prix. Ces chocs affectent-ils la demande ou l'offre au sein de l'économie ? Sont-ils d'origine intérieure ou étrangère ? Seront-ils temporaires ou durables ? Les réponses apportées à ces questions influencent l'évaluation de l'état de l'économie et les mesures qu'il convient d'adopter sans miner la crédibilité et l'efficacité de la politique monétaire avec des objectifs contradictoires.


Dr. Kamal EL-Oualy
Economiste
Kamal.eloualy@yahoo.fr

Vendredi 5 Juin 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News