Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

PwC alerte les entreprises sur les risques liés à l’eau pour leurs activités


Dans sa dernière étude portant sur l’enjeu de l’eau pour les entreprises « Collaboration: Preserving water through partnering that works », le cabinet d’audit et de conseil PwC analyse les risques hydriques auxquels doivent faire face les entreprises et émet des recommandations pour s’en prémunir.





PwC alerte les entreprises sur les risques liés à l’eau pour leurs activités
En suivant la tendance actuelle, la demande en eau devrait augmenter de 55% au niveau mondial d’ici 2050, selon les projections de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE). Cette augmentation devrait provenir essentiellement de l’industrie manufacturière (+400%), de la production d’électricité (+140%) et de l’usage domestique (+130%).

PwC alerte les entreprises sur les risques liés à l’eau pour leurs activités
La Banque Mondiale prévoit un déficit global de 40% entre la demande anticipée et les ressources disponibles en eau d’ici 2030. Cet écart important entre l’offre et la demande en eau, couplé à une concurrence accrue dans le secteur agricole afin de nourrir une population mondiale en forte croissance, devraient aboutir à une situation critique.

Les risques hydriques sont les premiers risques mondiaux qui pèsent sur les entreprises

Comme l’a révélé le rapport du Forum économique mondial sur les principaux risques mondiaux en 2015 (« World Economic Forum’s Global Risks Report 2015 »), l’eau est désormais considérée par les dirigeants d’entreprise comme le premier risque pour leurs activités. Plus largement, l’accès à l’eau est une préoccupation majeure pour l’ensemble de la société.

Les entreprises partagent l’eau avec de nombreuses parties prenantes : les communautés locales, les industriels, les agriculteurs et bien d’autres usagers. Pour les entreprises, s’assurer qu’elles disposent d’une ressource en eau de qualité et en quantité suffisante, lorsque leur activité le nécessite, devient un véritable enjeu, à la fois de production et de réputation.

Selon PwC, les risques hydriques – relatifs à l’abondance ou au manque d’eau, à son état de pollution ou à son coût – ne cessent d’augmenter pour les entreprises. Qu’elle soit utilisée par l’entreprise pour rafraîchir, chauffer, nettoyer ou être consommée en tant que boisson, l’eau joue également un rôle clé dans la chaîne d’approvisionnement. Elle peut entraîner des perturbations dans le stockage des produits, endommager les stocks et avoir des conséquences néfastes sur la distribution. Même les services financiers sont impactés par les risques hydriques, puisqu’ils investissent et assurent les entreprises contre ces risques dont l’exposition reste souvent difficilement quantifiable.

PwC alerte les entreprises sur les risques liés à l’eau pour leurs activités
D’après Olivier Muller, Directeur chez PwC spécialiste du changement climatique : « La gestion effective de l’eau est devenue de plus en plus complexe et onéreuse pour les entreprises. Si elles veulent maîtriser les coûts liés à la ressource en eau, les entreprises doivent identifier et gérer les risques matériels potentiels, à la fois sur les activités directes de l’entreprise et sur sa chaîne d’approvisionnement – par exemple, la pollution, les inondations, des approvisionnements irréguliers ou raréfiés, la gouvernance, la réglementation, le changement climatique, les problèmes de réputation, etc. »

Il ajoute : « A terme, pour espérer garantir leur ressources en eau, les entreprises sont appelées à collaborer avec les autres usagers sur leur bassin hydrographique. Ce n’est pas une tâche aisée, puisque les parties prenantes, même lorsqu’elles souhaitent travailler ensemble, ont souvent des perspectives et des demandes largement divergentes. Chez PwC, nous reconnaissons la complexité d’une telle collaboration, mais souhaitons offrir à travers cette étude une perspective indépendante visant à aider les entreprises à relever ce défi. »

Pour aller plus loin téléchargez ci-dessous l'étude (PDF 24 pages en anglais)

pwc___etude___preserving_water_160415.pdf PwC - Etude - Preserving water.160415.pdf  (12.4 Mo)


Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Lundi 20 Avril 2015
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par analine le 22/04/2015 06:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'eau est en danger, comme la pollution des sols[

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News