Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Principes de mesure de l’immatériel - 12 propositions au service de la compétitivité et de la valeur durable des entreprises


Le groupe de travail mesure de l'immatériel (GTMI) coordonné par le Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables vient de faire paraitre 12 propositions au service de la compétitivité et de la valeur durable des entreprises.




La croissance et la compétitivité des entreprises et des organisations reposent désormais avant tout sur le capital immatériel : le capital humain, la recherche et développement, l’innovation et le partage des connaissances. Plus que jamais, l’enseignement supérieur et la recherche constituent de puissants leviers de valorisation des acteurs économiques.

Construire un modèle de croissance durable passe par trois axes d’action principaux.

D’abord, investir sur le long terme. Cela veut dire structurer une stratégie autour du capital humain (formation initiale et continue), de l’innovation technologique et organisationnelle, de la protection de l’environnement.

Ensuite, alimenter une dynamique de « compétitivité par le haut », autrement dit évoluer vers une offre de produits et services dont la différence concurrentielle repose aussi sur la capacité de répondre aux grands enjeux de société (dépendance, santé, sécurité…).

Enfin, restaurer la confiance implique de mettre en place une gouvernance solidaire pour que la performance des entreprises et des organisations ne soit pas uniquement fondée sur les considérations financières.

Pour réaliser ce triple objectif, l’initiative originale prise par le groupe de travail de Place, en partenariat avec le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables joue un rôle crucial.

En premier lieu parce qu’elle s’appuie sur les petites et moyennes entreprises, dont le potentiel de croissance est considérable. Ensuite parce qu’elle fait travailler ensemble tous les acteurs concernés par la mesure de l’immatériel (entreprises, marchés financiers, institutions publiques). C’est clairement un levier important pour associer plus concrètement la compétitivité, la performance et le capital immatériel des entreprises.

Le développement de l’économie française repose beaucoup sur de telles plateformes d’intelligence collective. C’est en associant les communautés professionnelles économiques et financières avec le monde de l’enseignement et de la recherche que la France et l’Europe pourront porter l’ambition d’une compétitivité créatrice de croissance et d’emplois.

Laurent Wauquiez
Ministre de l’Enseignement
Supérieur et de la Recherche


Suite dans le PDF (15 pages) téléchargeable ci-dessous

gtmi_propos_11hd.pdf GTMI-PROPOS-11HD.pdf  (841.03 Ko)


Lundi 10 Octobre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News