Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Prévisions et trades chocs pour 2010


Saxo Banque présente ses 10 prévisions chocs et ses 10 trades chocs pour 2010




Pierre-Antoine Dusoulier
Pierre-Antoine Dusoulier
Les 10 prévisions chocs de Saxo Banque pour 2010

Les rendements des Bunds allemands devraient atteindre 2.25% (taux actuel à 122.6, prévision à 133.3)
En raison d’une combinaison de forces déflationnistes et d’une politique monétaire excessive, les rendements des Bunds allemands et autres obligations d’état s’orientent à la baisse d’autant plus que les traders d’obligations souveraines refusent de croire au scénario de croissance suggéré par les marchés actions. D’autres nouvelles macro-économiques négatives devraient pousser le Bund allemand à 10 ans à 133.3 d’ici la fin 2010. Cela impliquerait un rendement de 2.25%.

Le VIX à 14 (actuellement à 22.32)
L’indice de volatilité (VIX) s’est orienté à la baisse depuis octobre 2008 et l’aversion au risque actuel ressemble de plus en plus à celle qui dominait le marché en 2005-2006 lorsque la volatilité des options chutait à des niveaux historiques et irréalistes. Actuellement le marché montre les mêmes signes face au risque, ce qui impliquerait une baisse du VIX à 14.

Le yuan (CNY) sera dévalué de 5% par rapport au dollar (cours actuel à 6.8250)
Les efforts de la Chine pour endiguer la croissance du crédit afin d’éviter les créances douteuses et la création de bulles pourraient révéler en fin de compte une faille dans la croissance chinoise dopée par l’investissement. Les importantes réserves d’épargne et un ralentissement économique pourraient se révéler comme des facteurs décisifs pour une dévaluation du yuan (CNY) face au dollar (USD).

L’or tombera à 870$ (actuellement à 1130$)
Un renforcement général du dollar pourrait interrompre le retour du mouvement spéculatif sur l’or. Bien que nous soyons haussiers à long terme sur l’or (il pourrait atteindre 1500$ en 2014), ce trade semble être devenu trop facile et trop généralisé pour payer à court terme. Une sévère correction vers le niveau des 870$ pourrait endiguer le mouvement spéculatif actuel tout en maintenant le métal jaune dans une tendance haussière à long terme.

USD/JPY à 110 (actuellement à 89.30)
Bien que la baisse du dollar soit enracinée dans des politiques fiscales et monétaires irresponsables, nous pensons que l’USD pourrait se renforcer au cours de l’année 2010 car la stratégie de carry trade sur l’USD a été trop facile et évidente pendant trop longtemps. Au même moment, le JPY ne reflète pas la réalité économique du Japon qui lutte contre le fardeau d’une dette abyssale et contre le vieillissement de sa population.

Le public américain en colère pourrait former un troisième parti aux USA
Les nombreux renflouements, le mécontentement général contre les deux grands partis et les institutions politiques américaines pourraient propulser un troisième et nouveau parti devenant un acteur de poids au Congrès après les élections de 2010. Le système électoral américain favorise une structure politique bipartite mais une demande pour un réel changement pourrait entraîner la formation d’autres grands groupes aussi puissants que le parti de Ross Perot’s en 1992, même si un vote pour un parti tiers peut signifier un vote perdu.

Faillite du Social Security Trust Fund Américain
En réalité, cette prévision n’est pas si osée que cela. C’est en réalité une certitude mathématique. Mais d’un point de vue civique, ce qui est scandaleux dans cette annonce, c’est que l’argent récolté depuis plusieurs décennies par les taxes et les contributions sociales ait été gaspillé, et que les caisses soient désormais vides. 2010 sera très probablement la première année où les dépenses du fond devront être financées en partie par le Fond du Gouvernement Fédéral Américain. Autrement dit, ces dépenses s’observeront pour la première fois dans le budget du gouvernement fédéral. Ainsi, une partie des dépenses de la sécurité sociale devra être financée par plus d’impôts, plus d’emprunts ou par la planche à billets.

Le cours du sucre va s’effondrer d’un tiers (valeur actuelle 23.33 $)
Le cours du sucre a été soutenu cette année par la combinaison d’une forte sécheresse en Inde et d’une activité pluvieuse au Brésil nettement supérieure à la normale. La courbe du contrat à terme indique déjà les signes d’un effondrement des cours au-delà de 2011 mais nous pensons que la normalisation de l’activité météorologique fera du sucre l’une des matières premières connaissant le moins de demande en 2010. De plus, le prix élevé de l’éthanol (un marché important pour les producteurs de sucre) a poussé les Etats-Unis et le Brésil à diminuer la part d’éthanol présent dans l’essence de 5%. Moins d’éthanol dans l’essence signifie moins de demande d’éthanol, donc une baisse de la demande de sucre.

L’indice Topix des petites capitalisations (TSE Small Index) va s’apprécier de 50% (actuellement à 888.88)
Les petites capitalisations ont largement sous-performées le Nikkei dernièrement, mais leurs fondamentaux indiquent des perspectives de gains nettement meilleures que sur les « Big Caps ». Avec un ratio capitalisation boursière / valeur comptable de seulement 0.77 et avec les « financières » qui ne représentent que 12% de la composition, nous ne connaissons aucun autre indice aussi bon marché que celui-ci. Avec la poursuite du rétablissement de l’économie en 2010 (PIB positif au minimum), cet indice pourrait très bien surprendre à la hausse.

La balance commerciale américaine à nouveau positive
Il faut remonter à 1975 pour voir la balance commerciale des Etats-Unis positive, du fait de la chute du dollar à la suite de la crise pétrolière. Le dollar est devenu cette année suffisamment bon marché pour stimuler les exportations américaines et limiter les importations. La balance commerciale s’est déjà améliorée quelque peu et c’est pourquoi, nous n’excluons pas que la balance commerciale américaine affiche une valeur positive sur un ou plusieurs mois en 2010.

Les 10 trades chocs de Saxo Banque pour 2010

Short EURTRY et ZARTRY
Le TRY est actuellement sous-évalué de notre point de vu. Les pressions inflationnistes sont croissantes en Turquie. Les rendements sont par ailleurs assez bas étant donné les signes d’améliorations observés récemment dans ce pays. Parallèlement nous pensons que l’EUR et le ZAR sont tous deux surévalués. En effet, le Rand Sud-Africain doit faire face aux problèmes liés à la coupe du monde de football ainsi qu’à la faiblesse de son secteur publique. La zone-Euro doit combattre certaines difficultés illustrées récemment par la Grèce. Dans un contexte de croissance faible et de taux d’intérêts encore très bas, le chômage est sur le point d’exploser.

Long Bunds
Nous recommandons une position longue sur les Bunds allemands. En effet, le cours actuel nous semble bien trop optimiste aux vues des difficultés économiques que subissent l’Allemagne et la zone-Euro. Nous attendons pour 2010 à la fois un faible taux de croissance et un faible taux d’inflation pour cette zone du à la présence de pressions déflationnistes. Le marché de l’emploi reste en difficulté et nous anticipons un taux de chômage supérieur à 10% en 2010 pour la zone-Euro. Ce contexte économique génèrera une pression à la baisse sur la capacité des consommateurs à dépenser. En outre, nous aimons le statut de « valeur refuge » que possèdent les obligations quand l’économie tourne au vinaigre.

Long CRB
L’indice CRB a connu d’intenses soubresauts depuis son pic d’Août 2008. Après un point bas en mars 09, l’indice a fortement rebondi grâce au retour de l’appétit pour le risque. Nous anticipons un retour de la croissance sur des niveaux satisfaisants pour 2010 malgré le fait que des poids lourds comme le Japon où la zone-Euro l’impacteront négativement. Avec la reprise économique, la demande en matières premières restera forte ce qui enverra l’indice CRB vers de nouveaux sommets, surtout au premier semestre de 2010.

Long US10Y, short obligations d’états japonaises (JGB)
Nous favorisons dans ce trade, l’exposition inhérente au marché des devises. Alors que les Etats-Unis et Japon devront s’attendre à combattre une croissance faible à moyenne, et un fort taux de chômage en 2010, nous argumenterons ce trade par la question suivante : Qui veut bien prêter de l’argent à un pays qui croule sous le poids de sa dette et de ses dépenses de retraites en échange d’un taux de rendement de 1,2%-1,3% ? Nous voyons également là un potentiel acheteur dans les taux 10 ans US du à la pression déflationniste infligée à l’économie américaine en raison de la contraction du crédit (et donc de la longue période de faibles taux d’intérêts qui en résultera).

Long TSE Small Cap, short Nikkei
Les petites capitalisations japonaises restent fondamentalement sous-évaluées comparé à leurs grandes soeurs de l’indice Nikkei. Alors que le Nikkei 225 s’est offert un rebond de 45% depuis son point bas, l’indice TSE Small Cap n’a progressé que 20%. Pourtant, les fondamentaux semblent meilleurs pour les petites capitalisations. Le marché est valorisé avec un rabais de 23% au regard du Price to Book Ratio (P/B de 0.77) malgré une faible exposition aux sociétés financières. Avec la dépréciation du Yen, les petites capitalisations japonaises devraient bien performer cette année.

Long GWX, short Nasdaq 100
Les valeurs américaines sont actuellement en route vers de nouveaux sommets, mais le capital-investissement reste faible pour 2010 et la forte valorisation du Nasdaq (P/E élevé) ne nous semble pas justifiée. Comparé aux valeurs du Nasdaq, les valeurs du GWX ETF offrent une exposition aux risques macroéconomiques plus diversifiée. La valorisation est intéressante avec un taux de reversement de dividendes stable et un faible Price to Book ratio. Couplé avec le bon potentiel de croissance des petites capitalisations dans le cas où la croissance se confirmerait, nous pensons que ces valeurs ont un bel avenir comparé aux valeurs du Nasdaq.

Short contrat Sucre Mars 2011
Le sucre s’est fortement apprécié en 2009. La faible offre provenant d’une sècheresse excessive en Inde et des pluies diluviennes au Brésil ont renchérit le prix du sucre. La production est en train de repartir et les stocks seront reconstruits d’ici à deux ans, sauf en cas de conditions météorologiques anormales. Une offre croissante mettra donc à mal le prix du sucre. De plus, la baisse de 5% la part de l’éthanol dans l’essence à la fois aux Etats-Unis et au Brésil va avoir un impact négatif direct sur la demande de sucre.

Long iShares S&P Global Energy Sector
1er semestre 2010) Nous anticipons que le secteur de l’énergie sera l’un des bénéficiaires de la reprise économique du à la reprise de la demande. Le secteur a entamé une remontée avec la hausse du prix du pétrole et nous pensons que cette hausse n’est pas prête de s’arrêter. Les performances des grands acteurs du secteur (E&P), qui représentent l’essentiel de la capitalisation boursière de l’indice, sont restées en retrait précédemment et nous pensons que l’engouement vers ce domaine conduira à de prochaines surperformances. Au-delà d’une valeur en particulier, nous privilégions les entreprises qui possèdent large exposition à la demande d’énergie et plus précisément, celles qui ont des politiques de reversement de dividendes saines.

Short EURCAD, strangle option strategy
L’EURCAD tourne autour des 1.55C.$ sans pour autant dépasser ses points extrêmes à 1.39C.$ et 1.76C.$ sur les cinq dernières années. En outre, la faible corrélation avec l’USDJPY et la remontée du dollar face à l’euro en 2010 aura pour conséquence une appréciation du cross USDCAD ce qui devrait laisser l’EURCAD fluctuer vers la zone des 1.55C.$. -1.56C.$. Notre recommandation est la suivante : Vente de EUR PUT 1an expir. 8Dec, strike 1.4500 et vente d’EUR Call strike 1.68, recevez 590 pips de CAD, spot ref 1.56.

Long Fut. 3mois « short sterling future Dec 2010 »
L’économie britannique reste toujours en crise et éprouve toujours des difficultés à ressortir la tête de l’eau face au reste du monde. Ainsi, la Banque d’Angleterre (comme la Fed) devrait conserver ses taux d’intérêts sur ces niveaux pour une période étendue. Par conséquent, nous restons long de contrat future ‘Dec2010 3 mois short Sterling’, en ce moment à 98.21 avec pour objectif à expiration 99.40 dans un contexte de taux d’intérêts inchangés. Stop loss trainant à 97.80, 40 pips sous le marché.

Pierre-Antoine DUSOULIER, Président de Saxo Banque
www.saxobanque.fr

Mercredi 20 Janvier 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News