Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Près de la moitié des professionnels de la finance en France s’attendent à recevoir un bonus 2010 supérieur à celui de l’an dernier


14% envisagent même une hausse de plus de 50% par rapport à l’an passé




Près de la moitié des professionnels de la finance en France s’attendent à recevoir un bonus 2010 supérieur à celui de l’an dernier
eFinancialCareers.fr, le site international d’offres d’emploi dans les secteurs de la banque et de la finance, a mené une enquête auprès de 627 professionnels de la finance travaillant en France, pour connaître leurs attentes en termes de bonus au titre de l’année 2010.

Près de 9 professionnels sur 10 (89%) s’attendent à recevoir un bonus au titre de l’année 2010 et près de la moitié (48%) pensent qu’il sera plus élevé que celui de l’an dernier. Des enquêtes similaires, menées par eFinancialCareers à l’échelle mondiale, révèlent que la proportion des professionnels de la finance tablant sur une augmentation de bonus cette année s’élève à 47% en Allemagne, 50% aux Etats-Unis et 57% au Royaume-Uni.

En parallèle, 29% des professionnels de la finance travaillant en France n’envisagent aucun changement par rapport à l’an passé tandis que 12% redoutent une baisse.

Par ailleurs, 14% des répondants s’attendent à une augmentation de bonus de plus de 50% par rapport à l’an dernier. 11% des professionnels de la finance en Allemagne envisagent une hausse de cet ordre contre près de 17% au Royaume-Uni.

Alors que les performances personnelles (32%) et celles de l’entreprise (22%) sont les principales raisons évoquées pour justifier ces augmentations de bonus, un répondant sur 5 indique qu’il s’attend à un bonus plus élevé parce que sa rémunération 2009 était anormalement basse.

Au-delà des bonus, au cours des 12 derniers mois, plus de la moitié (56%) des professionnels de la finance interrogés ont vu leur salaire fixe évoluer, 55% d’entre eux ayant bénéficié d’une hausse inférieure ou égale à 10%.

En ce qui concerne la réglementation du secteur, malgré les recommandations visant à limiter les paiements en cash, près des deux tiers des répondants (62%) s’attendent à ce que plus de la moitié de leur bonus de cette année soit payée en cash.

Par ailleurs, l’enquête semble révéler une utilisation limitée des paiements différés. En effet, parmi ceux qui s’attendent à recevoir un bonus, 63% estiment qu’aucune partie ne sera différée. 70% des professionnels de la finance interrogés aux Etats-Unis pensent de même. En revanche, au Royaume-Uni, la moitié de ceux qui tablent sur un bonus s’attendent à ce que celui-ci soit soumis à un paiement différé.

Lorsqu’on les interroge sur le durcissement en Europe des règles liées au versement des bonus, un peu plus d’un tiers (34%) des professionnels de la finance en France pensent que ce renforcement peut conduire à la délocalisation de certaines activités bancaires vers des pays où la réglementation est plus clémente (Suisse, Dubaï aux Emirats Arabes Unis ou les Etats-Unis, par exemple) tandis que 30% craignent des distorsions de concurrence entre les banques européennes et les établissements américains ou asiatiques.

En cas de renforcement de ces règles, près de la moitié (48%) seraient disposés à partir travailler à l’étranger, les principales destinations plébiscitées étant New York (26%), Genève (24%) et Hong Kong (17%). D’autre part, 22% des répondants seraient prêts à postuler auprès de sociétés financières non réglementées (les hedge funds, par exemple).

James Bennett, Directeur Général Europe, Moyen-Orient, Afrique et Asie-Pacifique d’eFinancialCareers, déclare : “Le durcissement en Europe des règles liées au versement des bonus constitue une préoccupation pour les professionnels de la finance en France. Ces derniers semblent prêts à prendre des mesures radicales pour en éviter les effets, comme partir travailler à l’étranger ou postuler auprès de sociétés financières non réglementées.”

Méthodologie
L’enquête eFinancialCareers.fr a été menée en ligne entre le 3 et le 12 novembre 2010 auprès de 627 professionnels de la finance travaillant en France.

eFinancialCareers

Dimanche 28 Novembre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs