Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Préoccupations majeures des Directeurs de l'Audit Interne


Les risques liés aux systèmes d’information et ceux liés aux évolutions des normes comptables font partie des préoccupations majeures des Directeurs de l’Audit Interne, selon une étude de PROTIVITI.




Préoccupations majeures des Directeurs de l'Audit Interne
Parvenir à une meilleure appréciation des risques liés aux systèmes d’information, aux évolutions possibles des normes comptables (et à l’adoption des normes IFRS aux Etats-Unis) et à ceux liés à l’utilisation de nouveaux langages/protocoles de transmission de données (notamment le recours au langage XBRL de transmission de données financières et de gestion), telles sont quelques-unes des préoccupations majeures des Directions de l’Audit Interne selon la dernière étude de PROTIVITI « Internal Audit Capabilities and Needs Survey ».

L’étude révèle également que l’application de la norme ISO 27000 (dédiée à la sécurité de l’information) apparaît parmi leurs cinq préoccupations majeures, même si, d’une façon générale les Directions de l’Audit Interne indiquent mieux maîtriser les risques liés à la protection des données privées et aux mesures de sécurité mises en place dans leurs entreprises.

« Dans un environnement économique actuel particulièrement incertain, les Directions de l’Audit Interne jouent un rôle essentiel de détection des risques critiques de ruptures d’activité, de pertes financières ou de déficiences managériales que les entreprises doivent impérativement limiter en période de crise », témoigne Francis Miard, Managing Director chez PROTIVITI France. « Ce climat de fortes incertitudes a d’ailleurs pesé sur le changement de priorité des Directeurs d’Audit concernant les risques majeurs, leur correcte appréhension et leur niveau de maîtrise actuel ».

Pour sa troisième édition, l’étude « 2009 Internal Audit Capabilities and Needs Survey », a ciblé plus de 700 participants parmi lesquels des directeurs et responsables de l’Audit Interne, des dirigeants d’entreprises, des représentants du secteur public, couvrant tous les secteurs d’activité (banques et assurance, biens de consommation, énergie, industrie et distribution, technologies, télécommunications, santé et sciences de la vie…).

L’étude a porté sur 100 questions réparties en 3 grandes catégories : connaissances techniques, connaissances des processus d’audit, aptitudes et compétences managériales.

L’étude met également en exergue les points suivants :
- Dans le domaine des « connaissances techniques » à maîtriser, l’expertise en termes de processus et méthodes de gestion des risques apparaît dans le « top 5 » des domaines de compétences à améliorer ;
- Sur l’axe des méthodes et processus d’audit à mettre en œuvre, c’est le domaine lié aux méthodes de prévention et de détection des fraudes dans les entreprises qui est identifié comme le champ nécessitant la plus forte amélioration du niveau de compétences ;
- Enfin, concernant les aptitudes et compétences managériales et relationnelles, savoir gérer les conflits (nouveauté de cette édition 2009) fait son entrée à la deuxième place des aptitudes à améliorer, après celles liées aux relations et à la communication vis-à-vis de la Direction Générale et du Comité d’Audit.

« Une Direction de l’Audit Interne réellement efficace est celle à la pointe des nouvelles règlementations, à la recherche constante de nouvelles compétences, et qui tente toujours de mieux cerner les enjeux de l’entreprise. Ainsi mieux armée, elle peut alors mettre en place et utiliser des méthodologies et ressources adéquates pour répondre voire anticiper les besoins de l’entreprise », ajoute Etienne Grobon, Director en charge des activités d’Audit Interne chez PROTIVITI France. « L’étude montre bien qu’il reste encore de nombreux domaines dans lesquelles les Directions de l’Audit Interne doivent s’améliorer. Par ailleurs, elles ne doivent pas faire l’impasse sur la dimension technologique et les nouveaux outils disponibles sur le marché, sous peine de ne pas pouvoir répondre aux enjeux de demain ».

PROTIVITI a conçu cette étude afin de hiérarchiser les priorités métier des Directions de l’Audit Interne et identifier les compétences manquantes dans un environnement en constante évolution. Cette année, l’étude a été lancée à l’occasion de la 67ème conférence internationale annuelle de l’Institut des Auditeurs Internes (IIA) et s’est poursuivie durant le second semestre 2008.

L’étude « 2009 Internal Audit Capabilities and Needs Survey » est disponible au téléchargement sur : www.protiviti.com/go/iacn3

A propos de PROTIVITI
Protiviti, cabinet leader au niveau international, n’a qu’une seule vocation : la maîtrise des organisations en gérant au mieux les risques, en renforçant l’efficacité de l’entreprise et en augmentant sa performance. Protiviti accompagne ses clients afin d’exploiter toute nouvelle opportunité, et d’améliorer leur performance par une gestion des risques pragmatique et objective.
La particularité de notre réseau mondial de spécialistes est de partager une vision globale du marché et des points de vue permettant d’offrir des solutions à forte valeur ajoutée : gestion des risques, gouvernance, conformité, performance, systèmes d’information, investigations, restructurations…
Avec 3.000 spécialistes répartis sur plus de 60 bureaux à travers le monde, Protiviti apporte à ses clients des connaissances et compétences éprouvées, des méthodologies et bonnes pratiques adaptées et une gestion de projet allant de la conception à la mise en œuvre concrète de solutions, incluant une dimension technologique.
Protiviti travaille depuis son origine pour de nombreuses sociétés du CAC 40, FTSE 350 et du Fortune 500.

www.protiviti.com

Jeudi 23 Avril 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs