Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Pratiques en matière d'organisation sociale des cabinets d'expertise comptable


Cette étude a été réalisée par ADP Micromégas et le Cabinet BBA




A l'occasion du 65ème Congrès de l'Ordre des Experts-Comptables, ADP Micromégas, filiale du Groupe ADP, spécialiste des services pour la gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dévoile les résultats d'une étude réalisée sur les pratiques en matière d'organisation sociale des cabinets d'expertise comptable.

Cette étude a été menée en partenariat avec BBA, cabinet de veille stratégique et professionnelle à destination des cabinets d'expertise comptable, et éditeur de la revue mensuelle La Profession Comptable.

Un troisième cahier spécial pour poursuivre la réflexion collective
Après un premier cahier spécial de La Profession Comptable, <<Quel est le prix de revient d'un bulletin de paie en cabinet ?>> réalisé en 2006, puis un second cahier spécial <<Comment positionner vos missions de conseil social ?>> diffusé lors du 63ème Congrès de l'Ordre des Experts-Comptables en 2008 qui ont permis à de nombreux experts-comptables d'analyser la productivité de leur mission de paie et les attentes de leurs clients en matière de conseil social, l'étude réalisée par ADP Micromégas et le Cabinet BBA propose de poursuivre la réflexion collective.

Une édition sous le signe de la structuration de l'offre sociale pour les cabinets
Un troisième cahier spécial est consacré cette année à l'analyse des organisations adoptées par les cabinets en matière de structuration de leur offre sociale.
Ce cahier est la synthèse des études menées visant à évaluer les modèles d'organisation adoptés par les cabinets, leurs similitudes et leurs différences, en s'appuyant sur l'analyse d'indicateurs de performance. Les résultats de cette analyse permettent de définir des profils de cabinets et d'établir une cartographie de la performance des organisations.
En complément, ce troisième cahier propose un autodiagnostic aux experts-comptables qui leur donne quelques pistes de réflexion pour optimiser leur organisation.

Ce qu'il faut retenir
1) La sécurisation du bulletin de paie apparaît comme l'enjeu prioritaire des cabinets : 84% d'entre eux mettent la sécurisation en tête de leurs priorités précisant que leur préoccupation principale est de produire un bulletin de paie juste et des déclarations sociales fiables.

2) Les cabinets estiment le coût de revient du bulletin de paie entre 14 et 15 euros (par mois et par salarié traité). Mais cette fourchette de prix n'intègre pas les coûts cachés inhérents aux différents modes d'organisation et de production de la paie (par exemple : les coûts de maintenance du dossier, ceux liés au système d'information ou à la gestion des compétences, etc...).

3 ) L'étude comparée des indicateurs d'activité montre :
- qu'une organisation en pôle social n'est véritablement intéressante pour le cabinet qu'à partir d'une taille critique importante (nombre de bulletins de paie et de collaborateurs)
- que le développement du cabinet en matière de mission paie et sociale passe par la formalisation d'une offre, et une démarche marketing et commerciale.

ADP Micromégas & BBA

Dimanche 24 Octobre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs