Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Plaidoyer pour une inflation de production


Le krach de la dette publique approche. Il exposera au grand jour les errements de l’économie, en théorie comme en pratique, selon Sébastien Groyer. Qui pointe du doigt la surépargne qui gangrène l’économie mondiale par l’endettement qu’elle implique. Et de poser la question: «Pourra-t-elle être enfin être corrigée, au profit d’un système plus équilibré où les gains de productivité seraient réellement répartis afin de nourrir la demande et la croissance?» Sébastien Groyer n’en doute pas. Et constate l’émergence d’une nouvelle économie de marché, dans un retour au libéralisme des Lumières où le concept de pouvoir est central.




Plaidoyer pour une inflation de production
Depuis longtemps, les économistes orthodoxes considèrent l’inflation négativement, et s’accordent pour la combattre vigoureusement. Le seul moment économique où elle devient acceptable est en période de crise économique, où elle est perçue comme un moindre mal que la baisse de la production (quoique certains économistes extrémistes ne l’acceptent même pas). Habituellement, le choix est donc de lutter vigoureusement contre l’inflation, avec des hausses de taux d’intérêt directeurs dans le but de la contenir. Les économistes semblent donc travailler de façon consciente avec deux référentiels distincts, le premier où le ‘bon’ est la croissance de la production, le ‘mauvais’ la baisse de la production, et le deuxième où le ‘bon’ est la maîtrise des prix, le ‘mauvais’ l’inflation. La préférence donnée à l’un ou l’autre référentiel explique presque tous les choix économiques majeurs des banques centrales. Etrangement, l’un et l’autre ont été théoriquement reliés, selon le credo suivant : «croissance optimale de la production à long terme et stabilité des prix vont de pair».

L’Agefi, quotidien de l’Agence économique et financière à Genève
www.agefi.com

plaidoyer.pdf Plaidoyer.pdf  (416.85 Ko)


Jeudi 22 Juillet 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs