Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Perspectives à l’horizon 2018 pour l’industrie des biens de consommation et la distribution


Le GCI (Global Commerce Initiative), Capgemini, SAP et HP publient aujourd’hui un nouveau rapport intitulé "Succeeding in a Volatile Market – 2018: The Future Value Chain" fondé sur les observations de 130 professionnels et experts de premier plan à travers le monde (Europe, Amérique du Nord et Asie, notamment Chine, Inde et Japon). Ce rapport s’intéresse aux défis auxquels seront confrontées l'industrie des biens de consommation et la distribution au cours de la prochaine décennie, et établit des propositions pour continuer de répondre au mieux aux attentes des consommateurs.




Cette étude est le fruit de la réflexion de groupes de travail qui ont réuni, en juin et septembre derniers, un grand nombre de distributeurs, fabricants, fournisseurs, universitaires et acteurs du secteur informatique, tels que Capgemini, HP et SAP. Ces sessions ont mis en évidence de nouvelles conditions telles que l’instabilité du marché, la volatilité du coût des matières premières et l’importance croissante des préoccupations environnementales. Toutefois, en dépit de ce contexte, le rapport met en évidence de nombreuses perspectives de développement pour les distributeurs et les producteurs, à condition qu’une coopération plus étroite s’organise entre ces différents acteurs pour partager les meilleures pratiques et préparer ainsi l'industrie à la décennie à venir.

Pour Chris Bull, Responsable du Développement Client chez Unilever, « Le rapport montre qu’une meilleure collaboration entre les différents acteurs de la chaîne de valeur est indispensable dans le contexte économique délicat que nous vivons. Pour nous, cela doit être l’opportunité de trouver des solutions qui répondent encore mieux aux attentes de nos clients. Et, comme nécessité fait loi, nous devrions voir l’adoption de solutions innovantes se multiplier dans les années à venir. »

Le rapport montre également comment, à l’horizon d’une décennie, l’équilibre des forces économiques aura évolué aussi bien pour les consommateurs que pour les entreprises. D’une part, le développement de la classe moyenne en Asie et l’adoption des nouvelles technologies à travers le monde vont faire émerger de nouveaux modes de communication et d’achat. D’autre part, le coût et la disponibilité des matières premières vont affecter les chaînes d’approvisionnement et rendre le choix de méthodes respectueuses de l’environnement de plus en plus pressant.

L’analyse en profondeur du marché asiatique révèle à quel point répondre aux besoins des consommateurs à faibles revenus sera difficile sur ce continent. Pour maintenir des coûts bas et offrir de nouveaux produits tout en maintenant la même qualité de service, les fabricants et les distributeurs devront coopérer au niveau du développement des produits. Ils devront également mettre en place de meilleures solutions logistiques et de nouveaux modèles de distribution. Or, selon l’étude, ces évolutions, leur financement et leur mise en place sont d’ores et déjà possibles.

« Je travaille dans le secteur industriel depuis dix ans et c’est la première fois que je vois l’ensemble des acteurs de l’industrie s’asseoir autour d’une même table pour discuter ouvertement de la manière dont notre industrie peut s’organiser pour mieux répondre aux attentes des consommateurs. » souligne Harry Anh, Directeur du marketing de Samsung Tesco Ltd. « Nous aurons à coeur de mettre en place sur le marché asiatique les pistes d’amélioration qui ont été discutées. »

En plus d’identifier les problématiques auxquelles sera confrontée l'industrie au cours des dix prochaines années, l’étude « 2018 Future Value Chain » émet un certain nombre de recommandations opérationnelles - dont certaines ont déjà été appliquées – telles que la prise en compte des souhaits des consommateurs, le respect de l’environnement ou encore l’élaboration de business models répondant mieux aux attentes des consommateurs.

Pour Gerd Wolfram, membre du comité exécutif du groupe METRO, «Notre industrie a les moyens de réussir en dépit des conditions économiques, et ce aujourd’hui comme demain. Grâce aux efforts du GCI et de ses membres, les industriels coopèrent beaucoup plus étroitement qu’avant, en mettant en place des projets et initiatives conjointes. Il ne tient qu’à nous de continuer à travailler ensemble dans ce sens à l’avenir. »

Pour lire le rapport complet, rendez-vous sur :
www.gci-net.org
ou sur
www.capgemini.com/retail

À propos du GCI (Global Commerce Initiative)
Créé en octobre 1999, le GCI (Global Commerce Initiative) est une plate-forme d'échanges volontaires. Sa mission : promouvoir le travail collaboratif dans la chaîne de valeur mondiale par l'identification des besoins métiers et la mise en place des meilleures pratiques et de normes pour répondre aux attentes des consommateurs plus efficacement, plus rapidement et à moindre coût.
Le GCI est un réseau créé par ses sociétés membres et ses sponsors pour simplifier le commerce international et relier les chaînes de valeur au profit des consommateurs.
Les activités du GCI sont pilotées par un comité de direction regroupant des cadres supérieurs de plus de 45 entreprises des secteurs de la production et de la grande distribution, représentés équitablement. Ces entreprises sont présentes sur différents continents soit directement soit par l'intermédiaire de chaînes logistiques mondiales. Le GCI est parrainé par huit organisations - ECR et VICS, quatre associations professionnelles (AIM, CIES, GMA et FMI) et les organismes de normalisation GS1 et GS1US - représentant plus d'un million d'entreprises dans le monde.
www.gci-net.org

A Propos de Capgemini
Capgemini, un des leaders mondiaux du conseil, des services informatiques et de l’infogérance, aide ses clients à se transformer et à améliorer leurs performances en leur conseillant les technologies les plus adaptées. Capgemini s’engage ainsi à favoriser la liberté d’action de ses clients et à accroître leurs résultats, en s’appuyant sur une méthode de travail unique - la « Collaborative Business Experience » - et sur un modèle de production mondialisé baptisé Rightshore®, qui vise à offrir les meilleures ressources au meilleur endroit et au meilleur prix. Présent dans 36 pays, Capgemini a réalisé en 2007 un chiffre d’affaires de 8,7 milliards d’euros et emploie plus de 88 000 personnes dans le monde.
www.capgemini.com

About SAP
SAP is the world’s leading provider of business software and has been serving consumer industries for 30 years. More than 3,000 consumer products companies and more than 2,000 retailers worldwide use SAP software, which meets the needs of companies ranging from small businesses and midsize companies to large global organizations. Powered by the SAP NetWeaver platform to integrate, drive innovation, and enable business change, SAP for Consumer Products and SAP for Retail solutions are helping enterprises around the world become more consumer-driven and achieve profitable and sustainable growth.
www.sap.com/industries

Jeudi 11 Décembre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs