Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Perspectives Économiques Mondiales (Franklin Templeton Investments)


Selon les premiers chiffres, l'économie américaine a connu une progression fulgurante au dernier trimestre de 2009. Malgré de possibles révisions, l'économie a progressé à un taux annualisé estimé de 5,7 % selon le ministère américain du commerce.




Les marchés n'ont pourtant pas été stimulés par les signes de rapide redressement de l'économie américaine. Le regain prolongé amorcé en mars 2009 semblait au contraire s'essouffler ou s'inverser en 2010. Les actions ont en fait chuté dans les heures qui ont suivi l'annonce du PIB, et les rendements des bons du Trésor américain de référence ont très peu augmenté. Des signes indiquant que la reprise du marché du travail n'est pas aussi soutenue que certains l’avaient espéré peuvent expliquer le moindre engouement pour les actions. Les marchés n'ont peut-être pas apprécié que la croissance du PIB relève pour l'essentiel du ralentissement des liquidations de stocks plutôt que des dépenses des ménages. Les actifs financiers tiennent déjà compte d'une solide reprise, laissant le marché rechercher un autre catalyseur pour définir son orientation future.

Suite dans le PDF ci-dessous

ftif_newslettergep0210.pdf FTIF_NewsletterGEP0210.pdf  (316.96 Ko)


Dimanche 7 Mars 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs