Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Patrick Benayoun dirigeant de Cogito Sum, plateforme de dématérialisation des dossiers crédit


La dématérialisation des process est un élément essentiel pour l’avenir des métiers du courtage. A ce titre, nous avons eu le plaisir d’interviewer Patrick Benayoun, courtier depuis plus de 20 ans et créateur de Cogito Sum, start up proposant une plateforme dotée d’une GED dans le domaine du courtage.




Patrick Benayoun
Patrick Benayoun
Pourquoi Cogito Sum ?

Les courtiers vivent dans un monde où l’instruction des dossiers clients est pesante. En effet, la forte hétérogénéité des applicatifs ralentit les process de sélection et d’octroi ; elle génère du même coup de l’insatisfaction chez nos clients. Cogito Sum vise à faciliter ces échanges de données par l’informatique pour gagner en efficacité globale.

Qu’est ce que Cogito Sum concrètement ?

Il s’agit d’une plateforme d’échanges Internet qui permet d’éditer et gérer les dossiers de crédit de manière dématérialisée et sécurisée. La plateforme est utilisée en marque blanche chez les financeurs comme les courtiers de façon standardisée.

Comment fonctionne l’application ?

Elle est composée d’un espace web accessible via login et mot de passe. Les courtiers saisissent une seule fois les données relatives aux dossiers de crédit, les dossiers sont ensuite transmis automatiquement aux financeurs partenaires. Les démarches de transmission sont plus rapides avec l’avantage pour les financeurs de pouvoir importer les données dans leurs propres outils, sans ressaisie.

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées ?

Nous avons connu deux difficultés : la majeure a consisté à intégrer au sein de l’application les conditions tarifaires des différents financeurs. Nous avons par ailleurs dû implémenter la dimension multi-projets. Il nous aura fallu six mois pour parvenir à quelque chose de très satisfaisant.

Quelles sont les autres fonctionnalités possibles ?

L’application permet le travail collaboratif (partage des dossiers client) dans un navigateur sécurisé mais aussi la fidélisation des clients grâce à la conservation des documents pour de futurs projets.
Cogito permet par ailleurs la projection de l’endettement sur la durée de l’emprunt et pas seulement au moment du montage du dossier. A terme, cette application pourrait être adaptée à d’autres typologies de financement (crédit à la consommation, assurance des emprunteurs,…).

Quel est le tarif proposé pour cette application ?

Le tarif de l’application comprend une location d’environ 50 € HT par mois et par utilisateur (tarif dégressif en fonction du nombre d’utilisateurs) ainsi qu’un forfait de 1.500 € HT pour la formation à l’outil.

Propos recueillis par Jasmin blog

Mardi 7 Juin 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News