Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

PME françaises : un regain d’optimisme


D’après une étude européenne (1) réalisée par GE Capital, les PME (petites et moyennes entreprises) européennes se montrent globalement optimistes, notamment dans leur capacité à créer de nouveaux emplois. En effet, si l’on s’attache aux 3 principaux pays observés (l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne) au niveau européen, un constat se dresse : les chefs de PME font preuve d'optimisme et envisagent d’augmenter leur masse salariale en déclarant une intention de recrutement au cours des 12 prochains mois.




En termes de prévision de création de nouveaux emplois, la Grande-Bretagne occupe le troisième rang, précédée par la France qui arrive en seconde position (+ de 30% par rapport à la Grande Bretagne) et l’Allemagne (+ de 50 % que la Grande-Bretagne).En France, 54 % des PME moyennes (entre 10 et 49 personnes) ainsi que 53 % des grosses PME (entre 50 et 249 personnes) sont optimistes au vu de leur intention d'embauches. Il est à noter, un résultat plus faible (32 %) au sein des PME de très petites tailles (entre 1 et 9 personnes).

Les conclusions de cette étude permettent de dessiner des tendances régionales. Le Sud est la région moteur, près de 53% des dirigeants de PME y étant plus enclins à augmenter leur masse salariale, à contrario de leurs homologues de la région Ouest/Nord Ouest qui se montrent plus réservés (avec seulement 36 % d'intention). En ce qui concerne les secteurs d’activités, le transport et les services (59 %) ainsi que l’industrie (57 %) sont les plus portés à recruter, au cours des prochains mois.

«Nous nous réjouissons de la confiance affichée par les chefs d’entreprises de PME françaises et européennes. En France comme en Europe, les PME sont un des plus importants moteurs de l’activité économique. Je suis convaincu que l’augmentation du recrutement par les responsables de PME offrira à ces entreprises les moyens de leurs ambitions et contribuera à la croissance de l’économie de notre pays. De notre côté nous mettons tout en œuvre pour les accompagner via nos diverses solutions de financement », selon Thierry Willième, Président de GE Capital France.

(1) : Sur la base d'une étude menée par les équipes GE Capital sur un échantillon représentatif de 1 000 PME en Europe (Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, France)

A propos de GE Capital
GE Capital propose une large gamme de solutions de financement et de services associés pour les entreprises. En France, GE Capital regroupe les activités de financement de stocks de distributeurs (GE Commercial Distribution Finance), de financement de biens d’équipement (GE Capital Equipement Finance), de financement et de gestion du poste clients (GE Capital Factofrance), de location longue durée et de gestion de parcs automobiles (GE Capital Fleet Services). GE Capital, pour ses activités de financement aux entreprises, emploie plus de 1 200 personnes en France. Pour plus d’informations, consulter le site : gecapital.fr et le blog : financer-autrement.gecapital.fr

A propos de GE
GE (Bourse de New York : GE) est une entreprise leader dans les domaines de la technologie, des services et de la finance qui propose des solutions permettant de faire face aux grands défis mondiaux actuels Dédié à l’innovation dans les secteurs de l’énergie, la santé, l’eau, les transports et les infrastructures , GE intervient dans plus de 100 pays et emploie plus de 300 000 personnes dans le monde.
ge.com

Mercredi 6 Juillet 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs